Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Khandha Saṃyutta

SN 22.54
Bīja Sutta
— Cinq moyens de propagation —
[ bīja: graine, moyen de propagation ]

Une analogie intéressante pour comprendre l'attachement de la conscience aux khandhas.




À Savatthi.

Bhikkhous, il y a cinq moyens de propagation. Quels sont ces cinq? La propagation par les racines, par la tige, par les embranchements, par la coupe, et cinquièmement par les graines.

Si ces cinq moyens de propagation ne sont pas rompus, ne sont pas pourris, ne sont pas endommagés par le vent et le soleil, si ils sont fertiles, bien plantés, mais qu'il n'y a ni terre ni eau, manifesteront-ils une croissance, une augmentation, un agrandissement?

— Non, Bhanté.

— Si ces cinq moyens de propagation sont rompus, pourris, endommagés par le vent et le soleil, si ils ne sont pas fertiles, ne sont pas bien plantés, mais qu'il y a de la terre et de l'eau, manifesteront-ils une croissance, une augmentation, un agrandissement?

— Non, Bhanté.

— Si ces cinq moyens de propagation ne sont pas rompus, ne sont pas pourris, ne sont pas endommagés par le vent et le soleil, si ils sont fertiles, bien plantés, et qu'il y a de la terre et de l'eau, manifesteront-ils une croissance, une augmentation, un agrandissement?

— Oui, Bhanté.


Bhikkhous, les quatre stationnements de Viññāṇa devraient être vus comme l'élément terre. La complaisance et le désir devraient être vus comme l'élément eau. Viññāṇa et ses nutriments devraient être vus comme les cinq moyens de propagation.

Viññāṇa, lorsqu'elle stationne, peut stationner en étant attachée à Rūpa. Supportée par la forme (l'ayant comme objet), établie dans la forme, arrosée de complaisance, elle en vient à croître, augmenter et s'agrandir.

Viññāṇa, lorsqu'elle stationne, peut stationner en étant attachée à Vedanā...

Viññāṇa, lorsqu'elle stationne, peut stationner en étant attachée à Saññā...

Viññāṇa, lorsqu'elle stationne, peut stationner en étant attachée à Saṅkhāra. Supportée par la volition mentale (l'ayant comme objet), établie dans la volition mentale, arrosée de complaisance, elle en vient à croître, augmenter et s'agrandir.

Bhikkhous, bien que quelqu'un puisse dire: 'Je décrirai l'arrivée et le départ de Viññāṇa, sa disparition et sa réapparition, sa croissance, son augmentation et son expansion, séparément de Rūpa, de Vedanā, de Saññā, de Saṅkhāra', cela est impossible.

Si un bhikkhou abandonne le désir pour l'élément Rūpa, avec l'abandon du désir, la base est sectionnée et il n'y a plus de support pour l'établissement de Viññāṇa.

Si un bhikkhou abandonne le désir pour l'élément Vedanā, avec l'abandon du désir, la base est sectionnée et il n'y a plus de support pour l'établissement de Viññāṇa.

Si un bhikkhou abandonne le désir pour l'élément Saññā, avec l'abandon du désir, la base est sectionnée et il n'y a plus de support pour l'établissement de Viññāṇa.

Si un bhikkhou abandonne le désir pour l'élément Saṅkhāra, avec l'abandon du désir, la base est sectionnée et il n'y a plus de support pour l'établissement de Viññāṇa.

Si un bhikkhou abandonne le désir pour l'élément Viññāṇa, avec l'abandon du désir, la base est sectionnée et il n'y a plus de support pour l'établissement de Viññāṇa.

Lorsque Viññāṇa, ne s'étant pas établie, ne croît pas, n'est pas génératrice [de saṅkhāras], elle est délivrée. Lorsqu'elle est délivrée, elle est stable. Étant stable, elle est satisfaite. Étant satisfaite, elle n'est pas agitée. N'étant pas agité, le bhikkhou atteint Nibbāna. Il comprend: 'C'en est fini de la naissance, la vie brahmique a été vécue, ce qui devait être fait a été fait, il n'y a rien de plus pour moi dans le monde.'





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.