SN 46.67 à 76
Nirodha Vagga
— La cessation —

Les sept facteurs d'éveil sont pratiqués en conjonction avec encore d'autres techniques spécifiques.




Pāḷi



67.1 “asubhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, asubhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

Français



67.1 Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, asubhasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception du répugnant, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


67.2 “asubhasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, asubhasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

67.2 Bhikkhous, lorsque la perception du répugnant est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, asubhasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception du répugnant est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


67.3 “asubhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, asubhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

67.3 Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, asubhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


67.4 “asubhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, asubhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

67.4 Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, asubhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


67.5 “asubhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, asubhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

67.5 Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, asubhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


67.6 “asubhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, asubhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

67.6 Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception du répugnant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu asubhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, asubhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du répugnant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, asubhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du répugnant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


68.1 “maraṇasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, maraṇasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

68.1 Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, maraṇasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de la mort, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


68.2 “maraṇasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, maraṇasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

68.2 Bhikkhous, lorsque la perception de la mort est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, maraṇasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de la mort est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


68.3 “maraṇasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, maraṇasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

68.3 Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, maraṇasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


68.4 “maraṇasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, maraṇasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

68.4 Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, maraṇasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


68.5 “maraṇasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, maraṇasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

68.5 Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, maraṇasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


68.6 “maraṇasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, maraṇasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

68.6 Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de la mort est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu maraṇasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, maraṇasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la mort, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, maraṇasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la mort, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


69.1 “āhāre paṭikūlasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

69.1 Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception du dégoûtant dans la nourriture, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


69.2 “āhāre paṭikūlasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

69.2 Bhikkhous, lorsque la perception du dégoûtant dans la nourriture est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception du dégoûtant dans la nourriture est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


69.3 “āhāre paṭikūlasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

69.3 Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


69.4 “āhāre paṭikūlasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

69.4 Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


69.5 “āhāre paṭikūlasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

69.5 Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


69.6 “āhāre paṭikūlasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

69.6 Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, āhāre paṭikūlasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du dégoûtant dans la nourriture, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, āhāre paṭikūlasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du dégoûtant dans la nourriture, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


70.1 “sabbaloke anabhiratisaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

70.1 Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de non-complaisance envers le monde entier, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


70.2 “sabbaloke anabhiratisaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

70.2 Bhikkhous, lorsque la perception de non-complaisance envers le monde entier est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de non-complaisance envers le monde entier est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


70.3 “sabbaloke anabhiratisaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

70.3 Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


70.4 “sabbaloke anabhiratisaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

70.4 Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


70.5 “sabbaloke anabhiratisaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

70.5 Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


70.6 “sabbaloke anabhiratisaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

70.6 Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, sabbaloke anabhiratisaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de non-complaisance envers le monde entier, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, sabbaloke anabhiratisaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de non-complaisance envers le monde entier, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


71.1 “aniccasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, aniccasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

71.1 Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, aniccasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de l'impermanence, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


71.2 “aniccasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, aniccasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

71.2 Bhikkhous, lorsque la perception de l'impermanence est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, aniccasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de l'impermanence est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


71.3 “aniccasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, aniccasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

71.3 Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, aniccasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


71.4 “aniccasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, aniccasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

71.4 Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, aniccasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


71.5 “aniccasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, aniccasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

71.5 Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, aniccasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


71.6 “aniccasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, aniccasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

71.6 Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de l'impermanence est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu aniccasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, aniccasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'impermanence, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, aniccasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'impermanence, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


72.1 “anicce dukkhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, anicce dukkhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

72.1 Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


72.2 “anicce dukkhasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

72.2 Bhikkhous, lorsque la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


72.3 “anicce dukkhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, anicce dukkhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

72.3 Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


72.4 “anicce dukkhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, anicce dukkhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

72.4 Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


72.5 “anicce dukkhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, anicce dukkhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

72.5 Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


72.6 “anicce dukkhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, anicce dukkhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

72.6 Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu anicce dukkhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, anicce dukkhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, anicce dukkhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'insatisfaction dans ce qui est impermanent, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


73.1 “dukkhe anattasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, dukkhe anattasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

73.1 Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


73.2 “dukkhe anattasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

73.2 Bhikkhous, lorsque la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


73.3 “dukkhe anattasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, dukkhe anattasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

73.3 Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


73.4 “dukkhe anattasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, dukkhe anattasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

73.4 Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


73.5 “dukkhe anattasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, dukkhe anattasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

73.5 Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


73.6 “dukkhe anattasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, dukkhe anattasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

73.6 Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu dukkhe anattasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, dukkhe anattasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, dukkhe anattasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du non-soi dans ce qui est insatisfaisant, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


74.1 “pahānasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, pahānasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

74.1 Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, pahānasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de l'abandon, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


74.2 “pahānasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, pahānasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

74.2 Bhikkhous, lorsque la perception de l'abandon est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, pahānasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de l'abandon est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


74.3 “pahānasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, pahānasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

74.3 Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, pahānasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


74.4 “pahānasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, pahānasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

74.4 Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, pahānasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


74.5 “pahānasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, pahānasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

74.5 Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, pahānasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


74.6 “pahānasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, pahānasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

74.6 Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de l'abandon est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu pahānasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, pahānasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de l'abandon, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, pahānasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de l'abandon, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


75.1 “virāgasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, virāgasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

75.1 Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, virāgasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception du détachement, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


75.2 “virāgasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, virāgasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

75.2 Bhikkhous, lorsque la perception du détachement est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, virāgasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception du détachement est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


75.3 “virāgasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, virāgasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

75.3 Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, virāgasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


75.4 “virāgasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, virāgasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

75.4 Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, virāgasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


75.5 “virāgasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, virāgasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

75.5 Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, virāgasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


75.6 “virāgasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, virāgasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

75.6 Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception du détachement est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu virāgasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, virāgasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception du détachement, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, virāgasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception du détachement, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.


76.1 “nirodhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, nirodhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā?

76.1 Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée et cultivée, porte d'excellents fruits, elle apporte de grands bienfaits. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à porter d'excellents fruits, à apporter de grands bienfaits?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, nirodhasaññā evaṃ bahulīkatā mahapphalā hoti mahānisaṃsā”ti.

La perception de la cessation, bhikkhous, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, porte d'excellents fruits et apporte de grands bienfaits.


76.2 “nirodhasaññāya, bhikkhave, bhāvitāya bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā. kathaṃ bhāvitāya ca kho, bhikkhave, nirodhasaññāya kathaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā?

76.2 Bhikkhous, lorsque la perception de la cessation est développée et cultivée, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à ce qu'on puisse s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitāya kho, bhikkhave, nirodhasaññāya evaṃ bahulīkatāya dvinnaṃ phalānaṃ aññataraṃ phalaṃ pāṭikaṅkhaṃ: diṭṭheva dhamme aññā, sati vā upādisese anāgāmitā”ti.

Bhikkhous, lorsque la perception de la cessation est développée ainsi et cultivée ainsi, on peut s'attendre à l'un de ces deux fruits: ou bien la Connaissance Finale dans ce monde visible, ou s'il reste un reliquat d'attachement, le non-retour.


76.3 “nirodhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, nirodhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattati?

76.3 Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand bienfait. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand bienfait?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, nirodhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato atthāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand bienfait.


76.4 “nirodhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, nirodhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattati?

76.4 Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un grand soulagement du joug. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un grand soulagement du joug?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, nirodhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato yogakkhemāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un grand soulagement du joug.


76.5 “nirodhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, nirodhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattati?

76.5 Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à une grande motivation. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à mener à une grande motivation?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, nirodhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato saṃvegāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à une grande motivation.


76.6 “nirodhasaññā, bhikkhave, bhāvitā bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati. kathaṃ bhāvitā ca, bhikkhave, nirodhasaññā kathaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattati?

76.6 Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée et cultivée, mène à un séjour confortable. Et comment, bhikkhous, la perception de la cessation est-elle développée et cultivée, de manière à mener à un séjour confortable?

idha, bhikkhave, bhikkhu nirodhasaññāsahagataṃ satisambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ dhamma-vicaya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ vīriya-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ pīti-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ passaddhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ samādhi-sambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ, nirodhasaññāsahagataṃ upekkhāsambojjhaṅgaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la présence d'esprit en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'énergie en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'exaltation en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la tranquillité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe la concentration en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise; il développe l'équanimité en tant que facteur d'éveil accompagné de la perception de la cessation, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ bhāvitā kho, bhikkhave, nirodhasaññā evaṃ bahulīkatā mahato phāsuvihārāya saṃvattatī”ti.

Bhikkhous, la perception de la cessation, lorsqu'elle est développée ainsi et cultivée ainsi, mène à un séjour confortable.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.