SN 55.30
Nandakalicchavi Sutta
— Nandaka le Licchavi —

Nandaka le Licchavi se voit exposer les quatre facteurs de l'entrée dans le courant, ainsi que quelques conséquences supplémentaires à leur possession.




Pāḷi



Ekaṃ samayaṃ bhagavā vesāliyaṃ viharati mahāvane kūṭāgārasālāyaṃ. Atha kho nandako licchavimahāmatto yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. Ekamantaṃ nisinnaṃ kho nandakaṃ licchavimahāmattaṃ bhagavā etadavoca:

Français



Un jour, le Fortuné séjournait près de Vessali, dans le grand bois, dans la salle [couverte d'un] toit pointu. Ce jour-là, Nandaka, un ministre des Licchavis, vint voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Tandis qu'il était assis là, le Fortuné lui dit:

Catūhi kho, nandaka, dhammehi samannāgato ariyasāvako sotāpanno hoti avinipātadhammo niyato sambodhiparāyaṇo. Katamehi catūhi?

Nandaka, un noble disciple doué de quatre qualités est entré dans le courant, il est par nature délivré des mondes inférieurs et il est infailliblement destiné à l'éveil. Quelles sont ces quatre?

Idha, nandaka, ariyasāvako buddhe aveccappasādena samannāgato hoti: ‘Itipi so bhagavā arahaṃ sammāsambuddho vijjācaraṇasampanno sugato lokavidū anuttaro purisadammasārathi satthā devamanussānaṃ buddho bhagavā’ti.

À cet égard, Nandaka, un noble disciple possède une confiance vérifiée dans le Bouddha: «Le Fortuné est un arahant véritablement éveillé, accompli en connaissance et en [bonne] conduite, sublime, connaisseur du monde, suprême guide des personnes désirant l'entraînement, enseignant des dévas et des humains, un Fortuné éveillé.»

Dhamme aveccappasāda samannāgato hoti: ‘Svākkhāto bhagavatā dhammo sandiṭṭhiko akāliko ehipassiko opaneyyiko paccattaṃ veditabbo viññūhī’ti.

Il possède une confiance vérifiée dans le Dhamma: «Le Dhamma est bien exposé par le Fortuné: il est visible directement, immédiat, il invite à venir voir [par soi-même], il est efficace, à être expérimenté individuellement par les sages.»

Saṅghe aveccappasāda samannāgato hoti: ‘Suppaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, ujuppaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, ñāyappaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, sāmīcippaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, yadidaṃ cattāri purisayugāni aṭṭha purisapuggalā, esa bhagavato sāvakasaṅgho āhuneyyo pāhuneyyo dakkhiṇeyyo añjalikaraṇīyo anuttaraṃ puññakkhettaṃ lokassā’ti.

Il possède une confiance vérifiée dans la Communauté: «La Communauté des disciples du Fortuné qui a bien pratiqué, la Communauté des disciples du Fortuné qui a pratiqué droitement, la Communauté des disciples du Fortuné qui a pratiqué méthodiquement, la Communauté des disciples du Fortuné qui a pratiqué adéquatement, c'est-à-dire les quatre paires de personnes, les huit [types d']individus, cette Communauté des disciples du Fortuné est digne de dons, digne d'hospitalité, digne d'offrandes, digne de salutations respectueuses, c'est le suprême champ de mérite pour le monde.»

Ariyakantehi sīlehi samannāgato hoti akhaṇḍehi acchiddehi asabalehi akammāsehi bhujissehiviññuppasatthehi aparāmaṭṭhehi samādhisaṃvattanikehi.

Il possède des vertus qui sont attrayantes pour les êtres nobles, sans rupture, sans faille, sans tache, sans défaut, libératrices, louées par les sages, sans fanatisme, menant à la concentration.

Imehi kho, nandaka, catūhi dhammehi samannāgato ariyasāvako sotāpanno hoti avinipātadhammo niyato sambodhiparāyaṇo.

Nandaka, un noble disciple doué de ces quatre qualités est entré dans le courant, il est par nature délivré des mondes inférieurs et il est infailliblement destiné à l'éveil.

Imehi ca pana, nandaka, catūhi dhammehi samannāgato ariyasāvako āyunā saṃyutto hoti dibbenapi mānusenapi; vaṇṇena saṃyutto hoti dibbenapi mānusenapi; sukhena saṃyutto hoti dibbenapi mānusenapi; yasena saṃyutto hoti dibbenapi mānusenapi; ādhipateyyena saṃyutto hoti dibbenapi mānusenapi. Taṃ kho panāhaṃ, nandaka, nāññassa samaṇassa vā brāhmaṇassa vā sutvā vadāmi. Api ca yadeva mayā sāmaṃ ñātaṃ sāmaṃ diṭṭhaṃ sāmaṃ viditaṃ, tadevāhaṃ vadāmī ti.

De plus, Nandaka, un noble disciple doué de ces quatre qualités est pourvu d'une longue vie, qu'elle soit déva ou humaine; il est pourvu de beauté, qu'elle soit déva ou humaine; il est pourvu de bien-être, qu'il soit déva ou humain; il est pourvu d'une bonne réputation, qu'elle soit déva ou humaine; il est pourvu d'influence, qu'elle soit déva ou humaine. Je ne déclare pas cela, Nandaka, parce que je l'ai appris par un autre renonçant-ou-brahmane. Je déclare cela parce que je l'ai connu par moi-même, je l'ai vu par moi-même et je l'ai compris par moi-même.

Evaṃ vutte aññataro puriso nandakaṃ licchavimahāmattaṃ etadavoca:

— Nahānakālo, bhante ti.

— Alaṃ dāni, bhaṇe, etena bāhirena nahānena. Alamidaṃ ajjhattaṃ nahānaṃ bhavissati, yadidaṃ bhagavati pasādo ti.

Lorsque cela fut dit, une certaine personne dit à Nandaka, le ministre des Licchavis:

— Il est temps de prendre votre bain, Bhanté.

— Assez, mon brave, de ce bain externe. Ce bain interne sera suffisant: la dévotion envers le Fortuné.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.