SN 49.45 à 54
Oghādi Suttadasaka
— Dizaine commençant par les inondations —

Les quatre efforts corrects permettent de connaître directement, comprendre complètement, épuiser complètement, et abandonner divers états désavantageux.




Pāḷi



45. “cattārome, bhikkhave, oghā. katame cattāro? kāmogho, bhavogho, diṭṭhogho, avijjogho. ime kho, bhikkhave, cattāro oghā. imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ oghānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

Français



45. Bhikkhous, il y a ces quatre inondations. Quelles sont ces quatre? L'inondation de la sensualité, l'inondation de l'existence, l'inondation des vues et l'inondation de l'ignorance. Voici, bhikkhous, quelles sont ces quatre inondations. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre inondations, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ oghānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre inondations, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


46. “cattārome, bhikkhave, yogā. katame cattāro? kāmayogo, bhavayogo, diṭṭhiyogo avijjāyogo. ime kho, bhikkhave, cattāro yogā. imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ yogānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

46. Bhikkhous, il y a ces quatre jougs. Quels sont ces quatre? Le joug de la sensualité, le joug de l'existence, le joug des vues et le joug de l'ignorance. Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre jougs. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre jougs, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ yogānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre jougs, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


47. “cattārimāni, bhikkhave, upādānāni. katamāni cattāri? kāmupādānaṃ, diṭṭhupādānaṃ, sīlabbatupādānaṃ, attavādupādānaṃ. imāni kho, bhikkhave, cattāri upādānāni. imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ upādānānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

47. Bhikkhous, il y a ces quatre attachements. Quels sont ces quatre? L'attachement à la sensualité, l'attachement aux vues, l'attachement aux rites & préceptes, et l'attachement à la croyance au Soi. Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre attachements. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre attachements, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ upādānānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre attachements, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


48. “cattārome, bhikkhave, ganthā. katame cattāro? abhijjhā kāyagantho, byāpādo kāyagantho, sīlabbataparāmāso kāyagantho, idaṃsaccābhiniveso kāyagantho. ime kho, bhikkhave, cattāro ganthā. imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ ganthānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

48. Bhikkhous, il y a ces quatre nœuds. Quels sont ces quatre? Le nœud corporel de la convoitise, le nœud corporel de la malveillance, le nœud corporel de la croyance en la suprématie des rites & préceptes, et le nœud corporel de l'adhérence [aux affirmations:] 'Ceci est la [seule] vérité'. Voici, bhikkhous, quels sont ces quatre nœuds. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre nœuds, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, catunnaṃ ganthānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces quatre nœuds, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


49. “sattime, bhikkhave, anusayā. katame satta? kāmarāgānusayo, paṭighānusayo, diṭṭhānusayo, vicikicchānusayo, mānānusayo, bhavarāgānusayo, avijjānusayo. ime kho, bhikkhave, sattānusayā. imesaṃ kho, bhikkhave, sattannaṃ anusayānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

49. Bhikkhous, il y a ces sept penchants latents. Quels sont ces sept? Le penchant latent à l'avidité de [plaisirs de la] sensualité, le penchant latent à la répulsion, le penchant latent aux vues, le penchant latent au doute, le penchant latent à l'identification au Soi, le penchant latent à l'avidité d'existence, et le penchant latent à l'ignorance. Voici, bhikkhous, quels sont ces sept penchants latents. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces sept penchants latents, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, sattannaṃ anusayānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces sept penchants latents, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


50. “pañcime, bhikkhave, kāmaguṇā. katame pañca? cakkhuviññeyyā rūpā iṭṭhā kantā manāpā piyarūpā kāmūpasaṃhitā rajanīyā; sotaviññeyyā saddā iṭṭhā kantā manāpā piyarūpā kāmūpasaṃhitā rajanīyā; ghānaviññeyyā gandhā iṭṭhā kantā manāpā piyarūpā kāmūpasaṃhitā rajanīyā; jivhāviññeyyā rasā iṭṭhā kantā manāpā piyarūpā kāmūpasaṃhitā rajanīyā; kāyaviññeyyā phoṭṭhabbā iṭṭhā kantā manāpā piyarūpā kāmūpasaṃhitā rajanīyā. ime kho, bhikkhave, pañca kāmaguṇā. imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ kāmaguṇānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

50. Bhikkhous, il y a ces cinq agréments de la sensualité. Quels sont ces cinq? Les formes connaissables par l'œil qui sont souhaitables, désirables, plaisantes, agréables, liées à la sensualité, et qui suscitent l'avidité; les sons connaissables par l'oreille qui sont souhaitables, désirables, plaisants, agréables, liés à la sensualité, et qui suscitent l'avidité; les odeurs connaissables par le nez qui sont souhaitables, désirables, plaisantes, agréables, liées à la sensualité, et qui suscitent l'avidité; les saveurs connaissables par la langue qui sont souhaitables, désirables, plaisantes, agréables, liées à la sensualité, et qui suscitent l'avidité; les phénomènes corporels connaissables par le corps qui sont souhaitables, désirables, plaisants, agréables, liés à la sensualité, et qui suscitent l'avidité. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq agréments de la sensualité. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq agréments de la sensualité, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ kāmaguṇānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq agréments de la sensualité, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


51. “pañcimāni, bhikkhave, nīvaraṇāni. katamāni pañca? kāmacchandanīvaraṇaṃ, byāpādanīvaraṇaṃ, thinamiddhanīvaraṇaṃ, uddhaccakukkuccanīvaraṇaṃ, vicikicchānīvaraṇaṃ. imāni kho, bhikkhave, pañca nīvaraṇāni. imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ nīvaraṇānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

51. Bhikkhous, il y a ces cinq obstructions. Quelles sont ces cinq? L'obstruction de désir sensuel, l'obstruction de malveillance, l'obstruction de léthargie & somnolence, l'obstruction d'agitation mentale & préoccupation, l'obstruction du doute. Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq obstructions. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq obstructions, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ nīvaraṇānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq obstructions, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


52. “pañcime, bhikkhave, upādānakkhandhā. katame pañca? seyyathidaṃ rūpupādānakkhandho, vedanupādānakkhandho, saññupādānakkhandho, saṅkhārupādānakkhandho, viññāṇupādānakkhandho. ime kho, bhikkhave, pañcupādānakkhandhā. imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ upādānakkhandhānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

52. Bhikkhous, il y a ces cinq accumulations d'attachement. Quelles sont ces cinq? C'est-à-dire l'accumulation d'attachement à la Forme, l'accumulation d'attachement au Ressenti, l'accumulation d'attachement à la Perception, l'accumulation d'attachement aux Constructions, et l'accumulation d'attachement à la Conscience. Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq accumulations d'attachement. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq accumulations d'attachement, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ upādānakkhandhānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq accumulations d'attachement, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


53. “pañcimāni, bhikkhave, orambhāgiyāni saṃyojanāni. katamāni pañca? sakkāyadiṭṭhi, vicikicchā, sīlabbataparāmāso, kāmacchando, byāpādo. imāni kho, bhikkhave, pañcorambhāgiyāni saṃyojanāni. imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ orambhāgiyānaṃ saṃyojanānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

53. Bhikkhous, il y a ces cinq entraves spirituelles inférieures. Quelles sont ces cinq? La croyance en l'existence du soi, le doute, la croyance en la suprématie des rites & préceptes, le désir sensuel, et la malveillance. Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq entraves spirituelles inférieures. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq entraves spirituelles inférieures, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ orambhāgiyānaṃ saṃyojanānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq entraves spirituelles inférieures, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.


54. “pañcimāni, bhikkhave, uddhambhāgiyāni saṃyojanāni. katamāni pañca? rūparāgo, arūparāgo, māno, uddhaccaṃ, avijjā. imāni kho, bhikkhave, pañcuddhambhāgiyāni saṃyojanāni. imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ uddhambhāgiyānaṃ saṃyojanānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya cattāro sammappadhānā bhāvetabbā. katame cattāro?

54. Bhikkhous, il y a ces cinq entraves spirituelles supérieures. Quelles sont ces cinq? L'avidité envers la Forme, l'avidité envers le sans-Forme, l'identification au soi, l'agitation mentale et l'ignorance. Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq entraves spirituelles supérieures. Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq entraves spirituelles supérieures, les quatre efforts corrects sont à cultiver. Quels sont ces quatre?

idha, bhikkhave, bhikkhu anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

En cela, un bhikkhou génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

imesaṃ kho, bhikkhave, pañcannaṃ uddhambhāgiyānaṃ saṃyojanānaṃ abhiññāya... pariññāya... parikkhayāya... pahānāya ime cattāro sammappadhānā bhāvetabbā”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe... la compréhension complète... l'épuisement complet... l'abandon de ces cinq entraves spirituelles supérieures, ces quatre efforts corrects sont à cultiver.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.