SN 36.15
Ānanda Sutta
— Une question d'Ānanda —

Ānanda demande ce que sont les ressentis, leur apparition, leur cessation, la voie qui mène à cette dernière, leur attrait, leur désavantage et l'émancipation vis-à-vis d'eux. Il continue en expliquant la cessation, l'apaisement et la tranquillisation graduelle des phénomènes selon le niveau de concentration atteint par le méditant.




Pāḷi



Atha kho āyasmā ānando yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā ekamantaṃ nisīdi, ekamantaṃ nisinno kho āyasmā ānando bhagavantaṃ etadavoca:

Français



En une occasion, le vénérable Ānanda vint voir le Fortuné; s'étant approché et lui ayant rendu hommage, il s'assit d'un côté. Alors qu'il était assis là, il lui dit:

— Katamā nukho, bhante vedanā, katamo vedanāsamudayo, katamo vedanānirodho, katamā vedanā-nirodha-gāminī paṭipadā? Ko vedanāya assādo, ko ādīnavo, kiṃ nissaraṇanti?

— Que sont, Bhanté, les ressentis? Qu'est-ce que l'apparition des ressentis? Qu'est-ce que la cessation des ressentis? Qu'est-ce que la voie menant à la cessation des ressentis? Qu'est-ce que l'attrait des ressentis? Qu'est-ce que le désavantage des ressentis? Et qu'est-ce que l'émancipation vis-à-vis des ressentis?

— Tisso imā, ānanda, vedanā: sukhā vedanā, dukkhā vedanā, adukkhamasukhā vedanā. imā vuccanti, ānanda, vedanā. Phassasamudayā vedanāsamudayo; phassanirodhā vedanānirodho. Ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo vedanānirodhagāminī paṭipadā, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṃkappa, sammāvācā sammākammanta sammāājīva sammāvāyāma sammāsati sammāsamādhi.

— Il y a, Ānanda, ces trois [types de] ressentis: les ressentis agréables, les ressentis désagréables, les ressentis neutres. Voici ce que l'on appelle ressentis. Avec l'apparition du contact, il y a apparition des ressentis. Avec la cessation du contact, il y a cessation des ressentis. C'est cette noble voie à huit composantes qui constitue la voie menant à la cessation des ressentis, c'est-à-dire: vue correcte, aspiration correcte, parole correcte, action correcte, moyens de subsistance corrects, effort correct, présence d'esprit correcte, et concentration correcte.

Yaṃ vedanaṃ paṭicca uppajjati sukhaṃ somanassaṃ, ayaṃ vedanāya assādo. Yā vedanā aniccā dukkhā vipariṇāmadhammā, ayaṃ vedanāya ādīnavo. Yo vedanāya chandarāgavinayo chandarāgappahānaṃ, idaṃ vedanāya nissaraṇaṃ.

Le bien-être et la plaisance mentale qui apparaissent sur la base des ressentis constituent l'attrait des ressentis. Le fait que les ressentis soient impermanents, insatisfaisants, et par nature voués au changement constitue le désavantage des ressentis. La destruction du désir avide envers les ressentis, l'abandon du désir avide envers les ressentis constitue l'émancipation vis-à-vis des ressentis.

Atha kho panānanda, mayā anupubbasaṅkhārānaṃ nirodho akkhāto. Paṭhamaṃ jhānaṃ samāpannassa vācā niruddhā hoti, dutiyaṃ jhānaṃ samāpannassa vitakkavicārā niruddhā honti, tatiyaṃ jhānaṃ samāpannassa pīti niruddhā hoti, catutthaṃ jhānaṃ samāpannassa assāsapassāsā niruddhā honti, ākāsānañcāyatanaṃ samāpannassa rūpasaññā niruddhā hoti, viññāṇañcāyatanaṃ samāpannassa ākāsānañcāyatana-saññā niruddhā hoti, ākiñcaññāyatanaṃ samāpannassa viññāṇañcāyatana-saññā niruddhā hoti, neva-saññā-nāsaññāyatanaṃ samāpannassa ākiñcaññāyatana-saññā niruddhā hoti, saññā-vedayita-nirodhaṃ samāpannassa saññā ca vedanā ca niruddhā honti. Khīṇāsavassa bhikkhuno rāgo niruddho hoti, doso niruddho hoti, moho niruddho hoti.

De plus, Ānanda, je décris la cessation graduelle des phénomènes construits. Avec l'entrée dans le premier jhāna, la parole cesse; avec l'entrée dans le deuxième jhāna, les pensées et réflexions cessent; avec l'entrée dans le troisième jhāna, l'exaltation cesse; avec l'entrée dans le quatrième jhāna, l'inspiration et l'expiration cessent; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de l'espace, la perception de la forme cesse; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de la conscience, la perception de la sphère de l'infinité de l'espace cesse; avec l'entrée dans la sphère du rien, la perception de la sphère de l'infinité de la conscience cesse; avec l'entrée dans la sphère de ni perception ni non-perception, la perception de la sphère du rien cesse; avec l'entrée dans la cessation des perceptions et des ressentis, les perceptions et les ressentis cessent. Pour un bhikkhou ayant détruit les impuretés mentales, l'avidité cesse, l'aversion cesse, l'illusionnement cesse.

Atha kho panānanda, mayā anupubbasaṅkhārānaṃ vūpasamo akkhāto. Paṭhamaṃ jhānaṃ samāpannassa vācā vūpasantā hoti, dutiyaṃ jhānaṃ samāpannassa vitakkavicārā vūpasantā honti, tatiyaṃ jhānaṃ samāpannassa pīti vūpasantā hoti, catutthaṃ jhānaṃ samāpannassa assāsapassāsā vūpasantā honti, ākāsānañcāyatanaṃ samāpannassa rūpasaññā vūpasantā hoti, viññāṇañcāyatanaṃ samāpannassa ākāsānañcāyatana-saññā vūpasantā hoti, ākiñcaññāyatanaṃ samāpannassa viññāṇañcāyatana-saññā vūpasantā hoti, neva-saññā-nāsaññāyatanaṃ samāpannassa ākiñcaññāyatana-saññā vūpasantā hoti, saññā-vedayita-nirodhaṃ samāpannassa saññā ca vedanā ca vūpasantā honti. Khīṇāsavassa bhikkhuno rāgo vūpasanto hoti, doso vūpasanto hoti, moho vūpasanto hoti.

De plus, Ānanda, je décris l'apaisement graduel des phénomènes construits. Avec l'entrée dans le premier jhāna, la parole s'apaise; avec l'entrée dans le deuxième jhāna, les pensées et réflexions s'apaisent; avec l'entrée dans le troisième jhāna, l'exaltation s'apaise; avec l'entrée dans le quatrième jhāna, l'inspiration et l'expiration s'apaisent; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de l'espace, la perception de la forme s'apaise; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de la conscience, la perception de la sphère de l'infinité de l'espace s'apaise; avec l'entrée dans la sphère du rien, la perception de la sphère de l'infinité de la conscience s'apaise; avec l'entrée dans la sphère de ni perception ni non-perception, la perception de la sphère du rien s'apaise; avec l'entrée dans la cessation des perceptions et des ressentis, les perceptions et les ressentis s'apaisent. Pour un bhikkhou ayant détruit les impuretés mentales, l'avidité s'apaise, l'aversion s'apaise, l'illusionnement s'apaise.

Atha kho panānanda, mayā anupubbasaṅkhārānaṃ paṭippassaddhi akkhātā. Paṭhamaṃ jhānaṃ samāpannassa vācā paṭippassaddhā hoti, dutiyaṃ jhānaṃ samāpannassa vitakkavicārā paṭippassaddhā honiti, tatiyaṃ jhānaṃ samāpannassa pīti paṭippassaddhā hoti, catutthaṃ samāpannassa assāsapassāsā paṭippassaddhā honti, ākāsānañcāyatanaṃ samāpannassa rūpasaññā paṭippassaddhā hoti, viññāṇañcāyatanaṃ samāpannassa ākāsānañcāyatana-saññā paṭippassaddhā hoti, ākiñcaññāyatanaṃ samāpannassa viññāṇañcāyatana-saññā paṭippassaddhā hoti, neva-saññā-nāsaññāyatanaṃ samāpannassa ākiñcaññāyatana-saññā paṭippassaddhā hoti, saññā-vedayita-nirodhaṃ samāpannassa saññā ca vedanā ca paṭippassaddhā honti. Khīṇāsavassa bhikkhuno rāgo paṭippassaddho hoti, doso paṭippassaddho hoti, moho paṭippassaddho hotīti.

De plus, Ānanda, je décris la tranquillisation graduelle des phénomènes construits. Avec l'entrée dans le premier jhāna, la parole se tranquillise; avec l'entrée dans le deuxième jhāna, les pensées et réflexions se tranquillisent; avec l'entrée dans le troisième jhāna, l'exaltation se tranquillise; avec l'entrée dans le quatrième jhāna, l'inspiration et l'expiration se tranquillisent; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de l'espace, la perception de la forme se tranquillise; avec l'entrée dans la sphère de l'infinité de la conscience, la perception de la sphère de l'infinité de l'espace se tranquillise; avec l'entrée dans la sphère du rien, la perception de la sphère de l'infinité de la conscience se tranquillise; avec l'entrée dans la sphère de ni perception ni non-perception, la perception de la sphère du rien se tranquillise; avec l'entrée dans la cessation des perceptions et des ressentis, les perceptions et les ressentis se tranquillisent. Pour un bhikkhou ayant détruit les impuretés mentales, l'avidité se tranquillise, l'aversion se tranquillise, l'illusionnement se tranquillise.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.