SN 45.41 à 48
Attha Peyyāla
— Le but de la vie de renoncement —

Une série de huit souttas apportant chacun une réponse à la question: dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?




Pāḷi



41. sāvatthinidānaṃ.

Français



41. À Savatthi.

“sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘rāgavirāgatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de la disparition de l'avidité que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā rāgavirāgāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā rāgavirāgāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour la disparition de l'avidité?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour la disparition de l'avidité.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā rāgavirāgāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā rāgavirāgāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour la disparition de l'avidité? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour la disparition de l'avidité. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

42. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘saṃyojanappahānatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

42. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de l'abandon des entraves que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā saṃyojanappahānāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā saṃyojanappahānāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour l'abandon des entraves?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour l'abandon des entraves.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā saṃyojanappahānāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā rāgavirāgāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour l'abandon des entraves? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour l'abandon des entraves. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

43. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘anusayasamugghātanatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

43. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but du déracinement des penchants latents que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā anusayasamugghātanāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā anusayasamugghātanāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour le déracinement des penchants latents?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour le déracinement des penchants latents.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā anusayasamugghātanāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā anusayasamugghātanāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour le déracinement des penchants latents? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour le déracinement des penchants latents. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

44. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘addhānapariññatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

44. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de la compréhension complète du parcours que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā addhānapariññāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā addhānapariññāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour la compréhension complète du parcours?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour la compréhension complète du parcours.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā addhānapariññāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā addhānapariññāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour la compréhension complète du parcours? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour la compréhension complète du parcours. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

45. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘āsavānaṃ khayatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

45. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de l'éminiation complète des impuretés mentales que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā āsavānaṃ khayāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā āsavānaṃ khayāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour l'éminiation complète des impuretés mentales?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour l'éminiation complète des impuretés mentales.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā āsavānaṃ khayāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā āsavānaṃ khayāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour l'éminiation complète des impuretés mentales? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour l'éminiation complète des impuretés mentales. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

46. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘vijjāvimuttiphalasacchikiriyatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

46. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de l'obtention du fruit de la connaissance correcte & délivrance que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā vijjāvimuttiphalasacchikiriyāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā vijjāvimuttiphalasacchikiriyāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour l'obtention du fruit de la connaissance correcte & délivrance?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour l'obtention du fruit de la connaissance correcte & délivrance.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā vijjāvimuttiphalasacchikiriyāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā vijjāvimuttiphalasacchikiriyāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour l'obtention du fruit de la connaissance correcte & délivrance? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour l'obtention du fruit de la connaissance correcte & délivrance. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

47. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘ñāṇadassanatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

47. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de [l'obtention] de la connaissance & vision que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā ñāṇadassanāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā ñāṇadassanāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour [l'obtention] de la connaissance & vision?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour [l'obtention] de la connaissance & vision.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā ñāṇadassanāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā ñāṇadassanāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour [l'obtention] de la connaissance & vision? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour [l'obtention] de la connaissance & vision. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.

48. “sace vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘kimatthiyaṃ, āvuso, samaṇe gotame brahmacariyaṃ vussatī’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘anupādāparinibbānatthaṃ kho, āvuso, bhagavati brahmacariyaṃ vussatī’ti.

48. Bhikkhous, si des vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent ainsi: 'Amis, dans quel but est-ce que la vie brahmique est vécue auprès du renonçant Gotama?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, c'est dans le but de l'Extinction complète sans attachement que la vie brahmique est vécue auprès du Fortuné.'

sace pana vo, bhikkhave, aññatitthiyā paribbājakā evaṃ puccheyyuṃ: ‘atthi panāvuso, maggo, atthi paṭipadā anupādāparinibbānāyā’ti, evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyātha: ‘atthi kho, āvuso, maggo, atthi paṭipadā anupādāparinibbānāyā’ti.

Et si, bhikkhous, les vagabonds spirituels hétérodoxes vous questionnent de plus ainsi: 'Mais, amis, y a-t-il une voie, y a-t-il une pratique pour l'Extinction complète sans attachement?', lorsqu'on vous questionne ainsi, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi: 'Amis, il y a en effet une voie, il y a une pratique pour l'Extinction complète sans attachement.'

katamo ca, bhikkhave, maggo, katamā ca paṭipadā anupādāparinibbānāya? ayameva ariyo aṭṭhaṅgiko maggo, seyyathidaṃ: sammādiṭṭhi sammāsaṅkappo sammāvācā sammākammanto sammāājīvo sammāvāyāmo sammāsati sammāsamādhi. ayaṃ, bhikkhave, maggo, ayaṃ paṭipadā anupādāparinibbānāyāti. evaṃ puṭṭhā tumhe, bhikkhave, tesaṃ aññatitthiyānaṃ paribbājakānaṃ evaṃ byākareyyāthā”ti.

Et quelle est donc, bhikkhous, la voie, quelle est la pratique pour l'Extinction complète sans attachement? C'est cette noble voie à huit composantes, c'est-à-dire: la vue correcte, l'aspiration correcte, la parole correcte, l'action correcte, les moyens de subsistance corrects, l'effort correct, la présence d'esprit correcte et la concentration correcte. Voici donc, bhikkhous, quelle est la voie, quelle est la pratique pour l'Extinction complète sans attachement. Lorsqu'on vous questionne ainsi, bhikkhous, vous devriez répondre à ces vagabonds spirituels hétérodoxes ainsi.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.