SN 35.136
Rūpārāma Sutta
— Se complaisant dans les formes visibles —
[ rūpa: forme (visible) | ārāma: plaisir ]

Pourquoi ceux qui prennent plaisir dans les objets des sens n'ont pas compris leur nature réelle et se contraignent à souffrir de leur impermanence.




Pāḷi



Rūpārāmā, bhikkhave, devamanussā rūparatā rūpasammuditā. Rūpa-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Français



Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux formes visibles, se complaisent dans les formes visibles, se réjouissent des formes visibles. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des formes visibles, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Saddārāmā, bhikkhave, devamanussā saddaratā saddasammuditā. Sadda-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux sons, se complaisent dans les sons, se réjouissent des sons. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des sons, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Gandhārāmā, bhikkhave, devamanussā gandharatā gandhasammuditā. Gandha-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux odeurs, se complaisent dans les odeurs, se réjouissent des odeurs. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des odeurs, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Rasārāmā, bhikkhave, devamanussā rasaratā rasasammuditā. Rasa-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux saveurs, se complaisent dans les saveurs, se réjouissent des saveurs. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des saveurs, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Phoṭṭhabbārāmā, bhikkhave, devamanussā phoṭṭhabbaratā phoṭṭhabbasammuditā. Phoṭṭhabba-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux sensations corporelles, se complaisent dans les sensations corporelles, se réjouissent des sensations corporelles. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des sensations corporelles, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Dhammārāmā, bhikkhave, devamanussā dhammaratā dhammasammuditā. Dhamma-vipariṇāma-virāga-nirodhā dukkhā, bhikkhave, devamanussā viharanti.

Les dévas et les humains, bhikkhous, se plaisent aux phénomènes mentaux, se complaisent dans les phénomènes mentaux, se réjouissent des phénomènes mentaux. À cause du changement, de la disparition et de la cessation des phénomènes mentaux, les dévas et les humains demeurent dans le mal-être.

Tathāgato ca kho, bhikkhave, arahaṃ sammāsambuddho rūpānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavaṃ ca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na rūpārāmo na rūparato na rūpasammudito. Rūpa-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati.

Mais le Tathagata, bhikkhous, l'arahant correctement et pleinement éveillé, ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des formes visibles, ne se plaît pas aux formes visibles, il ne se complaît pas dans les formes visibles, il ne se réjouit pas des formes visibles. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des formes visibles, le Tathagata demeure dans le bien-être.

Saddānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavañca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na saddārāmo, na saddarato, na saddasammudito. Sadda-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati.

Ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des sons, il ne se plaît pas aux sons, il ne se complaît pas dans les sons, il ne se réjouit pas des sons. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des sons, le Tathagata demeure dans le bien-être.

Gandhānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavañca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na gandhārāmo, na gandharato, na gandhasammudito. Gandha-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati.

Ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des odeurs, il ne se plaît pas aux odeurs, il ne se complaît pas dans les odeurs, il ne se réjouit pas des odeurs. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des odeurs, le Tathagata demeure dans le bien-être.

Rasānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavañca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na rasārāmo, na rasarato, na rasasammudito. Rasa-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati.

Ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des saveurs, il ne se plaît pas aux saveurs, il ne se complaît pas dans les saveurs, il ne se réjouit pas des saveurs. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des saveurs, le Tathagata demeure dans le bien-être.

Phoṭṭhabbānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavañca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na phoṭṭhabbārāmo, na phoṭṭhabbarato, na phoṭṭhabbasammudito. Phoṭṭhabba-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati.

Ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des sensations corporelles, il ne se plaît pas aux sensations corporelles, il ne se complaît pas dans les sensations corporelles, il ne se réjouit pas des sensations corporelles. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des sensations corporelles, le Tathagata demeure dans le bien-être.

Dhammānaṃ samudayañca atthaṅgamañca assādañca ādīnavañca nissaraṇañca yathā·bhūtaṃ viditvā na dhammārāmo, na dhammarato, na dhammasammudito. Dhamma-vipariṇāma-virāga-nirodhā sukho, bhikkhave, tathāgato viharati. Idamavoca bhagavā.

Ayant compris tels qu'ils sont dans les faits l'apparition, la disparition, l'attrait, le désavantage et l'émancipation vis-à-vis des phénomènes mentaux, il ne se plaît pas aux phénomènes mentaux, il ne se complaît pas dans les phénomènes mentaux, il ne se réjouit pas des phénomènes mentaux. Lors du changement, de la disparition et de la cessation des phénomènes mentaux, le Tathagata demeure dans le bien-être. Voici ce que dit le Fortuné.



(des strophes finales n'ont pas été traduites)


Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.