SN 46.4
Vattha Sutta
— L'allégorie des vêtements —

Le vénérable Saripoutta explique qu'il peut se vêtir de chacun des sept facteurs d'éveil comme un roi se vêt de n'importe quel ensemble de vêtements.




Pāḷi



ekaṃ samayaṃ āyasmā sāriputto sāvatthiyaṃ viharati jetavane anāthapiṇḍikassa ārāme. tatra kho āyasmā sāriputto bhikkhū āmantesi:

Français



En une occasion, le vénérable Saripoutta séjournait près de Savatthi, dans le bois de Jéta, le parc d'Anathapindika. En cette occasion-là, il s'adressa aux bhikkhous:

— “āvuso, bhikkhavo”ti!

Amis, bhikkhous.

— “āvuso”ti kho te bhikkhū āyasmato sāriputtassa paccassosuṃ. āyasmā sāriputto etadavoca:

Ami, répondirent les bhikkhous au vénérable Saripoutta. Celui-ci leur dit:

“sattime, āvuso, bojjhaṅgā. katame satta? satisambojjhaṅgo, dhammavicayasambojjhaṅgo, vīriyasambojjhaṅgo, pītisambojjhaṅgo, passaddhisambojjhaṅgo, samādhisambojjhaṅgo, upekkhāsambojjhaṅgo. ime kho, āvuso, satta bojjhaṅgā. imesaṃ khvāhaṃ, āvuso, sattannaṃ bojjhaṅgānaṃ yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi pubbaṇhasamayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena pubbaṇhasamayaṃ viharāmi; yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi majjhanhikaṃ samayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena majjhanhikaṃ samayaṃ viharāmi; yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi sāyanhasamayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena sāyanhasamayaṃ viharāmi.

Amis, il y a ces sept facteurs d'éveil. Quels sont ces sept? La présence d'esprit en tant que facteur d'éveil, l'investigation des phénomènes en tant que facteur d'éveil, l'énergie en tant que facteur d'éveil, l'exaltation en tant que facteur d'éveil, la tranquillité en tant que facteur d'éveil, la concentration en tant que facteur d'éveil, et l'équanimité en tant que facteur d'éveil. Voici, amis, quels sont ces sept facteurs d'éveil. Amis, parmi ces sept facteurs d'éveil, quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer le matin, je demeure ce matin-là avec ce même facteur d'éveil; quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer à midi, je demeure ce midi-là avec ce même facteur d'éveil; quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer le soir, je demeure ce soir-là avec ce même facteur d'éveil.

satisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'présence d'esprit en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

dhammavicayasambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'investigation des phénomènes', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

vīriyasambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'énergie en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

pītisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'exaltation en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

passaddhisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'tranquillité en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

samādhisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'concentration en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

upekkhāsambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'équanimité en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

“seyyathāpi, āvuso, rañño vā rājamahāmattassa vā nānārattānaṃ dussānaṃ dussakaraṇḍako pūro assa. so yaññadeva dussayugaṃ ākaṅkheyya pubbaṇhasamayaṃ pārupituṃ, taṃ tadeva dussayugaṃ pubbaṇhasamayaṃ pārupeyya; yaññadeva dussayugaṃ ākaṅkheyya majjhanhikaṃ samayaṃ pārupituṃ, taṃ tadeva dussayugaṃ majjhanhikaṃ samayaṃ pārupeyya; yaññadeva dussayugaṃ ākaṅkheyya sāyanhasamayaṃ pārupituṃ, taṃ tadeva dussayugaṃ sāyanhasamayaṃ pārupeyya.

C'est tout comme, amis, un roi ou son ministre ayant un coffre à vêtements rempli de vêtements. Quel que soit l'ensemble de vêtements qu'il souhaite porter le matin, il porte ce matin-là ce même ensemble de vêtements; quel que soit l'ensemble de vêtements qu'il souhaite porter à midi, il porte ce midi-là ce même ensemble de vêtements; quel que soit l'ensemble de vêtements qu'il souhaite porter le soir, il porte ce soir-là ce même ensemble de vêtements.

evameva khvāhaṃ, āvuso, imesaṃ sattannaṃ bojjhaṅgānaṃ yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi pubbaṇhasamayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena pubbaṇhasamayaṃ viharāmi; yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi majjhanhikaṃ samayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena majjhanhikaṃ samayaṃ viharāmi; yena yena bojjhaṅgena ākaṅkhāmi sāyanhasamayaṃ viharituṃ, tena tena bojjhaṅgena sāyanhasamayaṃ viharāmi.

De la même manière, amis, parmi ces sept facteurs d'éveil, quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer le matin, je demeure ce matin-là avec ce même facteur d'éveil; quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer à midi, je demeure ce midi-là avec ce même facteur d'éveil; quel que ce soit le facteur d'éveil avec lequel je souhaite demeurer le soir, je demeure ce soir-là avec ce même facteur d'éveil.

satisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'présence d'esprit en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

dhammavicayasambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'investigation des phénomènes', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

vīriyasambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'énergie en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

pītisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'exaltation en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

passaddhisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'tranquillité en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

samādhisambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'concentration en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.

upekkhāsambojjhaṅgo iti ce me, āvuso, hoti, ‘appamāṇo’ti me hoti, ‘susamāraddho’ti me hoti, tiṭṭhantañca naṃ ‘tiṭṭhatī’ti pajānāmi. sacepi me cavati, ‘idappaccayā me cavatī’ti pajānāmi.

Amis, si je me dis 'équanimité en tant que facteur d'éveil', il me vient 'il est sans limite', il me vient 'il est entrepris pleinement', et tant qu'il se maintient, je discerne: 'il se maintient'. S'il disparaît en moi, je discerne: 'il disparaît en moi en raison de cela'.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.