Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Kosala Saṃyutta

SN 3.15
Saṅgāma Sutta
— Une bataille —
[ saṅgāma: bataille ]

Le roi Pasenadi capture le roi Ajāsattu.




À Savatthi. En cette occasion-là, le roi Ajāsattu du Magadha,{1} fils de Videha, mobilisa une armée en quatre divisions{2} et marcha sur Kāsi{3} contre le roi Passénadi du Kossala. Quand le roi Pasenadi entendit ce rapport, il mobilisa une armée en quatre divisions et lança une contre-attaque vers Kāsi contre le roi Ajāsattu. Le roi Pasenadi et le roi Ajāsattu firent bataille. Le roi Pasenadi défit le roi Ajāsattu et le captura vivant.

Alors la pensée suivante vint à l'esprit du roi Pasenadi: 'Même si le roi Ajāsattu m'a fait du tort alors que je ne lui ai fait aucun mal, il reste tout de même mon neveu. Et si, ayant confisqué toutes ses troupes d'éléphants, toute sa cavalerie, tous ses chars et toute son infanterie, je le laissais aller sans rien d'autre que sa vie?' Alors le roi Pasenadi confisqua toutes les troupes d'éléphants du roi Ajāsattu, toute sa cavalerie, tous ses chars et toute son infanterie, et le laissa aller sans rien d'autre que sa vie.

Le matin suivant, un certain nombre de bhikkhous, ayant mis leurs robes et emportant leur bol et leur cape, allèrent à Savatthi pour leur aumônes. Ayant parcouru Savatthi pour leurs aumônes, après leur repas, au retour de leur collecte d'aumônes, ils allèrent voir le Fortuné et, à leur arrivée, après lui avoir rendu hommage, ils s'assirent d'un côté. Alors qu'ils étaient assis là, ils rapportèrent au Fortuné ce qui s'était passé. Alors, réalisant la signification de tout ceci, le Fortuné, en cette occasion, s'exclama:

Un homme peut piller
Tant que cela sert à ses fins.
Mais lorsque les autres sont pillés,
Celui qui a pillé est pillé à son tour.

Un ignare pense: 'La chance me sourit'
Tant que son mal n'a pas porté de fruits.
Mais au moment où il porte ses fruits,
L'ignare subit le mal-être.

En tuant, tu produis celui qui te tuera.
En conquérant, tu produis celui qui te conquerra.
En maltraitant, tu produis celui qui te maltraitera.
En insultant, tu produis celui qui t'insultera.

Ainsi, par le déroulement du kamma,
Le pilleur devient le pillé.




Bodhi leaf



Notes

1. Ajāsattu: Ajāsattu était le neveu de Pasenadi, fils de sa sœur et de Bimbisāra, roi du Maghada. Lorsqu'il n'était encore qu'un prince, Ajāsattu, sous les conseils de Devadatta, usurpa le trône et fit exécuter son père. Sa mère mourrut de chagrin peu après.

2. armée en quatre divisions: les troupes dotées d'éléphants, la cavalerie, les troupes dotées de chars et l'infanterie.

3. Kāsi: apparemment les deux rois se disputaient le village de Kāsi, situé à la frontière des deux royaumes.




Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.