Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Khandha Saṃyutta

SN 22.6
Paṭisallāṇa Sutta
— L'isolement —
[ paṭisallāṇa: isolement ]

Après avoir rappelé le rôle primordial joué par l'isolement, le Bouddha applique la loi d'apparition conditionnée aux cinq khandhas et définit ce que sont leur origine et leur cessation.



Evaṃ me sutaṃ:

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Savatthi, dans le bois de Jéta, le parc d'Anāthapiṇḍika. Là, il s'adressa aux bhikkhous:

Bhikkhous!

— Oui, Bhadanté.

Bhikkhous, exercez-vous dans l'isolement. Un bhikkhou qui est isolé comprend les choses telles qu'elles sont dans les faits. Et que comprend-il tel que c'est dans les faits? L'origine et la cessation de Rūpa, l'origine et la cessation de Vedanā, l'origine et la cessation de Saññā, l'origine et la cessation de Saṅkhāra, l'origine et la cessation de Viññāṇa.

Et qu'est-ce que l'origine de Rūpa? Qu'est-ce que l'origine de Vedanā? Qu'est-ce que l'origine de Saññā? Qu'est-ce que l'origine de Saṅkhāra? Qu'est-ce que l'origine de Viññāṇa?

Ici, un individu recherche le bien-être, il accueille et reste attaché. Et qu'est ce dans quoi il recherche le bien-être, ce qu'il accueille, ce à quoi il reste attaché? C'est Rūpa dans laquelle il recherche le bien-être, qu'il accueille, et à laquelle il reste attaché. En conséquence de cela, la complaisance dans Rūpa apparaît. Toute complaisance dans Rūpa est attachement. L'attachement entraîne le devenir. Le devenir entraîne la naissance. La naissance entraîne le vieillissement et la mort, le chagrin, les lamentations, la douleur, la détresse et le désespoir. Telle est l'origine de toute cette masse de mal-être.

C'est Vedanā dans laquelle il recherche le bien-être...

C'est Saññā dans laquelle il recherche le bien-être...

C'est Saṅkhāra dans laquelle il recherche le bien-être...

C'est Viññāṇa dans laquelle il recherche le bien-être, qu'il accueille, et à laquelle il reste attaché. En conséquence de cela, la complaisance dans Viññāṇa apparaît. Toute complaisance dans Viññāṇa est attachement. L'attachement entraîne le devenir. Le devenir entraîne la naissance. La naissance entraîne le vieillissement et la mort, le chagrin, les lamentations, la douleur, la détresse et le désespoir. Telle est l'origine de toute cette masse de mal-être.

Voici, bhikkhous, ce qu'est l'origine de Rūpa, l'origine de Vedanā, l'origine de Saññā, l'origine de Saṅkhāra, l'origine de Viññāṇa.


Et qu'est-ce que la cessation de Rūpa? Qu'est-ce que la cessation de Vedanā? Qu'est-ce que la cessation de Saññā? Qu'est-ce que la cessation de Saṅkhāra? Qu'est-ce que la cessation de Viññāṇa?

Ici, un individu ne recherche pas le bien-être, il n'accueille pas et ne reste pas attaché. Et qu'est ce dans quoi il ne recherche pas le bien-être, ce qu'il n'accueille pas, ce à quoi il ne reste pas attaché? C'est Rūpa dans laquelle il ne recherche pas le bien-être, qu'il n'accueille pas, et à laquelle il ne reste pas attaché. En conséquence de cela, la complaisance cesse. La non-complaisance dans Rūpa entraîne la cessation de l'attachement. La cessation de l'attachement entraîne la cessation du devenir. La cessation du devenir entraîne la cessation de la naissance. La cessation de la naissance entraîne la cessation du vieillissement et celle de la mort, du chagrin, des lamentations, de la douleur, de la détresse et du désespoir. Telle est la cessation de toute cette masse de mal-être.

C'est Vedanā dans laquelle il ne recherche pas le bien-être...

C'est Saññā dans laquelle il ne recherche pas le bien-être...

C'est Saṅkhāra dans laquelle il ne recherche pas le bien-être...

C'est Viññāṇa dans laquelle il ne recherche pas le bien-être, qu'il n'accueille pas, et à laquelle il ne reste pas attaché. En conséquence de cela, la complaisance cesse. La non-complaisance dans Rūpa entraîne la cessation de l'attachement. La cessation de l'attachement entraîne la cessation du devenir. La cessation du devenir entraîne la cessation de la naissance. La cessation de la naissance entraîne la cessation du vieillissement et celle de la mort, du chagrin, des lamentations, de la douleur, de la détresse et du désespoir. Telle est la cessation de toute cette masse de mal-être.

Voici, bhikkhous, quelle est la cessation de Rūpa, la cessation de Vedanā, la cessation de Saññā, la cessation de Saṅkhāra, la cessation de Viññāṇa.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
d'après un travail quasi-identique effectué à partir du Pali par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.