AN 4.190
Uposatha Sutta
— Un jour d'Ouposatha —

Un éloge du Bouddha envers la communauté réunie pour une célébration d'Ouposatha détaillant divers accomplissements atteints par les uns et les autres.




Pāḷi



ekaṃ samayaṃ bhagavā sāvatthiyaṃ viharati pubbārāme migāramātupāsāde. tena kho pana samayena bhagavā tadahuposathe bhikkhusaṅghaparivuto nisinno hoti. atha kho bhagavā tuṇhībhūtaṃ tuṇhībhūtaṃ bhikkhusaṅghaṃ anuviloketvā bhikkhū āmantesi:

Français



En une occasion, le Fortuné séjournait près de Savatthi, dans le manoir de la mère de Migara, dans le monastère de l'est. En cette occasion-là, un jour d'Ouposatha, le Fortuné se tenait assis, entouré de la communauté des bhikkhous. Alors, ayant balayé du regard la communauté des bhikkhous, qui se tenait très silencieuse, le Fortuné s'adressa à eux:

“apalāpāyaṃ, bhikkhave, parisā. nippalāpāyaṃ, bhikkhave, parisā, suddhā sāre patiṭṭhitā. tathārūpo ayaṃ, bhikkhave, bhikkhusaṅgho, tathārūpāyaṃ, bhikkhave, parisā yathārūpā parisā dullabhā dassanāyapi lokasmiṃ. tathārūpo ayaṃ, bhikkhave, bhikkhusaṅgho, tathārūpāyaṃ, bhikkhave, parisā yathārūpā parisā āhuneyyā pāhuneyyā dakkhiṇeyyā añjalikaraṇīyā anuttaraṃ puññakkhettaṃ lokassa. tathārūpo ayaṃ, bhikkhave, bhikkhusaṅgho, tathārūpāyaṃ, bhikkhave, parisā yathārūpāya parisāya appaṃ dinnaṃ bahu hoti bahu dinnaṃ bahutaraṃ. tathārūpo ayaṃ, bhikkhave, bhikkhusaṅgho, tathārūpāyaṃ, bhikkhave, parisā yathārūpaṃ parisaṃ alaṃ yojanagaṇanānipi dassanāya gantuṃ api puṭosenāpi. tathārūpo ayaṃ, bhikkhave, bhikkhusaṅgho.

Bhikkhous, cette assemblée est sans bavardages. Bhikkhous, cette assemblée est délivrée des bavardages, elle est pure et bien établie dans ce qui est essentiel. Bhikkhous, un telle communauté de bhikkhous, une telle assemblée est difficilement vue dans le monde. Bhikkhous, un telle communauté de bhikkhous, une telle assemblée est digne de dons, digne de soutien, digne d'offrandes, digne de salutations respectueuses, c'est un incomparable champ de mérite pour le monde. Bhikkhous, lorsque peu est donné à une telle communauté de bhikkhous, à une telle assemblée, c'est beaucoup, et lorsque beaucoup est donné, c'est encore plus. Bhikkhous, une telle communauté de bhikkhous, une telle assemblée mérite qu'on fasse un grand nombre de kilomètres pour aller la voir, même en emportant des provisions. Telle est cette communauté de bhikkhous.

“santi, bhikkhave, bhikkhū imasmiṃ bhikkhusaṅghe devappattā viharanti; santi, bhikkhave, bhikkhū imasmiṃ bhikkhusaṅghe brahmappattā viharanti; santi, bhikkhave, bhikkhū imasmiṃ bhikkhusaṅghe āneñjappattā viharanti; santi, bhikkhave, bhikkhū imasmiṃ bhikkhusaṅghe ariyappattā viharanti.

Bhikkhous, il y a dans cette communauté de bhikkhous des bhikkhous qui demeurent en ayant atteint l'état de dévas. Il y a dans cette communauté de bhikkhous des bhikkhous qui demeurent en ayant atteint l'état de Brahmas. Il y a dans cette communauté de bhikkhous des bhikkhous qui demeurent en ayant atteint l'imperturbabilité. Il y a dans cette communauté de bhikkhous des bhikkhous qui demeurent en ayant atteint la noblesse.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu devappatto hoti? idha, bhikkhave, vivicceva kāmehi vivicca akusalehi dhammehi savitakkaṃ savicāraṃ vivekajaṃ pītisukhaṃ paṭhamaṃ jhānaṃ upasampajja viharati.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il atteint l'état de déva? En cela, bhikkhous, un bhikkhou, séparé des plaisirs de la sensualité, séparé des états mentaux désavantageux, entre et demeure dans le premier jhana, qui s'accompagne de pensées et réflexions, avec exaltation et bien-être engendrés par la séparation.

vitakkavicārānaṃ vūpasamā ajjhattaṃ sampasādanaṃ cetaso ekodibhāvaṃ avitakkaṃ avicāraṃ samādhijaṃ pītisukhaṃ dutiyaṃ jhānaṃ upasampajja viharati.

Avec l'apaisement des pensées et réflexions, il entre et demeure dans le deuxième jhana, avec tranquillisation intérieure et unification de l'esprit, sans pensées ni réflexions, avec exaltation et bien-être engendrés par la concentration.

pītiyā ca virāgā upekkhako ca viharissasi sato ca sampajāno sukhañca kāyena paṭisaṃvedeti yaṃ taṃ ariyā ācikkhanti: ‘upekkhako satimā sukhavihārī’ti tatiyaṃ jhānaṃ upasampajja viharati.

Avec la disparition de l'exaltation, il demeure équanime, présent d'esprit et doué d'un discernement attentif, il entre et demeure dans le troisième jhana et ressent dans le corps le bien-être que les êtres nobles décrivent: ‘équanime et présent d'esprit, quelqu'un qui séjourne dans le bien-être’.

sukhassa ca pahānā dukkhassa ca pahānā pubbeva somanassadomanassānaṃ atthaṅgamā adukkhamasukhaṃ upekkhāsatipārisuddhiṃ catutthaṃ jhānaṃ upasampajja viharati.

Abandonnant le bien-être et abandonnant le mal-être, la plaisance et l'affliction mentales ayant auparavant disparu, il entre et demeure dans le quatrième jhana, qui est sans mal-être ni bien-être, purifié par la présence d'esprit due à l'équanimité.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu devappatto hoti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a atteint l'état de déva.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu brahmappatto hoti? idha, bhikkhave, bhikkhu mettāsahagatena cetasā ekaṃ disaṃ pharitvā viharati, tathā dutiyaṃ, tathā tatiyaṃ, tathā catutthaṃ, iti uddhamadho tiriyaṃ sabbadhi sabbattatāya sabbāvantaṃ lokaṃ mettāsahagatena cetasā vipulena mahaggatena appamāṇena averena abyāpajjhena pharitvā viharati.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il atteint l'état de Brahma? En cela, bhikkhous, un bhikkhou reste à imprégner une direction d'un esprit rempli de bienveillance, de même la deuxième, la troisième et la quatrième. Vers le haut et le bas, transversalement, dans toutes les directions, envers tous comme envers lui-même, il reste ainsi à imprégner le monde entier d'un esprit rempli de bienveillance, étendu, transcendant, sans limite, sans hostilité, sans malveillance.

karuṇāsahagatena cetasā ekaṃ disaṃ pharitvā viharati, tathā dutiyaṃ, tathā tatiyaṃ, tathā catutthaṃ, iti uddhamadho tiriyaṃ sabbadhi sabbattatāya sabbāvantaṃ lokaṃ karuṇāsahagatena cetasā vipulena mahaggatena appamāṇena averena abyāpajjhena pharitvā viharati.

Il reste à imprégner une direction d'un esprit rempli de compassion, de même la deuxième, la troisième et la quatrième. Vers le haut et le bas, transversalement, dans toutes les directions, envers tous comme envers lui-même, il reste ainsi à imprégner le monde entier d'un esprit rempli de compassion, étendu, transcendant, sans limite, sans hostilité, sans malveillance.

muditāsahagatena cetasā ekaṃ disaṃ pharitvā viharati, tathā dutiyaṃ, tathā tatiyaṃ, tathā catutthaṃ, iti uddhamadho tiriyaṃ sabbadhi sabbattatāya sabbāvantaṃ lokaṃ muditāsahagatena cetasā vipulena mahaggatena appamāṇena averena abyāpajjhena pharitvā viharati.

Il reste à imprégner une direction d'un esprit rempli de joie altruiste, de même la seconde, de même la deuxième, la troisième et la quatrième. Vers le haut et le bas, transversalement, dans toutes les directions, envers tous comme envers lui-même, il reste ainsi à imprégner le monde entier d'un esprit rempli de joie altruiste, étendu, transcendant, sans limite, sans hostilité, sans malveillance.

upekkhāsahagatena cetasā ekaṃ disaṃ pharitvā viharati, tathā dutiyaṃ, tathā tatiyaṃ, tathā catutthaṃ, iti uddhamadho tiriyaṃ sabbadhi sabbattatāya sabbāvantaṃ lokaṃ upekkhāsahagatena cetasā vipulena mahaggatena appamāṇena averena abyāpajjhena pharitvā viharati.

Il reste à imprégner une direction d'un esprit rempli d'équanimité, de même la deuxième, la troisième et la quatrième. Vers le haut et le bas, transversalement, dans toutes les directions, envers tous comme envers lui-même, il reste ainsi à imprégner le monde entier d'un esprit rempli d'équanimité, étendu, transcendant, sans limite, sans hostilité, sans malveillance.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu brahmappatto hoti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a atteint l'état de Brahma.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu āneñjappatto hoti? idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaso rūpasaññānaṃ samatikkamā paṭighasaññānaṃ atthaṅgamā nānattasaññānaṃ amanasikārā ‘ananto ākāso’ti ākāsānañcāyatanaṃ upasampajja viharati.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il atteint l'imperturbabilité? En cela, bhikkhous, un bhikkhou, ayant complètement transcendé la perception de la matérialité, la perception de la répulsion ayant disparu, ne portant pas son attention à la perception de la diversité, [percevant:] 'l'espace [est] infini', entre et demeure dans la sphère de l'infinité de l'espace.

sabbaso ākāsānañcāyatanaṃ samatikkamma ‘anantaṃ viññāṇan’ti viññāṇañcāyatanaṃ upasampajja viharati.

Ayant complètement transcendé la sphère de l'infinité de l'espace, [percevant:] 'la Conscience [est] infinie', il entre et demeure dans la sphère de l'infinité de la Conscience.

sabbaso viññāṇañcāyatanaṃ samatikkamma ‘natthi kiñcī’ti ākiñcaññāyatanaṃ upasampajja viharati.

Ayant complètement transcendé la sphère de l'infinité de la Conscience, [percevant:] 'il n'y a rien', il entre et demeure dans la sphère du rien.

sabbaso ākiñcaññāyatanaṃ samatikkamma nevasaññānāsaññāyatanaṃ upasampajja viharati.

Ayant complètement transcendé la sphère du rien, il entre et demeure dans la sphère de ni-perception-ni-non-perception.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu āneñjappatto hoti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a atteint l'imperturbabilité.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyappatto hoti? idha, bhikkhave, bhikkhu ‘idaṃ dukkhan’ti yathābhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkhasamudayo’ti yathābhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkhanirodho’ti yathābhūtaṃ pajānāti, ‘ayaṃ dukkhanirodhagāminī paṭipadā’ti yathābhūtaṃ pajānāti. evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyappatto hotī”ti.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou a-t-il atteint la noblesse? En cela, bhikkhous, un bhikkhou discerne, tel que c'est dans les faits: 'Voici le mal-être'. Il discerne, tel que c'est dans les faits: 'Voici l'origine du mal-être'. Il discerne, tel que c'est dans les faits: 'Voici la cessation du mal-être'. Il discerne, tel que c'est dans les faits: 'Voici la voie menant à la cessation du mal-être'. Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou a atteint la noblesse.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.