Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Devaputta Saṃyutta

SN 2.6
Kāmada Sutta
— Avec Kāmada —

Dialogue avec Kāmada, un déva qui trouve difficile de se mettre à la pratique.




À Savatthi. Se tenant d'un côté, Kāmada l'enfant des dévas dit au Fortuné:

[Kāmada:]
C'est difficile à faire, Fortuné, très difficile à faire!

[Le Bouddha:]
Cependant, ce qui est difficile à faire, ils le font,
Les Disciples vertueux à l'esprit calme.
Ceux qui rejoignent la vie sans foyer éprouvent
Un contentement qui leur apporte du bien-être.

[Kāmada:]
Il est difficile, Fortuné, de parvenir à ce contentement!

[Le Bouddha:]
Cependant, ce qui est difficile à atteindre, ils l'atteignent,
Ceux qui se consacrent à calmer l'esprit.
Jour et nuit,
Leur esprit se plaît à méditer.

[Kāmada:]
Il est difficile, Fortuné, de concentrer l'esprit!

[Le Bouddha:]
Cependant, ce sur quoi il est difficile de se concentrer, ils s'y concentrent,
Ceux qui se consacrent à contrôler leur sens.
Traversant le filet de la Mort,
Ces êtres nobles marchent librement, Kāmada.

[Kāmada:]
Il est difficile, Fortuné, d'aller sur un chemin ardu!

[Le Bouddha:]
Cependant, sur ce chemin ardu, ils marchent,
Ces êtres nobles, Kāmada.
Les ignobles (non-nobles) chutent la tête la première là où c'est ardu,
Mais la voie est aisée pour les êtres nobles,
Car ils marchent aisément là où c'est ardu.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par John D. Ireland, publié par la BPS
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.