SN 48.11
Paṭilābha Sutta
— L'obtention —

Un exposé des cinq facultés spirituelles dans une version plus brève que le soutta précédent, avec quelques variations.




Pāḷi



“pañcimāni, bhikkhave, indriyāni. katamāni pañca? saddhindriyaṃ, vīriyindriyaṃ, satindriyaṃ, samādhindriyaṃ, paññindriyaṃ. imāni kho, bhikkhave, pañcindriyānī”ti.

Français



Il y a, mendiants, ces cinq facultés spirituelles. Quelles sont ces cinq? La faculté de conviction, la faculté d'énergie, la faculté de présence d'esprit, la faculté de concentration et la faculté de discernement. Voici, mendiants, quelles sont ces cinq facultés spirituelles.

katamañca, bhikkhave, saddhindriyaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako saddho hoti, saddahati tathāgatassa bodhiṃ: ‘itipi so bhagavā arahaṃ sammāsambuddho vijjācaraṇasampanno sugato lokavidū anuttaro purisadammasārathi satthā devamanussānaṃ buddho bhagavā’ti. idaṃ vuccati, bhikkhave, saddhindriyaṃ.

Et qu'est-ce, mendiants, que la faculté de conviction? En cela, un noble disciple a de la conviction, il est convaincu de l'éveil du Tathagata: 'Le Fortuné est un arahant pleinement éveillé, accompli en connaissance et en [bonne] conduite, se portant bien, connaissant le monde, suprême dresseur d'hommes, enseignant des dévas et des humains, un Bouddha, un Fortuné.' Voici, mendiants, ce qu'on appelle la faculté de conviction.

“katamañca, bhikkhave, vīriyindriyaṃ? yaṃ kho, bhikkhave, cattāro sammappadhāne ārabbha vīriyaṃ paṭilabhati. idaṃ vuccati, bhikkhave, vīriyindriyaṃ.

Et qu'est-ce, mendiants, que la faculté d'énergie? C'est l'énergie que l'on obtient grâce aux quatre efforts corrects. Voici, mendiants, ce qu'on appelle la faculté d'énergie.

“katamañca, bhikkhave, satindriyaṃ? yaṃ kho, bhikkhave, cattāro satipaṭṭhāne ārabbha satiṃ paṭilabhati. idaṃ vuccati, bhikkhave, satindriyaṃ.

Et qu'est-ce, mendiants, que la faculté de présence d'esprit? C'est la présence d'esprit que l'on obtient grâce aux quatre mises en place de la présence d'esprit. Voici, mendiants, ce qu'on appelle la faculté de présence d'esprit.

“katamañca, bhikkhave, samādhindriyaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako vossaggārammaṇaṃ karitvā labhati samādhiṃ, labhati cittassa ekaggataṃ. idaṃ vuccati, bhikkhave, samādhindriyaṃ.

Et qu'est-ce, mendiants, que la faculté de concentration? En cela, un noble disciple, ayant fait du lâcher-prise sa fondation, atteint la concentration, atteint l'unification de l'esprit. Voici, mendiants, ce qu'on appelle la faculté de concentration.

“katamañca, bhikkhave, paññindriyaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako paññavā hoti udayatthagāminiyā paññāya samannāgato ariyāya nibbedhikāya sammā dukkhakkhayagāminiyā. idaṃ vuccati, bhikkhave, paññindriyaṃ.

Et qu'est-ce, mendiants, que la faculté de discernement? En cela, un noble disciple a du discernement, il est pourvu du discernement de l'apparition et de l'extinction qui est noble et pénétrant, menant à la destruction correcte du mal-être. Voici, mendiants, ce qu'on appelle la faculté de discernement.

imāni kho, bhikkhave, pañcindriyānī”ti.

Voici, mendiants, quelles sont ces cinq facultés.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Bhikkhu Sekha.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas (encore) un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.