Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Bhikkhouni Saṃyutta

SN 5.8
Sīsupacālā Sutta
— La bhikkhouni Sīsupacālā —

La bhikkhouni Sīsupacālā n'approuve aucune philosophie.



Evaṃ me sutaṃ:

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Savatthi, dans le bois de Jéta, le parc d'Anāthapiṇḍika. Ce matin-là, la bhikkhouni Sīsupacālā s'habilla et, prenant son bol et sa cape, elle entra dans Savatthi pour les aumônes [de nourriture]. Lorsqu'elle eut traversé Savatthi pour ses aumônes et qu'elle fut rentrée de sa collecte, après son repas, elle se rendit au bois des hommes aveugles, pour sa pratique de la journée. S'étant enfoncée dans le bois des hommes aveugles, elle s'assit au pied d'un arbre pour sa pratique de la journée.

Alors Māra le Malin l'approcha et lui demanda:

— De qui approuves-tu la philosophie?

— Je n'approuve la philosophie de personne, mon ami.

Sous l'autorité de qui t'es-tu rasé la tête?
Tu sembles bien être une le renonçant,
Et pourtant, tu n'approuves aucune philosophie.
Alors pourquoi errer ici, dans la confusion?

Alors la pensée suivante vint à la bhikkhouni Sīsupacālā: 'Qui est-ce donc qui a prononcé ces vers: un être humain ou un être non-humain?' Puis la pensée suivante lui vint: 'C'est Māra le Malin qui a prononcé ces vers, souhaitant susciter la peur, l'horripilation et la terreur en moi, souhaitant me faire abandonner mon isolement.' Alors la bhikkhouni Sīsupacālā, ayant compris: 'C'est Māra le Malin', lui répondit en vers:

Là dehors, les adeptes des philosophies
Accordent leur confiance aux opinions.
Je n'approuve pas leurs enseignements.
Ils ne sont pas développé dans le Dhamma.

Mais il y a un fils du clan des Sakyas
Le Bouddha, un individu sans égal,
Vainqueur absolu, ayant soumis Māra,
Qui en toutes choses est victorieux.

En toutes choses libéré et détaché,
Doué d'une vision qui voit tout,
Ayant atteint l'extinction du kamma
Libéré par l'extinction des acquisitions:
Ce Fortuné est mon Instructeur,
C'est son enseignement que j'approuve.

Alors Māra le Malin réalisa: 'La bhikkhouni Sīsupacālā me connaît'. Triste et déçu, il disparut instantanément.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.