SN 45.9
Sūka Sutta
— Une arête —

Il ne suffit pas de connaître la voie, encore faut-il la comprendre et l'appliquer correctement.




Pāḷi



sāvatthinidānaṃ.

Français



À Savatthi.

“seyyathāpi, bhikkhave, sālisūkaṃ vā yavasūkaṃ vā micchāpaṇihitaṃ hatthena vā pādena vā akkantaṃ: hatthaṃ vā pādaṃ vā bhindissati, lohitaṃ vā uppādessatīti, netaṃ ṭhānaṃ vijjati. taṃ kissa hetu? micchāpaṇihitattā, bhikkhave, sūkassa. evameva kho, bhikkhave, so vata bhikkhu micchāpaṇihitāya diṭṭhiyā micchāpaṇihitāya maggabhāvanāya avijjaṃ bhindissati, vijjaṃ uppādessati, nibbānaṃ sacchikarissatīti, netaṃ ṭhānaṃ vijjati. taṃ kissa hetu? micchāpaṇihitattā, bhikkhave, diṭṭhiyā.

Bhikkhous, c'est tout comme lorsqu'une arête de riz ou une arête d'orge est mal dirigée et qu'elle est appliquée sur une main ou un pied: il est impossible qu'elle perce la main ou le pied et qu'elle en fasse sortir du sang.{n} Et quelle en est la raison? Parce que, bhikkhous, l'arête est mal dirigée. De la même manière, bhikkhous, il est vraiment impossible qu'un bhikkhou, avec une vue mal dirigée, avec un développement de la voie mal dirigé, puisse percer l'ignorance, faire sortir la connaissance correcte et atteindre l'Extinction. Et quelle en est la raison? Parce que, bhikkhous, la vue est mal dirigée.

“seyyathāpi, bhikkhave, sālisūkaṃ vā yavasūkaṃ vā sammāpaṇihitaṃ hatthena vā pādena vā akkantaṃ: hatthaṃ vā pādaṃ vā bhindissati, lohitaṃ vā uppādessatīti, ṭhānametaṃ vijjati. taṃ kissa hetu? sammāpaṇihitattā, bhikkhave, sūkassa. evameva kho, bhikkhave, so vata bhikkhu sammāpaṇihitāya diṭṭhiyā sammāpaṇihitāya maggabhāvanāya avijjaṃ bhindissati, vijjaṃ uppādessati, nibbānaṃ sacchikarissatīti, ṭhānametaṃ vijjati. taṃ kissa hetu? sammāpaṇihitattā, bhikkhave, diṭṭhiyā.

Bhikkhous, c'est tout comme lorsqu'une arête de riz ou une arête d'orge est correctement dirigée et qu'elle est appliquée sur une main ou un pied: il est possible qu'elle perce la main ou le pied et qu'elle en fasse sortir du sang. Et quelle en est la raison? Parce que, bhikkhous, l'arête est correctement dirigée. De la même manière, bhikkhous, il est vraiment possible qu'un bhikkhou, avec une vue correctement dirigée, avec un développement de la voie correctement dirigé, puisse percer l'ignorance, faire sortir la connaissance correcte et atteindre l'Extinction. Et quelle en est la raison? Parce que, bhikkhous, la vue est correctement dirigée.

“kathañca, bhikkhave, bhikkhu sammāpaṇihitāya diṭṭhiyā sammāpaṇihitāya maggabhāvanāya avijjaṃ bhindati, vijjaṃ uppādeti, nibbānaṃ sacchikarotīti? idha, bhikkhave, bhikkhu sammādiṭṭhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

Et comment, bhikkhous, un bhikkhou, avec une vue correctement dirigée, avec un développement de la voie correctement dirigé, perce-t-il l'ignorance, fait-il sortir la connaissance correcte et atteint-il l'Extinction? En cela, bhikkhous, un bhikkhou développe la vue correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāsaṅkappaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe l'aspiration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāvācaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe la parole correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammākammantaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe l'action correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāājīvaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe les moyens de subsistance corrects, basés sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāvāyāmaṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe l'effort correct, basé sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāsatiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ;

Il développe la présence d'esprit correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

sammāsamādhiṃ bhāveti vivekanissitaṃ virāganissitaṃ nirodhanissitaṃ vossaggapariṇāmiṃ.

Il développe la concentration correcte, basée sur l'isolement, sur le détachement, sur la cessation, se parachevant dans le lâcher-prise.

evaṃ kho, bhikkhave, bhikkhu sammāpaṇihitāya diṭṭhiyā sammāpaṇihitāya maggabhāvanāya avijjaṃ bhindati, vijjaṃ uppādeti, nibbānaṃ sacchikarotī”ti.

Voici, bhikkhous, comment un bhikkhou, avec une vue correctement dirigée, avec un développement de la voie correctement dirigé, perce l'ignorance, fait sortir la connaissance correcte et atteint l'Extinction.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.