Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Saṃyutta Nikāya >> Abyākata Saṃyutta

SN 44.10
Ānanda Sutta
— Explication à Ānanda —

Le Bouddha refuse de déclarer à Vacchagotta si le Soi existe ou non, puis explique pourquoi à Ānanda.




En une occasion, Vacchagotta le vagabond spirituel vint voir le Fortuné et, à son arrivée, échangea des salutations courtoises avec lui. Après cet échange de salutations amicales et de courtoisies, il s'assit d'un côté. Alors qu'il était assis là, il dit au Fortuné:

Sieur Gotama, y a-t-il un Soi?

En entendant cela, le Fortuné resta silencieux.

— Alors n'y a-t-il pas de Soi?

Une seconde fois, le Fortuné resta silencieux. Alors Vacchagotta le vagabond spirituel se leva de son siège et s'en alla. Peu après qu'il soit parti, le vénérable Ānanda dit au Fortuné:

Bhanté, pourquoi le Fortuné n'a-t-il pas répondu aux questions de Vacchagotta?

— Ānanda, lorsque Vacchagotta a demandé s'il y a un Soi, si j'avais répondu: 'Il y a un Soi', cela aurait été me conformer aux renonçants & brahmanes qui sont éternalistes [en affirmant l'existence d'une âme éternelle, non sujette au changement]. Lorsque Vacchagotta a demandé s'il n'y a pas de Soi, si j'avais répondu: 'Il n'y a pas de Soi', cela aurait été me conformer aux renonçants & brahmanes qui sont annihilationistes [qui croient que la mort constitue l'annihilation de la conscience].

Lorsque Vacchagotta a demandé s'il y a un Soi, si j'avais répondu: 'Il y a un Soi', cela aurait-il été consistant avec l'apparition de la compréhension: 'Tous les phénomènes sont dépourvus de Soi (d'essence)'?

— Non, Bhanté.

— Et lorsque Vacchagotta a demandé s'il n'y a pas de Soi, si j'avais répondu: 'Il n'y a pas de Soi', Vacchagotta, étant déjà confus, serait devenu encore plus confus, en pensant: 'Il semble que le Moi que j'avais auparavant n'existe plus maintenant'.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.