Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Nidāna Saṃyutta

SN 12.23
Upanisā Sutta
— Les causes —
[ upanisā: cause ]

Une version de la chaîne de coproduction conditionnée plus longue que la version standard et incluant l'enchaînement de phénomènes menant à la libération à partir de dukkha.



À Savatthi:

Bhikkhous, la cessation des impuretés mentales est accessible à celui qui sait et qui voit, je vous le dis, mais pas à celui qui ne sait pas et qui ne voit pas. Que doit-on savoir et que doit-on voir pour accéder à la cessation des impuretés mentales? 'Telle est la forme (ou matière: rūpa), telle est son émanation, telle est sa cessation. Telle est la sensations (vedanā), telle est son émanation, telle est sa cessation. Telle est la perception (saññā), telle est son émanation, telle est sa cessation. Telles sont les fabrications (saṅkhāra), telle est leur émanation, telle est leur cessation. Telle est la conscience (viññāṇa), telle est son émanation, telle est sa cessation.' La cessation des impuretés mentales est accessible à celui qui sait et qui voit de cette façon [les cinq khandas].

La connaissance de la cessation lorsque la cessation a lieu (khayeññāṇa) a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quel est la condition d'apparition de la connaissance de la cessation? La libération (vimutti), faudrait-il dire.

La libération a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le détachement (virāga), faudrait-il dire.

Le détachement a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le désenchantement (nibbidā), faudrait-il dire.

Le désenchantement a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La connaissance et la la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes (yathābhūtañāṇadassana), faudrait-il dire.

La connaissance et la la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La concentration (samādhī), faudrait-il dire.

La concentration a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le bien-être (sukha), faudrait-il dire.

Le bien-être a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La sérénité (passaddhī), faudrait-il dire.

La sérénité a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La béatitude (pīti), faudrait-il dire.

La béatitude a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La joie (pāmojja), faudrait-il dire.

La joie a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La conviction (saddhā), faudrait-il dire.

La conviction a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Dukkha, faudrait-il dire.

Dukkha a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La naissance (jāti), faudrait-il dire.

La naissance a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le devenir (bhavo), faudrait-il dire.

Le devenir a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? L'attachement (upādāna), faudrait-il dire.

L'attachement a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? L'appétence (taṇhā), faudrait-il dire.

L'appétence a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La sensation(vedanā), faudrait-il dire.

La sensation a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le contact (phasso), faudrait-il dire.

Le contact a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Les six organes des sens (saḷāyatana), faudrait-il dire.

Les six organes des sens ont un prérequis, je vous le dis. Ils n'apparaissent pas sans condition. Et quelle est cette condition? Le nom et forme (nāmarūpa), faudrait-il dire.

Le nom et forme a un prérequis, je vous le dis. Il n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? La conscience (viññāṇa), faudrait-il dire.

La conscience a un prérequis, je vous le dis. Elle n'apparaît pas sans condition. Et quelle est cette condition? Les fabrications (saṅkhārā), faudrait-il dire.

Les fabrications ont un prérequis, je vous le dis. Elles n'apparaissent pas sans condition. Et quelle est cette condition? L'ignorance (avijjā), faudrait-il dire.

C'est ainsi que les fabrications (saṅkhārā) ont l'ignorance (avijjā) pour prérequis,
que la conscience (viññāṇa) a les fabrications pour prérequis,
que le nom et forme (ou esprit-matière: nāmarūpa) a la conscience pour prérequis,
que les organes des sens (saḷāyatana) ont le nom et forme pour prérequis,
que le contact (phassa) a les organes des sens pour prérequis,
que la sensation (vedanā) a le contact pour prérequis,
que le désir insatiable (taṇhā) a la sensation pour prérequis,
que l'attachement (upādāna) a le désir insatiable pour prérequis,
que le devenir (bhava) a l'attachement pour prérequis,
que la naissance (jāti) a le devenir pour prérequis,
que le mal-être (dukkha) a la naissance pour prérequis,
que la conviction (saddhā) a le mal-être pour prérequis,
que la joie (pāmojja) a la conviction pour prérequis,
que la béatitude (pīti) a la joie pour prérequis,
que la sérénité (passaddhi) a le ravissement pour prérequis,
que le plaisir (sukha) a la sérénité pour prérequis,
que la concentration (samādhi) a le plaisir pour prérequis,
que la connaissance et la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes (yathābhūtañāṇadassana) ont la concentration pour prérequis,
que le désenchantement (nibbidā) a la connaissance et la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes pour prérequis,
que le détachement (virāgo) a le désenchantement pour prérequis,
que la libération (vimutti,) a le dépassionnement pour prérequis,
que la connaissance de la terminaison (khayeñāṇa) a la libération pour prérequis.

Tout comme lorsque les dévas versent la pluie en grosses gouttes sur un sommet de montagne, l'eau descend le long des versants et remplit les brêches, les fissures et les petits ravins. Lorsque les brêches, les fissures et les petits ravins sont pleins, ils remplissent les petits étangs. Lorsque les petits étangs sont pleins, ils remplissent les grands lacs. Lorsque les grands lacs sont pleins, ils remplissent les petites rivières. Lorsque les petites rivières sont pleins, ils remplissent les grands fleuves. Lorsque les grands fleuves sont pleins, ils remplissent le grand océan. De la même manière:

Les fabrications ont l'ignorance pour prérequis,
la conscience a les fabrications pour prérequis,
le nom-et-forme a la conscience pour prérequis,
les organes des sens ont le nom-et-forme pour prérequis,
le contact a les organes des sens pour prérequis,
la sensation a le contact pour prérequis,
l'appétence a la sensation pour prérequis,
l'attachement a l'appétence pour prérequis,
le devenir a l'attachement pour prérequis,
la naissance a le devenir pour prérequis,
dukkha a la naissance pour prérequis,
la conviction a dukkha pour prérequis,
la joie a la conviction pour prérequis,
le ravissement a la joie pour prérequis,
la sérénité a le ravissement pour prérequis,
le plaisir a la sérénité pour prérequis,
la concentration a le plaisir pour prérequis,
la connaissance et la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes ont la concentration pour prérequis,
le désenchantement a la connaissance et la vision des choses telles qu'elles sont dans les faits présentes pour prérequis,
le dépassionnement a le désenchantement pour prérequis,
la libération a le dépassionnement pour prérequis,
la connaissance de la cessation a la libération pour prérequis."





Bodhi leaf



Edité par Rémy,
Traduction proposée par Michel Proulx,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.