Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Opamma Saṃyutta

SN 20.4
Okkhā Sutta
— Cent plats de nourriture —
[ okkhā: ]

Une comparaison pour comprendre combien développer mettā est bien plus bénéfique que de faire des dons charitables.




À Savatthi.

Bhikkhous, distribuer par charité cent plats de nourriture le matin, cent plats à midi et cent plats le soir est moins bénéfique que de développer un esprit de mettā, même si ce n'est que pendant le temps qu'il suffit pour tirer sur un pis de vache, que ce soit le matin, à midi ou le soir.

Vous devriez donc vous entraîner ainsi: 'Nous allons développer et cultiver la délivrance de l'esprit par mettā, nous en ferons notre véhicule, notre base, nous la stabiliserons, nous nous y exercerons, et nous la perfectionnerons pleinement.' C'est ainsi que vous devriez vous entraîner.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Sœur Upalavanna
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.