SN 51.13
Chandasamādhi Sutta
— Concentration due au désir —
[ chanda: désir | samādhi: concentration, rassemblement d'esprit ]

Ce soutta explique la signification des formules décrivant la pratique des bases des pouvoirs psychiques (iddhi·pādas), qui restent autrement quelque peu absconses.




Pāḷi



Chandaṃ ce, bhikkhave, bhikkhu nissāya labhati samādhiṃ, labhati cittassa ekaggataṃ: ayaṃ vuccati chanda·samādhi.

Français



Bhikkhous, lorsqu'un bhikkhu obtient la concentration, qu'il obtient l'unification de l'esprit au moyen du désir,{n} on appelle cela la concentration due au désir.

So anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyo·bhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

Il génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

Ime vuccanti ‘padhāna·saṅkhārā’ti. Iti ayañca chando, ayañca chanda·samādhi, ime ca padhāna·saṅkhārā ayaṃ vuccati, bhikkhave, ‘chanda·samādhi·p-padhāna·saṅkhāra-samannāgato iddhi·pādo’.

On appelle cela les fabrications d'effort. Ainsi, bhikkhous, on appelle ce désir, cette concentration due au désir, et ces constructions d'effort 'la base des pouvoirs psychiques pourvue de concentration due au désir et aux constructions d'effort'.

Vīriyaṃ ce, bhikkhave, bhikkhu nissāya labhati samādhiṃ, labhati cittassa ekaggataṃ: ayaṃ vuccati ‘vīriya·samādhi’.

Bhikkhous, lorsqu'un bhikkhu obtient la concentration, qu'il obtient l'unification de l'esprit sur la base de l'énergie, on appelle cela la concentration due à l'énergie.

So anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyo·bhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

Il génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

Ime vuccanti ‘padhāna·saṅkhārā’ti. Iti idañca vīriyaṃ, ayañca vīriya·samādhi, ime ca padhāna·saṅkhārā: ayaṃ vuccati, bhikkhave, ‘vīriya·samādhi·p-padhāna·saṅkhāra-samannāgato iddhi·pādo’.

On appelle cela les fabrications d'effort. Ainsi, bhikkhous, on appelle cette énergie, cette concentration due à l'énergie, et ces constructions d'effort 'la base des pouvoirs psychiques pourvue de concentration due à l'énergie et aux constructions d'effort'.

Cittaṃ ce, bhikkhave, bhikkhu nissāya labhati samādhiṃ, labhati cittassa ekaggataṃ: ayaṃ vuccati ‘citta·samādhi’.

Bhikkhous, lorsqu'un bhikkhu obtient la concentration, qu'il obtient l'unification de l'esprit sur la base de l'esprit, on appelle cela la concentration due à l'esprit.

So anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyo·bhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

Il génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

Ime vuccanti ‘padhāna·saṅkhārā’ti. Iti idañca cittaṃ, ayañca citta·samādhi, ime ca padhāna·saṅkhārā: ayaṃ vuccati, bhikkhave, ‘citta·samādhi·p-padhāna·saṅkhāra-samannāgato iddhi·pādo’.

On appelle cela les fabrications d'effort. Ainsi, bhikkhous, on appelle cet esprit, cette concentration due à l'esprit, et ces constructions d'effort 'la base des pouvoirs psychiques pourvue de concentration due à l'esprit et aux constructions d'effort'.

Vīmaṃsaṃ ce, bhikkhave, bhikkhu nissāya labhati samādhiṃ, labhati cittassa ekaggataṃ: ayaṃ vuccati ‘vīmaṃsā·samādhi’.

Bhikkhous, lorsqu'un bhikkhu obtient la concentration, qu'il obtient l'unification de l'esprit sur la base de l'investigation, on appelle cela la concentration due à l'investigation.

So anuppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ anuppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ pāpakānaṃ akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Anuppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ uppādāya chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati. Uppannānaṃ kusalānaṃ dhammānaṃ ṭhitiyā asammosāya bhiyyo·bhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā chandaṃ janeti vāyamati vīriyaṃ ārabhati cittaṃ paggaṇhāti padahati.

Il génère le désir de non-apparition des états mentaux mauvais et désavantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'abandon des états mentaux mauvais et désavantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir d'apparition des états mentaux avantageux qui ne sont pas [encore] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce; il génère le désir de maintien, de non-confusion, d'augmentation, d'abondance, de développement et de plénitude des états mentaux avantageux qui sont [déjà] apparus, il s'exerce, active son énergie, applique son esprit et s'efforce.

Ime vuccanti ‘padhāna·saṅkhārā’ti. Iti ayañca vīmaṃsā, ayañca vīmaṃsā·samādhi, ime ca padhāna·saṅkhārā: ayaṃ vuccati, bhikkhave, ‘vīmaṃsā·samādhi·p-padhāna·saṅkhāra-samannāgato iddhi·pādo’ ti.

On appelle cela les fabrications d'effort. Ainsi, bhikkhous, on appelle cette investigation, cette concentration due à l'investigation, et ces constructions d'effort 'la base des pouvoirs psychiques pourvue de concentration due à l'investigation et aux constructions d'effort'.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.