SN 45.159
Āgantuka Sutta
— Des visiteurs —
[ āgantuka: hôte, invité ]

Voici comment la noble voie est à la connaissance directe s'appliquant à divers phénomènes ce qu'une maison d'hôte est à différentes sortes de visiteurs.




Pāḷi



159.1 Seyyathāpi, bhikkhave, āgantukāgāraṃ. tattha puratthimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, pacchimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, uttarāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, dakkhiṇāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti; khattiyāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, brāhmaṇāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, vessāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, suddāpi āgantvā vāsaṃ kappenti.

Français



159.1 C'est tout comme, bhikkhous, [dans] une maison de passage. Des [visiteurs venant] de l'ouest viennent y séjourner, des [visiteurs venant] de l'est viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du nord viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du sud viennent y séjourner. Des aristocrates viennent y séjourner, des brahmanes viennent y séjourner, des vessas viennent y séjourner, des souddas{1} viennent y séjourner.

Evameva kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti.

De la même manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā? Pañcupādānakkhandhātissa vacanīyaṃ. Katame pañca? Seyyathidaṃ rūp·upādāna-k·khandho vedan·ūpādāna-k·khandho saññ·ūpādāna-k·khandho saṅkhār·ūpādāna-k·khandho viññāṇ·upādāna-k·khandho. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe? Les cinq accumulations d'attachement, devrait-on dire. Quels sont ces cinq? L'accumulation d'attachement de la Forme, l'accumulation d'attachement du Ressenti, l'accumulation d'attachement de la Perception, l'accumulation d'attachement des Constructions, l'accumulation d'attachement de la Conscience. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā? Avijjā ca bhavataṇhā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe? L'ignorance et l'appétence pour l'existence. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā? Vijjā ca vimutti ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être atteints par connaissance directe? La connaissance correcte et la libération. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être atteints par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā? Samatho ca vipassanā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être développés par connaissance directe? La tranquillité et la vision discernante. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti?

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou développant la noble voie à huit composantes, poursuivant fréquemment la noble voie à huit composantes, comprend-il complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, abandonne-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, atteint-il par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, développe-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe?

Idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

Evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāvetī ti.

De cette manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.



159.2 Seyyathāpi, bhikkhave, āgantukāgāraṃ. tattha puratthimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, pacchimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, uttarāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, dakkhiṇāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti; khattiyāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, brāhmaṇāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, vessāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, suddāpi āgantvā vāsaṃ kappenti.

159.2 C'est tout comme, bhikkhous, [dans] une maison de passage. Des [visiteurs venant] de l'ouest viennent y séjourner, des [visiteurs venant] de l'est viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du nord viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du sud viennent y séjourner. Des aristocrates viennent y séjourner, des brahmanes viennent y séjourner, des vessas viennent y séjourner, des souddas{1} viennent y séjourner.

Evameva kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti.

De la même manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā? Pañcupādānakkhandhātissa vacanīyaṃ. Katame pañca? Seyyathidaṃ rūp·upādāna-k·khandho vedan·ūpādāna-k·khandho saññ·ūpādāna-k·khandho saṅkhār·ūpādāna-k·khandho viññāṇ·upādāna-k·khandho. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe? Les cinq accumulations d'attachement, devrait-on dire. Quels sont ces cinq? L'accumulation d'attachement de la Forme, l'accumulation d'attachement du Ressenti, l'accumulation d'attachement de la Perception, l'accumulation d'attachement des Constructions, l'accumulation d'attachement de la Conscience. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā? Avijjā ca bhavataṇhā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe? L'ignorance et l'appétence pour l'existence. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā? Vijjā ca vimutti ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être atteints par connaissance directe? La connaissance correcte et la libération. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être atteints par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā? Samatho ca vipassanā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être développés par connaissance directe? La tranquillité et la vision discernante. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti?

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou développant la noble voie à huit composantes, poursuivant fréquemment la noble voie à huit composantes, comprend-il complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, abandonne-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, atteint-il par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, développe-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe?

Idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

Evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāvetī ti.

De cette manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.



159.3 Seyyathāpi, bhikkhave, āgantukāgāraṃ. tattha puratthimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, pacchimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, uttarāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, dakkhiṇāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti; khattiyāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, brāhmaṇāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, vessāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, suddāpi āgantvā vāsaṃ kappenti.

159.3 C'est tout comme, bhikkhous, [dans] une maison de passage. Des [visiteurs venant] de l'ouest viennent y séjourner, des [visiteurs venant] de l'est viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du nord viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du sud viennent y séjourner. Des aristocrates viennent y séjourner, des brahmanes viennent y séjourner, des vessas viennent y séjourner, des souddas{1} viennent y séjourner.

Evameva kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti.

De la même manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā? Pañcupādānakkhandhātissa vacanīyaṃ. Katame pañca? Seyyathidaṃ rūp·upādāna-k·khandho vedan·ūpādāna-k·khandho saññ·ūpādāna-k·khandho saṅkhār·ūpādāna-k·khandho viññāṇ·upādāna-k·khandho. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe? Les cinq accumulations d'attachement, devrait-on dire. Quels sont ces cinq? L'accumulation d'attachement de la Forme, l'accumulation d'attachement du Ressenti, l'accumulation d'attachement de la Perception, l'accumulation d'attachement des Constructions, l'accumulation d'attachement de la Conscience. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā? Avijjā ca bhavataṇhā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe? L'ignorance et l'appétence pour l'existence. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā? Vijjā ca vimutti ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être atteints par connaissance directe? La connaissance correcte et la libération. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être atteints par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā? Samatho ca vipassanā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être développés par connaissance directe? La tranquillité et la vision discernante. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti?

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou développant la noble voie à huit composantes, poursuivant fréquemment la noble voie à huit composantes, comprend-il complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, abandonne-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, atteint-il par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, développe-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe?

Idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'aspiration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la parole correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'action correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui mènent au Sans-mort, qui se terminent dans le Sans-mort, qui atteignent leur perfection dans le Sans-mort. Il développe l'effort correct, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la présence d'esprit correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la concentration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort.

Evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāvetī ti.

De cette manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.



159.4 Seyyathāpi, bhikkhave, āgantukāgāraṃ. tattha puratthimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, pacchimāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, uttarāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti, dakkhiṇāyapi disāya āgantvā vāsaṃ kappenti; khattiyāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, brāhmaṇāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, vessāpi āgantvā vāsaṃ kappenti, suddāpi āgantvā vāsaṃ kappenti.

159.4 C'est tout comme, bhikkhous, [dans] une maison de passage. Des [visiteurs venant] de l'ouest viennent y séjourner, des [visiteurs venant] de l'est viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du nord viennent y séjourner, des [visiteurs venant] du sud viennent y séjourner. Des aristocrates viennent y séjourner, des brahmanes viennent y séjourner, des vessas viennent y séjourner, des souddas{1} viennent y séjourner.

Evameva kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti.

De la même manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā? Pañcupādānakkhandhātissa vacanīyaṃ. Katame pañca? Seyyathidaṃ rūp·upādāna-k·khandho vedan·ūpādāna-k·khandho saññ·ūpādāna-k·khandho saṅkhār·ūpādāna-k·khandho viññāṇ·upādāna-k·khandho. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pariññeyyā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe? Les cinq accumulations d'attachement, devrait-on dire. Quels sont ces cinq? L'accumulation d'attachement de la Forme, l'accumulation d'attachement du Ressenti, l'accumulation d'attachement de la Perception, l'accumulation d'attachement des Constructions, l'accumulation d'attachement de la Conscience. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā? Avijjā ca bhavataṇhā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā pahātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe? L'ignorance et l'appétence pour l'existence. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā? Vijjā ca vimutti ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā sacchikātabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être atteints par connaissance directe? La connaissance correcte et la libération. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être atteints par connaissance directe.

Katame ca, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā? Samatho ca vipassanā ca. Ime, bhikkhave, dhammā abhiññā bhāvetabbā.

Et quels sont, bhikkhous, les états mentaux devant être développés par connaissance directe? La tranquillité et la vision discernante. Voici, bhikkhous, quels sont les états mentaux devant être développés par connaissance directe.

Kathañca, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pariññeyyā te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāveti?

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou développant la noble voie à huit composantes, poursuivant fréquemment la noble voie à huit composantes, comprend-il complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, abandonne-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, atteint-il par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, développe-t-il par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe?

Idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvācaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammākammantaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāājīvaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsatiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'aspiration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la parole correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'action correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui sont inclinés vers l'Extinction, qui sont infléchis vers l'Extinction, qui sont penchés vers l'Extinction. Il développe l'effort correct, qui est incliné vers l'Extinction, qui est infléchi vers l'Extinction, qui est penché vers l'Extinction. Il développe la présence d'esprit correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la concentration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction.

Evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvento ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaronto ye dhammā abhiññā pariññeyyā, te dhamme abhiññā parijānāti, ye dhammā abhiññā pahātabbā, te dhamme abhiññā pajahati, ye dhammā abhiññā sacchikātabbā, te dhamme abhiññā sacchikaroti, ye dhammā abhiññā bhāvetabbā, te dhamme abhiññā bhāvetī ti.

De cette manière, bhikkhous, lorsqu'un bhikkhou développe la noble voie à huit composantes, qu'il cultive la noble voie à huit composantes, il comprend complètement par connaissance directe les états mentaux devant être compris complètement par connaissance directe, il abandonne par connaissance directe les états mentaux devant être abandonnés par connaissance directe, il atteint par connaissance directe les états mentaux devant être atteints par connaissance directe, il développe par connaissance directe les états mentaux devant être développés par connaissance directe.





Bodhi leaf


Note

1. khattiyas, brahmanes, vessas, souddas: il s'agit des quatre grandes castes indiennes, les deux dernières étant inférieures. La même allégorie apparaît à SN 36.14, pour illustrer un propos tout à fait différent.



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.