Iti 14
Avijjānīvaraṇa Sutta
— L'ignorance comme empêchement —
[ avijjā: ignorance | nīvaraṇa: empêchement, entrave ]


Pāḷi



Vuttañhetaṃ bhagavatā, vuttamarahatāti me sutaṃ:

Français



Ceci a été dit par le Bhagavā,{1} dit par l'arahant, ainsi ai-je entendu:

“Nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekanīvaraṇampi samanupassāmi yena nīvaraṇena nivutā pajā dīgharattaṃ sandhāvanti saṃsaranti yathayidaṃ, bhikkhave, avijjānīvaraṇaṃ. Avijjānīvaraṇena hi, bhikkhave, nivutā pajā dīgharattaṃ sandhāvanti saṃsarantī”ti.

Bhikkhous, je ne perçois aucun autre empêchement que l'empêchement de l'ignorance par lequel l'humanité est retenue depuis si longtemps et erre ainsi dans le saṃsāra. C'est à cause de l'empêchement de l'ignorance que l'humanité erre ainsi dans le saṃsāra depuis si longtemps.

Etamatthaṃ bhagavā avoca. Tatthetaṃ iti vuccati:

Voici la signification de ce que le Bhagavā a dit. C'est en référence à ceci qu'il a été dit:

Natthañño ekadhammopi,

yenevaṃ nivutā pajā;

Saṃsaranti ahorattaṃ,

yathā mohena āvutā.

 

Ye ca mohaṃ pahantvāna,

tamokhandhaṃ padālayuṃ;

Na te puna saṃsaranti,

hetu tesaṃ na vijjatī”ti

Il n'est rien d'autre

qui entrave l'humanité,

la faisant errer nuit et jour dans le saṃsāra,

prise au piège par l'illusionnement.{2}

 

Mais ceux qui abandonnent l'illusionnement,

pourfendant ce monceau de ténèbres,

n'errent plus dans le saṃsāra,

la cause n'existant plus.



Ayampi attho vutto bhagavatā, iti me sutanti.

Voici quelle est la signification de ce que dit le Bhagavā, ainsi ai-je entendu.



Bodhi leaf



Note


1. Ceci a été dit par le Bhagavā: il est peut-être ici fait référence à l'affirmation faite à AN 2.107: Ajjhattikaṃ, bhikkhave, aṅganti karitvā nāññaṃ ekaṅgampi samanupassāmi yaṃ evaṃ mahato atthāya saṃvattati yathayidaṃ, bhikkhave, yonisomanasikāro. Yonisomanasikāro, bhikkhave, mahato atthāya saṃvattatī ti.


2. L'illusionnement: Moha . Bien que le sutta traite d'avijjā et que le mot "avijjā" soit employé dans le premier paragraphe, c'est bien le mot mohā qui le substitue dans la stance. Ainsi dans ce sutta les deux mots quasi-synonymes sont totalement confondus dans la même explication.




Traduction du pali réalisée par Nicolas Alfonsi,
basée sur le texte pali du Mahāsaṅgīti Tipiṭaka Buddhavasse 2500: World Tipiṭaka Edition in Roman Script, édité et publié par la M.L. Maniratana Bunnag Dhamma Society Fund, 2005, basé sur l'édition numérique du Chaṭṭha Saṅgāyana publié par le Vipassana Research Institute avec correction et relecture de la Dhamma Society.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.