SN 45.165
Dukkhatā Sutta
— Les états de mal-être —

Les trois types d'états de mal-être, et comment la noble voie à huit composantes permet de les connaître directement, de les comprendre complètement, de les épuiser complètement, et de les abandonner.




Pāḷi



1. Abhiññā

1.1 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

Français



1. La connaissance directe

1.1 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


1.2 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

1.2 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


1.3 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

1.3 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'aspiration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la parole correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'action correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui mènent au Sans-mort, qui se terminent dans le Sans-mort, qui atteignent leur perfection dans le Sans-mort. Il développe l'effort correct, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la présence d'esprit correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la concentration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


1.4 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

1.4 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvācaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammākammantaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāājīvaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsatiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'aspiration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la parole correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'action correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui sont inclinés vers l'Extinction, qui sont infléchis vers l'Extinction, qui sont penchés vers l'Extinction. Il développe l'effort correct, qui est incliné vers l'Extinction, qui est infléchi vers l'Extinction, qui est penché vers l'Extinction. Il développe la présence d'esprit correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la concentration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ abhiññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la connaissance directe de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.



2. Pariññā

2.1 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

2. La compréhension complète

2.1 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


2.2 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

2.2 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


2.3 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

2.3 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'aspiration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la parole correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'action correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui mènent au Sans-mort, qui se terminent dans le Sans-mort, qui atteignent leur perfection dans le Sans-mort. Il développe l'effort correct, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la présence d'esprit correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la concentration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


2.4 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

2.4 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvācaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammākammantaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāājīvaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsatiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'aspiration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la parole correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'action correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui sont inclinés vers l'Extinction, qui sont infléchis vers l'Extinction, qui sont penchés vers l'Extinction. Il développe l'effort correct, qui est incliné vers l'Extinction, qui est infléchi vers l'Extinction, qui est penché vers l'Extinction. Il développe la présence d'esprit correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la concentration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pariññāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour la compréhension complète de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.



3. Parikkhaya

3.1 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

3. L'épuisement complet

3.1 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


3.2 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

3.2 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


3.3 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

3.3 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'aspiration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la parole correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'action correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui mènent au Sans-mort, qui se terminent dans le Sans-mort, qui atteignent leur perfection dans le Sans-mort. Il développe l'effort correct, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la présence d'esprit correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la concentration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


3.4 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

3.4 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvācaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammākammantaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāājīvaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsatiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'aspiration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la parole correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'action correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui sont inclinés vers l'Extinction, qui sont infléchis vers l'Extinction, qui sont penchés vers l'Extinction. Il développe l'effort correct, qui est incliné vers l'Extinction, qui est infléchi vers l'Extinction, qui est penché vers l'Extinction. Il développe la présence d'esprit correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la concentration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ parikkhayāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'épuisement complet de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.



4. Pahāna

4.1 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

4. L'abandon

4.1 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise. Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


4.2 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

4.2 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti rāgavinaya-pariyosānaṃ dosavinaya-pariyosānaṃ mohavinaya-pariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'aspiration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la parole correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'action correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui se concluent par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe l'effort correct, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la présence d'esprit correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement. Il développe la concentration correcte, qui se conclut par l'élimination de l'avidité, l'élimination de l'aversion et l'élimination de l'illusionnement.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


4.3 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

4.3 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvācaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammākammantaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāājīvaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsatiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti amatogadhaṃ amataparāyanaṃ amatapariyosānaṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'aspiration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la parole correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe l'action correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui mènent au Sans-mort, qui se terminent dans le Sans-mort, qui atteignent leur perfection dans le Sans-mort. Il développe l'effort correct, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la présence d'esprit correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort. Il développe la concentration correcte, qui mène au Sans-mort, qui se termine dans le Sans-mort, qui atteint sa perfection dans le Sans-mort.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.


4.4 “tisso imā, bhikkhave, dukkhatā. katamā tisso? dukkhadukkhatā, saṅkhāradukkhatā, vipariṇāmadukkhatā. imā kho, bhikkhave, tisso dukkhatā. imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo. katamo ariyo aṭṭhaṅgiko maggo?

4.4 Bhikkhous, il y a ces trois [types d']états de mal-être. Quels sont ces trois? L'état de mal-être dû à la douleur, l'état de mal-être dû aux pénomènes construits, et l'état de mal-être dû au changement. Voici, bhikkhous, quels sont ces trois [types d']états de mal-être. Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, la noble voie à huit composantes est à cultiver. Et quelle noble voie à huit composantes?

idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsaṅkappaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvācaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammākammantaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāājīvaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāvāyāmaṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsatiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ; sammāsamādhiṃ bhāveti nibbānaninnaṃ nibbānapoṇaṃ nibbānapabbhāraṃ.

En cela, un bhikkhou développe la vue correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'aspiration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la parole correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe l'action correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe les moyens de subsistance corrects, qui sont inclinés vers l'Extinction, qui sont infléchis vers l'Extinction, qui sont penchés vers l'Extinction. Il développe l'effort correct, qui est incliné vers l'Extinction, qui est infléchi vers l'Extinction, qui est penché vers l'Extinction. Il développe la présence d'esprit correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction. Il développe la concentration correcte, qui est inclinée vers l'Extinction, qui est infléchie vers l'Extinction, qui est penchée vers l'Extinction.

imāsaṃ kho, bhikkhave, tissannaṃ dukkhatānaṃ pahānāya ayaṃ ariyo aṭṭhaṅgiko maggo bhāvetabbo”ti.

Bhikkhous, pour l'abandon de ces trois [types d']états de mal-être, cette noble voie à huit composantes est à cultiver.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.