SN 55.8
Magiñjakāvasatha Sutta
— Dans la bâtisse en briques —

Afin d'éviter d'être trop souvent dérangé pour dire ce que sont devenues les différentes personnes qui viennent de décéder, le Bouddha enseigne le miroir du Dhamma afin que ses disciples puissent savoir par eux-mêmes s'ils sont parvenus au courant.




Pāḷi



evaṃ me sutaṃ:

Français



Ainsi ai-je entendu:

ekaṃ samayaṃ bhagavā ñātike viharati giñjakāvasathe. atha kho āyasmā ānando yena bhagavā tenupasaṅkami; upasaṅkamitvā bhagavantaṃ abhivādetvā ekamantaṃ nisīdi. ekamantaṃ nisinno kho āyasmā ānando bhagavantaṃ etadavoca:

En une occasion, le Fortuné séjournait à Niatika, dans la bâtisse en briques. En cette occasion-là, le vénérable Ananda alla voir le Fortuné, lui rendit hommage, puis s'assit d'un côté. Une fois assis là, il lui dit:

— “sāḷho nāma, bhante, bhikkhu kālaṅkato; tassa kā gati ko abhisamparāyo? nandā nāma, bhante, bhikkhunī kālaṅkatā; tassā kā gati ko abhisamparāyo? sudatto nāma, bhante, upāsako kālaṅkato; tassa kā gati ko abhisamparāyo? sujātā nāma, bhante, upāsikā kālaṅkatā; tassā kā gati, ko abhisamparāyo”ti?

Bhanté, le bhikkhou nommé Salha est décédé. Quelle est sa destination, qu'est-il devenu? Bhanté, la bhikkhouni nommée Nanda est décédée. Quelle est sa destination, qu'est-elle devenue? Bhanté, le disciple laïc Sudatta est décédé. Quelle est sa destination, qu'est-il devenu? Bhanté, la disciple laïque Sujata est décédée. Quelle est sa destination, qu'est-elle devenue?

— “sāḷho, ānanda, bhikkhu kālaṅkato āsavānaṃ khayā anāsavaṃ cetovimuttiṃ paññāvimuttiṃ diṭṭheva dhamme sayaṃ abhiññā sacchikatvā upasampajja vihāsi. nandā, ānanda, bhikkhunī kālaṅkatā pañcannaṃ orambhāgiyānaṃ saṃyojanānaṃ parikkhayā opapātikā tattha parinibbāyinī anāvattidhammā tasmā lokā. sudatto, ānanda, upāsako kālaṅkato tiṇṇaṃ saṃyojanānaṃ parikkhayā rāgadosamohānaṃ tanuttā sakadāgāmī, sakideva imaṃ lokaṃ āgantvā dukkhassantaṃ karissati. sujātā, ānanda, upāsikā kālaṅkatā tiṇṇaṃ saṃyojanānaṃ parikkhayā sotāpannā avinipātadhammā niyatā sambodhiparāyaṇā.

— Ananda, le bhikkhou Salha qui est décédé, avec la destruction des impuretés mentales, est entré et a demeuré dans ce monde visible dans la libération de l'esprit sans impureté, dans la libération par le discernement, en l'ayant réalisée pour lui-même par connaissance directe. La bhikkhouni Nanda qui est décédée, ayant épuisé les cinq entraves spirituelles inférieures, a eu une naissance spontanée, d'où elle atteindra l'Extinction complète, sans jamais revenir de ce monde-là. Le disciple laïc Sudatta qui est décédé, ayant épuisé trois entraves spirituelles, avec la réduction de l'avidité, de l'aversion et de l'illusionnement, est un retournant unique qui, en revenant une fois encore dans ce monde, mettra fin au mal-être. La disciple laïque Sujata qui est décédée, ayant épuisé trois entraves spirituelles, avec la réduction de l'avidité, l'aversion et l'illusionnement, est devenue une retournante unique, ne revenant en ce monde qu'une fois avant de mettre fin au mal-être.

“anacchariyaṃ kho panetaṃ, ānanda, yaṃ manussabhūto kālaṃ kareyya. tasmiṃ tasmiṃ ce maṃ kālaṅkate upasaṅkamitvā etamatthaṃ paṭipucchissatha, vihesā pesā, ānanda, assa tathāgatassa. tasmātihānanda, dhammādāsaṃ nāma dhammapariyāyaṃ desessāmi, yena samannāgato ariyasāvako ākaṅkhamāno attanāva attānaṃ byākareyya: ‘khīṇanirayomhi khīṇatiracchānayoni khīṇapettivisayo khīṇāpāyaduggativinipāto, sotāpannohamasmi avinipātadhammo niyato sambodhiparāyaṇo’”.

Il n'est pas extraordinaire, Ananda, qu'un être humain meure. Si à chaque fois que quelqu'un meurt tu viens me poser cette question, Ananda, cela sera ennuyeux pour le Tathagata. C'est pourquoi je vais t'enseigner un exposé du Dhamma qui s'appelle le miroir du Dhamma, grâce auquel un noble disciple peut, s'il le désire, déclarer de lui-même: 'J'en ai fini avec l'enfer, j'en ai fini avec le sein animal, j'en ai fini avec le plan d'existence des esprits affligés, j'en ai fini avec les existences infortunées, les mauvaises destinations, les mondes inférieurs, je suis entré dans le courant, par nature délivré des mondes inférieurs, fixé sur la voie de l'éveil complet.'

“katamo ca so, ānanda, dhammādāso dhammapariyāyo, yena samannāgato ariyasāvako ākaṅkhamāno attanāva attānaṃ byākareyya: ‘khīṇanirayomhi khīṇatiracchānayoni khīṇapettivisayo khīṇāpāyaduggativinipāto, sotāpannohamasmi avinipātadhammo niyato sambodhiparāyaṇo’”?

Et quel est, Ananda, cet exposé du Dhamma qui s'appelle le miroir du Dhamma, grâce auquel un noble disciple peut, s'il le désire, déclarer de lui-même: 'J'en ai fini avec l'enfer, j'en ai fini avec le sein animal, j'en ai fini avec le plan d'existence des esprits affligés, j'en ai fini avec les existences infortunées, les mauvaises destinations, les mondes inférieurs, je suis entré dans le courant, par nature délivré des mondes inférieurs, fixé sur la voie de l'éveil complet'?

“idha, ānanda, ariyasāvako buddhe aveccappasādena samannāgato hoti: ‘itipi so bhagavā arahaṃ sammāsambuddho vijjācaraṇasampanno sugato lokavidū anuttaro purisadammasārathi satthā devamanussānaṃ buddho bhagavā’ti.

En cela, Ananda, un noble disciple est pourvu d'une confiance vérifiée dans le Bouddha: 'Le Fortuné est un arahant pleinement éveillé, accompli en connaissance et en [bonne] conduite, se portant bien, connaissant le monde, suprême dresseur d'hommes, enseignant des dévas et des humains, un Bouddha, un Fortuné..'

dhamme aveccappasāda samannāgato hoti: ‘svākkhāto bhagavatā dhammo sandiṭṭhiko akāliko ehipassiko opaneyyiko paccattaṃ veditabbo viññūhī’ti.

Il est pourvu d'une confiance vérifiée dans le Dhamma: 'Le Dhamma est bien exposé par le Fortuné: il est visible directement, immédiat, il invite à venir voir, il est efficace, il est à être expérimenté individuellement par les hommes de connaissance.'

saṅghe aveccappasāda samannāgato hoti: ‘suppaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, ujuppaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, ñāyappaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, sāmīcippaṭipanno bhagavato sāvakasaṅgho, yadidaṃ cattāri purisayugāni aṭṭha purisapuggalā, esa bhagavato sāvakasaṅgho āhuneyyo pāhuneyyo dakkhiṇeyyo añjalikaraṇīyo anuttaraṃ puññakkhettaṃ lokassā’ti.

Il est pourvu d'une confiance vérifiée dans la Communauté: 'La Communauté des disciples du Fortuné qui pratique bien, la Communauté des disciples du Fortuné qui pratique droitement, la Communauté des disciples du Fortuné qui pratique correctement, la Communauté des disciples du Fortuné qui pratique adéquatement, c'est-à-dire les quatre paires d'individus, les huit [types de] personnes, cette Communauté des disciples du Fortuné est digne de dons, digne de soutien, digne d'offrandes, digne de salutations respectueuses, c'est un incomparable champ de mérite pour le monde.'

ariyakantehi sīlehi samannāgato hoti akhaṇḍehi acchiddehi asabalehi akammāsehi bhujissehiviññuppasatthehi aparāmaṭṭhehi samādhisaṃvattanikehi’.

Il est pourvu de vertus qui sont agréables aux êtres nobles, qui sont sans rupture, sans défaut, sans tache, sans défectuosité, libératrices, louées par les sages, sans attachement, et qui mènent à la concentration.

ayaṃ kho so, ānanda, dhammādāso dhammapariyāyo; yena samannāgato ariyasāvako ākaṅkhamāno attanāva attānaṃ byākareyya: ‘khīṇanirayomhi khīṇatiracchānayoni khīṇapettivisayo khīṇāpāyaduggativinipāto, sotāpannohamasmi avinipātadhammo niyato sambodhiparāyaṇo’”ti.

Voici, Ananda, quel est cet exposé du Dhamma qui s'appelle le miroir du Dhamma, grâce auquel un noble disciple peut, s'il le désire, déclarer de lui-même: 'J'en ai fini avec l'enfer, j'en ai fini avec le sein animal, j'en ai fini avec le plan d'existence des esprits affligés, j'en ai fini avec les existences infortunées, les mauvaises destinations, les mondes inférieurs, je suis entré dans le courant, par nature délivré des mondes inférieurs, fixé sur la voie de l'éveil complet'.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.