SN 45.1
Avijjā Sutta
— L'ignorance —
[ avijjā: ignorance ]

Voici quelle est la relation entre l'ignorance, la honte morale, la crainte morale et la noble voie à huit composantes.




Pāḷi



Evaṃ me sutaṃ

Français



Ainsi ai-je entendu:

Ekaṃ samayaṃ bhagavā sāvatthiyaṃ viharati jetavane anāthapiṇḍikassa ārāme. Tatra kho bhagavā bhikkhū āmantesi:

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Sāvatthī, dans le bois de Jéta, le parc d'Anāthapiṇḍika. En cette occasion-là, il s'adressa aux bhikkhous:

— Bhikkhavo ti.

— Bhadante ti te bhikkhū bhagavato paccassosuṃ. Bhagavā etadavoca:

Bhikkhous!

— Badhante, répondirent les bhikkhous. Le Fortuné dit alors:

— Avijjā, bhikkhave, pubbaṅgamā akusalānaṃ dhammānaṃ samāpattiyā, anvadeva ahirikaṃ anottappaṃ. Avijjāgatassa, bhikkhave, aviddasuno micchādiṭṭhi pahoti; micchādiṭṭhissa micchāsaṅkappo pahoti; micchāsaṅkappassa micchāvācā pahoti; micchāvācassa micchākammanto pahoti; micchākammantassa micchāājīvo pahoti; micchāājīvassa micchāvāyāmo pahoti; micchāvāyāmassa micchāsati pahoti; micchāsatissa micchāsamādhi pahoti.

— L'ignorance, bhikkhous, est le précurseur de l'entrée dans les états mentaux désavantageux suivie par l'absence de honte morale et l'absence de crainte morale. Chez l'ignorant, bhikkhous, chez l'ignare, la vue erronée apparaît. Chez celui qui a une vue erronée, l'intention erronée apparaît. Chez celui qui a une intention erronée, la parole erronée apparaît. Chez celui qui a une parole erronée, l'action erronée apparaît. Chez celui qui a une action erronée, les moyens de subsistance erronés apparaissent. Chez celui qui a des moyens de subsistance erronés, l'effort erroné apparaît. Chez celui qui a un effort erroné, la présence d'esprit erronée apparaît. Chez celui qui a une présence d'esprit erronée, la concentration erronée apparaît.

Vijjā ca kho, bhikkhave, pubbaṅgamā kusalānaṃ dhammānaṃ samāpattiyā, anvadeva hirottappaṃ. Vijjāgatassa, bhikkhave, viddasuno sammādiṭṭhi pahoti; sammādiṭṭhissa sammāsaṅkappo pahoti; sammāsaṅkappassa sammāvācā pahoti; sammāvācassa sammākammanto pahoti; sammākammantassa sammāājīvo pahoti; sammāājīvassa sammāvāyāmo pahoti; sammāvāyāmassa sammāsati pahoti; sammāsatissa sammāsamādhi pahotī ti.

La connaissance correcte, bhikkhous, est le précurseur de l'entrée dans les états mentaux avantageux suivie par la honte morale et la crainte morale. Chez celui qui a la connaissance correcte, bhikkhous, immergé dans la connaissance correcte, la vue correcte apparaît. Chez celui qui a une vue correcte, l'aspiration correcte apparaît. Chez celui qui a une aspiration correcte, la parole correcte apparaît. Chez celui qui a une parole correcte, l'action correcte apparaît. Chez celui qui a une action correcte, les moyens de subsistance corrects apparaissent. Chez celui qui a des moyens de subsistance corrects, l'effort correct apparaît. Chez celui qui a un effort correct, la présence d'esprit correcte apparaît. Chez celui qui a une présence d'esprit correcte, la concentration correcte apparaît.



Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.