SN 35.96
Parihānadhamma Sutta
— Celui qui est sujet à la détérioration —

Celui qui par nature est sujet à la détérioration, celui qui par nature n'est pas sujet à la détérioration, et ce que signifie l'expression 'les six sphères des sens maîtrisées'.




Pāḷi



“parihānadhammañca vo, bhikkhave, desessāmi aparihānadhammañca cha ca abhibhāyatanāni. taṃ suṇātha.

Français



Bhikkhous, je vais vous expliquer celui qui par nature est sujet à la détérioration, celui qui par nature n'est pas sujet à la détérioration, ainsi que les six sphères des sens maîtrisées. Écoutez cela.

kathañca, bhikkhave, parihānadhammo hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno cakkhunā rūpaṃ disvā uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatā’ti.

Et quel est, bhikkhous, celui qui par nature est sujet à la détérioration? En cela, en voyant une forme avec l'œil, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno sotena saddaṃ sutvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatā’ti.

De plus, bhikkhous, en entendant un son avec l'oreille, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatā’ti.

De plus, bhikkhous, en sentant une odeur avec le nez, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno jivhāya rasaṃ sāyitvā uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatā’ti.

De plus, bhikkhous, en goûtant une saveur avec la langue, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatā’ti.

De plus, bhikkhous, en touchant une sensation corporelle avec le corps, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno manasā dhammaṃ viññāya uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā. tañce bhikkhu adhivāseti nappajahati na vinodeti na byantīkaroti na anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘parihāyāmi kusalehi dhammehi’. parihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en prenant conscience d'un phénomène mental avec l'esprit, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent et que le bhikkhou y consent, qu'il ne les abandonne pas, qu'il ne les dissipe pas, qu'il ne les élimine pas, qu'il ne les fait pas disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je me détériore par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une détérioration.'

evaṃ kho, bhikkhave, parihānadhammo hoti.

Voici, bhikkhous, quel est celui qui par nature est sujet à la détérioration.

“kathañca, bhikkhave, aparihānadhammo hoti? idha, bhikkhave, bhikkhuno cakkhunā rūpaṃ disvā uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

Et quel est, bhikkhous, celui qui par nature n'est pas sujet à la détérioration? En cela, en voyant une forme avec l'œil, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno sotena saddaṃ sutvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en entendant un son avec l'oreille, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en sentant une odeur avec le nez, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno jivhāya rasaṃ sāyitvā uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en goûtant une saveur avec la langue, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en touchant une sensation corporelle avec le corps, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno manasā dhammaṃ viññāya uppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, tañce bhikkhu nādhivāseti pajahati vinodeti byantīkaroti anabhāvaṃ gameti, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā ‘na parihāyāmi kusalehi dhammehi’. aparihānañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en prenant conscience d'un phénomène mental avec l'esprit, lorsque chez un bhikkhou des souvenirs et des aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles apparaissent, le bhikkhou n'y consent pas, il les abandonne, il les dissipe, il les élimine, il les fait disparaître, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Je ne me détériore pas par rapport aux états mentaux avantageux. En effet, le Fortuné appelle cela une non-détérioration.'

evaṃ kho, bhikkhave, aparihānadhammo hoti.

Voici, bhikkhous, quel est celui qui par nature n'est pas sujet à la détérioration.

“katamāni ca, bhikkhave, cha abhibhāyatanāni? idha, bhikkhave, bhikkhuno cakkhunā rūpaṃ disvā nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

Et que sont, bhikkhous, les six sphères des sens maîtrisées? En cela, en voyant une forme avec l'œil, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno sotena saddaṃ sutvā nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en entendant un son avec l'oreille, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno ghāṇena gandhaṃ ghāyitvā nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en sentant une odeur avec le nez, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno jivhāya rasaṃ sāyitvā uppajjanti nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en goûtant une saveur avec la langue, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno kāyena phoṭṭhabbaṃ phusitvā nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en touchant une sensation corporelle avec le corps, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhuno manasā dhammaṃ viññāya uppajjanti nuppajjanti pāpakā akusalā sarasaṅkappā saṃyojaniyā, veditabbametaṃ, bhikkhave, bhikkhunā: ‘abhibhūtametaṃ āyatanaṃ’. abhibhāyatanañhetaṃ vuttaṃ bhagavatāti.

De plus, bhikkhous, en prenant conscience d'un phénomène mental avec l'esprit, lorsque chez un bhikkhou les souvenirs et les aspirations mauvaises, désavantageuses, liées aux entraves spirituelles n'apparaissent pas, alors cela devrait être su par le bhikkhou: 'Cette sphère des sens est maîtrisée. En effet, le Fortuné appelle cela une sphère des sens maîtrisée.'

imāni vuccanti, bhikkhave, cha abhibhāyatanānī”ti.

Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle les six sphères des sens maîtrisées.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.