Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Indriya Saṃyutta

SN 48.43
Sāketa Sutta
{extrait}
— À Sāketa —

Le Bouddha explique ici quelles sont la similarité et différence entre les puissances (balas) et les facultés spirituelles (indriyas), puisque leurs énumérations respectives sont identiques.




...

Ce qui est la faculté de conviction, bhikkhous, est la puissance de la conviction, et ce qui est la puissance de la conviction est la faculté de conviction. Ce qui est la faculté d'énergie est la puissance de l'effort, et ce qui est la puissance de l'effort est la faculté d'énergie. Ce qui est la faculté d'attention est la puissance de l'attention, et ce qui est la puissance de l'attention est la faculté d'attention. Ce qui est la faculté de concentration est la puissance de la concentration, et ce qui est la puissance de la concentration est la faculté de concentration. Ce qui est la faculté de paññā est la puissance de paññā, et ce qui est la puissance de paññā est la faculté de paññā.

C'est comme si, bhikkhous, il y avait un fleuve s'écoulant, allant, menant vers l'est, avec une île en son milieu. Il y a une analyse selon laquelle le fleuve n'a qu'un seul flot. Il y a aussi, bhikkhous, une analyse selon laquelle le fleuve a deux flots.

...{1}





Bodhi leaf



Note


1. ...: dans la suite du sutta, le Bouddha explique que selon si on prend en considération les flots à l'est et à l'ouest de l'île, ou bien au nord et au sud, on en conclut respectivement qu'il n'y a qu'un seul flot ou qu'il y en a deux.




Traduit du Pali par Rémy, avec le soutien de la traduction
de Bhikkhu Bodhi dans Connected Discourses of the Buddha.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.