Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Yakkha Samyutta

SN 10.12
Āḷavaka Sutta
— Āḷavaka le yakkha —

Le yakkha Āḷavaka questionne le Bouddha.




Evaṃ me sutaṃ:

En une occasion, le Fortuné séjournait à Āḷavi dans le repaire du yakkha Āḷavaka. Le yakkha Āḷavaka vint voir le Fortuné et, à son arrivée, il lui dit:

— Sors d'ici, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné sortit.

— Entre, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné entra.

Une seconde fois, le yakkha Āḷavaka dit au Fortuné:

— Sors d'ici, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné sortit.

— Entre, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné entra.

Une troisième fois, le yakkha Āḷavaka dit au Fortuné:

— Sors d'ici, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné sortit.

— Entre, le renonçant!

— D'accord, ami. Et le Fortuné entra.

Alors, une quatrième fois, le yakkha Āḷavaka dit au Fortuné:

— Sors d'ici, le renonçant!

— Je ne sortirai pas, ami. Fais ce que tu as à faire.

— Je vais te poser une question, le renonçant. Si tu ne peux pas y répondre, je posséderai ton esprit ou je t'arracherai le cœur ou, te saisissant par les pieds, je te jetterai de l'autre côté du Gange.

— Ami, je ne vois personne dans ce monde avec ses dévas, Maras et Brahmas, ses renonçants & brahmanes, ses dévas et ses humains, qui puisse posséder mon esprit, m'arracher le cœur ou, me saisissant par les pieds, me jeter de l'autre côté du Gange. Mais néanmoins, demande-moi ce que tu veux, ami.

[Āḷavaka:]

Quelle est la plus grande richesse d'une personne?
Qu'est-ce qui, bien pratiqué, apporte le bonheur?
Quelle est vraiment la saveur la plus douce?
Comment vit-on ce qu'on dit être la meilleure des vies?

[Le Bouddha:]
La conviction est la plus grande richesse.
Le Dhamma, bien pratiqué, apporte le bonheur.
La vérité est vraiment la saveur la plus douce.
Une vie sage est ce qu'on dit être la meilleure des vies.

[Āḷavaka:]
Comment traverse-t-on le flot?
Comment traverse-t-on la mer agitée?
Comment vainc-t-on le mal-être?
Comment est-on purifié?

[Le Bouddha:]
C'est par conviction qu'on traverse le flot.
C'est avec diligence qu'on traverse la mer agitée.
C'est avec persistance qu'on vainc le mal-être.
C'est par la sagesse qu'on est purifié.

[Āḷavaka:]
Comment obtient-on la sagesse?
Comment obtient-on la richesse?
Comment obtient-on l'honneur?
Comment s'attache-t-on des amis?
En passant de ce monde au suivant,
Comment ne pas être chagriné?

[Le Bouddha:]
Convaincu du Dhamma des arahants
Pour la réalisation de Nibbāna,
Par désir d'apprendre, on obtient la sagesse,
Si on est diligent et observateur.

En faisant ce qui convient, consciencieux,
Celui qui a de l'initiative obtient la richesse.
On obtient l'honneur par la franchise.
On s'attache des amis en donnant.

Voici comment on n'est pas chagriné
En passant de ce monde au suivant:
Un homme de foyer doué de conviction
Chez qui se trouvent ces quatre qualités:
Vérité, Dhamma, énergie, renoncement,
N'est pas chagriné en transmigrant.

Maintenant, demande aussi aux autres,
Les nombreux renonçants & brahmanes,
Si l'on trouve ici quelque chose de mieux que
Vérité, restreinte, énergie, et renoncement.

[Āḷavaka:]
Pourquoi maintenant devrais-je demander
Aux nombreux renonçants & brahmanes?
Aujourd'hui j'ai compris
Ce qui bénéficie à la vie future.

C'est vraiment pour mon bien-être
Que le Bouddha est venu séjourner à Āḷavi.
Aujourd'hui j'ai compris
Où un don porte de grands biens.

J'irai moi-même voyager
De village en village, de ville en ville,
Rendant hommage au Sambuddha
Et à l'excellence du Dhamma.




Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.