Iti 47
Jāgariya Sutta
— Vigilance —
[ jāgariya: diligence, fait de rester éveillé ]

Pour celui qui demeure diligent, il n'y a pas de danger.



Pāḷi



Vuttañhetaṃ bhagavatā, vuttamarahatāti me sutaṃ:

Français



Ceci a été dit par le Fortuné, dit par l'arahant, ainsi ai-je entendu:

Jāgaro cassa, bhikkhave, bhikkhu vihareyya: sato sampajāno samāhito pamudito vippasanno ca tattha kālavipassī ca kusalesu dhammesu. Jāgarassa, bhikkhave, bhikkhuno viharato satassa sampajānassa samāhitassa pamuditassa vippasannassa tattha kālavipassino kusalesu dhammesu dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ; diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā ti.

Vigilant, bhikkhous, devrait demeurer un bhikkhou: présent d'esprit, doué de discernement attentif, calme, ravi, pur, et aux moments opportuns, doué de vision discernante en ce qui concerne les choses avantageuses. Bhikkhous, un bhikkhou demeurant diligent, présent d'esprit, doué de discernement attentif, calme, ravi, pur, et aux moments opportuns, doué de vision discernante en ce qui concerne les choses avantageuses, peut s'attendre à l'un de ces deux résultats: ou bien [l'atteinte] dans ce monde visible de la connaissance finale, ou bien, s'il y a un restant d'attachement, le non-retour.

Etamatthaṃ bhagavā avoca. Tatthetaṃ iti vuccati:

Voici la signification de ce que le Fortuné a dit. C'est en référence à ceci qu'il a été dit:

Jāgarantā suṇāthetaṃ,

Ye suttā te pabujjhatha;

Suttā jāgaritaṃ seyyo,

Natthi jāgarato bhayaṃ.

Yo jāgaro ca satimā sampajāno,

Samāhito mudito vippasanno ca,

Kālena so sammā dhammaṃ parivīmaṃsamāno,

Ekodibhūto vihane tamaṃ so.

Tasmā have jāgariyaṃ bhajetha,

Ātāpī bhikkhu nipako jhānalābhī;

Saṃyojanaṃ jātijarāya chetvā,

Idheva sambodhimanuttaraṃ phuse ti.

Ceux qui sont éveillés, écoutez cela,

Ceux qui sont endormis, réveillez-vous;

La veille est meilleure que le sommeil,

Pour ceux qui sont éveillés, il n'y a pas de danger.

Celui qui est éveillé, présent d'esprit,

doué de discernement attentif, calme, ravi et pur,

Examinant au moment opportuns les choses correctes,

Étant devenu unifié, mettra fin à l'obscurité.

Par conséquent, soyez voués à la veille,

Car un bhikkhou ardent, prudent, acquérant les absorptions,

Ayant sectionné l'entrave de la naissance et du vieillissement,

Touche ici même le suprême Eveil.

Ayampi attho vutto bhagavatā, iti me sutanti.

Voici quelle est la signification de ce que dit le Fortuné, ainsi ai-je entendu.



Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.