AN 5.2
Vitthata Sutta
— Un exposé détaillé des forces —

Une définition de chacune des cinq forces de celui qui est en entraînement.




Pāḷi



“pañcimāni, bhikkhave, sekhabalāni. katamāni pañca? saddhābalaṃ, hirībalaṃ, ottappabalaṃ, vīriyabalaṃ, paññābalaṃ.

Français



Bhikkhous, il y a ces cinq forces de celui qui est en entraînement. Quelles sont ces cinq? La force de la conviction, la force de la honte morale, la force de la crainte morale, la force de l'énergie et la force du discernement.

katamañca, bhikkhave, saddhābalaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako saddho hoti, saddahati tathāgatassa bodhiṃ: ‘itipi so bhagavā arahaṃ sammāsambuddho vijjācaraṇasampanno sugato lokavidū anuttaro purisadammasārathi satthā devamanussānaṃ buddho bhagavā’ti. idaṃ vuccati, bhikkhave, saddhābalaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que la force de la conviction? En cela, un noble disciple a de la conviction, il est convaincu de l'éveil du Tathagata: 'Le Fortuné est un arahant pleinement éveillé, accompli en connaissance et en [bonne] conduite, se portant bien, connaissant le monde, suprême dresseur d'hommes, enseignant des dévas et des humains, un Bouddha, un Fortuné.' Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle la force de la conviction.

“katamañca, bhikkhave, hirībalaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako hirimā hoti, hirīyati kāyaduccaritena vacīduccaritena manoduccaritena, hirīyati pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ samāpattiyā. idaṃ vuccati, bhikkhave, hirībalaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que la force de la honte morale? En cela, un noble disciple a de la honte morale, il a honte de la méconduite corporelle, de la méconduite verbale, de la méconduite mentale, il a honte de s'engager dans les états mentaux mauvais et désavantageux. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle la force de la honte morale.

“katamañca, bhikkhave, ottappabalaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako ottappī hoti, ottappati kāyaduccaritena vacīduccaritena manoduccaritena, ottappati pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ samāpattiyā. idaṃ vuccati, bhikkhave, ottappabalaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que la force de la crainte morale? En cela, un noble disciple a de la crainte morale, il craint la méconduite corporelle, la méconduite verbale, la méconduite mentale, il craint de s'engager dans les états mentaux mauvais et désavantageux. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle la force de la crainte morale.

“katamañca, bhikkhave, vīriyabalaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako āraddhavīriyo viharati akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya, kusalānaṃ dhammānaṃ upasampadāya, thāmavā daḷhaparakkamo anikkhittadhuro kusalesu dhammesu. idaṃ vuccati, bhikkhave, vīriyabalaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que la force de l'énergie? En cela, un noble disciple maintient son énergie activée pour l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux; il est solide, ferme dans son effort, il ne manque pas à la responsabilité de cultiver les états mentaux avantageux. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle la force de l'énergie.

“katamañca, bhikkhave, paññābalaṃ? idha, bhikkhave, ariyasāvako paññavā hoti udayatthagāminiyā paññāya samannāgato ariyāya nibbedhikāya sammā dukkhakkhayagāminiyā. idaṃ vuccati, bhikkhave, paññābalaṃ.

Et qu'est-ce, bhikkhous, que la force du discernement? En cela, un noble disciple a du discernement, il est pourvu du discernement de l'apparition et de l'extinction qui est noble et pénétrant, menant à la destruction correcte du mal-être. Voici, bhikkhous, ce qu'on appelle la force du discernement.

imāni kho, bhikkhave, pañca sekhabalāni.

Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq forces de celui qui est en entraînement.

“tasmātiha, bhikkhave, evaṃ sikkhitabbaṃ: ‘saddhābalena samannāgatā bhavissāma sekhabalena, hirībalena samannāgatā bhavissāma sekhabalena, ottappabalena samannāgatā bhavissāma sekhabalena, vīriyabalena samannāgatā bhavissāma sekhabalena, paññābalena samannāgatā bhavissāma sekhabalenā’ti. evañhi kho, bhikkhave, sikkhitabban”ti.

C'est pourquoi, bhikkhous, vous devriez vous entraîner ainsi: 'Nous serons pourvus de la force de la conviction, une force de celui qui est en entraînement, nous serons pourvus de la force de la honte morale, une force de celui qui est en entraînement, nous serons pourvus de la force de la crainte morale, une force de celui qui est en entraînement, nous serons pourvus de la force de l'énergie, une force de celui qui est en entraînement, nous serons pourvus de la force du discernement, une force de celui qui est en entraînement.' Voici, bhikkhous, comment vous devriez vous entraîner.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.