SN 35.60
Sabbupādānapariññā Sutta
— La compréhension complète de tout attachement —
[ sabba: tout | upādāna: attachement | pariññā: compréhension complète ]

Une leçon sur la compréhension complète de tout attachement, passant en revue les six sphères des sens.




Pāḷi



Sabb·upādāna·pariññāya vo, bhikkhave, dhammaṃ desessāmi. Taṃ suṇātha. Katamo ca, bhikkhave, sabb·upādāna·pariññāya dhammo?

Français



Bhikkhous, je vais vous enseigner le Dhamma pour la compréhension complète de tout attachement. Écoutez cela. Et qu'est-ce que le Dhamma pour la compréhension complète de tout attachement?

Cakkhu·ñca paṭicca rūpe ca uppajjati cakkhu·viññāṇaṃ. Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako cakkhusmim·pi nibbindati, rūpesu·pi nibbindati, cakkhu·viññāṇe·pi nibbindati, cakkhu·samphasse·pi nibbindati, vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base de l'œil et des formes visibles, la conscience oculaire apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis de l'œil, désenchanté vis-à-vis des formes visibles, désenchanté vis-à-vis de la conscience oculaire, désenchanté vis-à-vis du contact oculaire, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Sota·ñca paṭicca sadde ca uppajjati sota·viññāṇaṃ, Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako sotasmim·pi nibbindati. Saddesu·pi nibbindati, sota·viññāṇe·pi nibbindati, sota·samphasse·pi nibbindati, vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base de l'oreille et des sons, la conscience auditive apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis de l'oreille, désenchanté vis-à-vis des sons, désenchanté vis-à-vis de la conscience auditive, désenchanté vis-à-vis du contact auditif, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Ghāna·ñca paṭicca gandhe ca uppajjati, ghāna·viññāṇaṃ Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako ghānasmim·pi nibbindati, gandhesu·pi nibbindati ghāna·viññāṇe·pi nibbindati, ghāna·samphasse·pi nibbindati, vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base du nez et des odeurs, la conscience olfactive apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis du nez, désenchanté vis-à-vis des odeurs, désenchanté vis-à-vis de la conscience olfactive, désenchanté vis-à-vis du contact olfactif, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Jivha·ñca paṭicca rase ca uppajjati jivhā·viññāṇaṃ Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako jivhāya·pi nibbindati, rasesu·pi nibbindati, jivhā·viññāṇe·pi nibbindati, jivhā·samphasse·pi nibbindati, vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base de la langue et des saveurs, la conscience gustative apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis de la langue, désenchanté vis-à-vis des saveurs, désenchanté vis-à-vis de la conscience gustative, désenchanté vis-à-vis du contact gustatif, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Kāya·ñca paṭicca phoṭṭhabbe ca uppajjati kāya·viññāṇaṃ Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako kāye·pi nibbindati. Phoṭṭhabbesu·pi nibbindati kāya·viññāṇe·pi nibbindati, kāya·samphasse·pi nibbindati vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base du corps et des sensations corporelles, la conscience corporelle apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis du corps, désenchanté vis-à-vis des sensations corporelles, désenchanté vis-à-vis de la conscience corporelle, désenchanté vis-à-vis du contact corporel, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Mana·ñca paṭicca dhamme ca uppajjati mano·viññāṇaṃ. Tiṇṇaṃ saṅgati phasso. Phassa·paccayā vedanā. Evaṃ passaṃ, bhikkhave, sutavā ariyasāvako manasmim·pi nibbindati. Dhammesu·pi nibbindati, mano·viññāṇe·pi nibbindati, mano·samphasse·pi nibbindati. vedanāya·pi nibbindati. Nibbindaṃ virajjati; virāgā vimuccati; vimokkhā 'pariññātaṃ me upādāna' nti pajānāti.

Sur la base du mental et des phénomènes mentaux, la conscience mentale apparaît. La rencontre des trois constitue le contact. Sur la base du contact apparaît le ressenti. En voyant ainsi, bhikkhous, un noble disciple instruit est désenchanté vis-à-vis du mental, désenchanté vis-à-vis des phénomènes mentaux, désenchanté vis-à-vis de la conscience mentale, désenchanté vis-à-vis du contact mental, désenchanté vis-à-vis du ressenti. Étant désenchanté, il devient détaché. Étant détaché, il est délivré. Une fois délivré, il comprend: 'J'ai complètement compris l'attachement'.

Ayaṃ kho, bhikkhave, sabb·upādāna·pariññāya dhammo' ti.

Voici, bhikkhous, quel est le Dhamma pour la compréhension complète de tout attachement.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.