SN 45.49 à 90
Sūriya Peyyāla
— Le soleil —

Une série de 42 souttas répétitifs à propos de sept conditions propices au développement de la noble voie à huit composantes: l'amitié bénéfique, et les accomplissements en vertu, en désir, par rapport au Soi, dans le domaine des vues, en assiduité, et en application de l'esprit à bon escient.




Pāḷi



49. sāvatthinidānaṃ.

Français



49. À Savatthi.

“sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


50. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

50. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


51. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

51. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


52. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

52. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


53. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

53. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


54. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

54. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


55. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

55. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


56. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

56. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


57. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

57. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


58. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

58. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


59. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

59. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


60. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

60. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


61. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

61. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


62. “sūriyassa, bhikkhave, udayato etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ aruṇuggaṃ; evameva kho, bhikkhave, bhikkhuno ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya etaṃ pubbaṅgamaṃ etaṃ pubbanimittaṃ, yadidaṃ: yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

62. Bhikkhous, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur du lever du soleil: l'aurore. De la même manière, voici quel est le précurseur et le signe avant-coureur chez un bhikkhou de l'apparition de la noble voie à huit composantes: l'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


63. sāvatthinidānaṃ.

63. À Savatthi.

“ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


64. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

64. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


65. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

65. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


66. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

66. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


67. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

67. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


68. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

68. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


69. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

69. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


70. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

70. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


71. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

71. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


72. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

72. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


73. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

73. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


74. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

74. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


75. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

75. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


76. “ekadhammo, bhikkhave, bahūpakāro ariyassa aṭṭhaṅgikassa maggassa uppādāya. katamo ekadhammo? yadidaṃ: yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

76. Bhikkhous, il y a une chose qui en fait beaucoup pour l'apparition de la noble voie à huit composantes. Quelle est cette chose? L'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


77. sāvatthinidānaṃ.

77. À Savatthi.

“nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


78. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

78. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


79. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

79. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


80. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

80. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


81. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

81. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


82. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

82. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


83. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

83. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il cultive la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


84. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, kalyāṇamittatā. kalyāṇamittassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

84. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'amitié bénéfique. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou qui a un ami bénéfique qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu kalyāṇamitto ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou ayant un ami bénéfique cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


85. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, sīlasampadā. sīlasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

85. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en vertu. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en vertu qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en vertu cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sīlasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en vertu cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


86. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, chandasampadā. chandasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

86. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en désir.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en désir qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en désir cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu chandasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en désir cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


87. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, attasampadā. attasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

87. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement par rapport au Soi.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli par rapport au Soi qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu attasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli par rapport au Soi cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


88. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, diṭṭhisampadā. diṭṭhisampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

88. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement dans le domaine des vues.{n} Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli dans le domaine des vues qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu diṭṭhisampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli dans le domaine des vues cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


89. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, appamādasampadā. appamādasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

89. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en assiduité. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en assiduité qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en assiduité cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu appamādasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en assiduité cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.


90. “nāhaṃ, bhikkhave, aññaṃ ekadhammampi samanupassāmi, yena anuppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo uppajjati, uppanno vā ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvanāpāripūriṃ gacchati, yathayidaṃ, bhikkhave, yonisomanasikārasampadā. yonisomanasikārasampannassetaṃ, bhikkhave, bhikkhuno pāṭikaṅkhaṃ: ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāvessati, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarissati. kathañca, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkaroti?

90. Bhikkhous, je ne vois aucune autre chose à cause de laquelle la noble voie à huit composantes qui n'était pas [encore] apparue vient à apparaître, ou la noble voie à huit composantes qui était [déjà] apparue va à la complétion de son développement, autant qu'à cause de l'accomplissement en application de l'esprit à bon escient. Bhikkhous, on peut attendre d'un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient qu'il cultive la noble voie à huit composantes, qu'il pratique fréquemment la noble voie à huit composantes. Et comment, bhikkhous, un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive-t-il la noble voie à huit composantes, pratique-t-il fréquemment la noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinayapariyosānaṃ dosavinayapariyosānaṃ mohavinayapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou cultive la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il cultive la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu yonisomanasikārasampanno ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bhāveti, ariyaṃ aṭṭhaṅgikaṃ maggaṃ bahulīkarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou accompli en application de l'esprit à bon escient cultive la noble voie à huit composantes, pratique fréquemment la noble voie à huit composantes.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.