MN 146
Nandakovāda Sutta
{extrait}
— L'exhortation de Nandaka —
[ ovāda: exhortation ]

Nandaka donne aux bhikkhounis une série de métaphores éclairantes pour expliquer l'illusion de la constance des phénomènes, ainsi que ce que signifie le détachement.



Pāḷi



...

Français



...

“seyyathāpi, bhaginiyo, telappadīpassa jhāyato: telampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, vaṭṭipi aniccā vipariṇāmadhammā, accipi aniccā vipariṇāmadhammā, ābhāpi aniccā vipariṇāmadhammā. yo nu kho, bhaginiyo, evaṃ vadeyya: ‘amussa telappadīpassa jhāyato telampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, vaṭṭipi aniccā vipariṇāmadhammā, accipi aniccā vipariṇāmadhammā; yā ca khvāssa ābhā sā niccā dhuvā sassatā avipariṇāmadhammā’ti; sammā nu kho so, bhaginiyo, vadamāno vadeyyā”ti?

Imaginez, sœurs, une lampe à huile allumée: l'huile est impermanente et sujette au changement, la mèche est impermanente et sujette au changement, la flamme est impermanente et sujette au changement, la lueur est impermanente et sujette au changement. Celui qui dirait: 'Dans cette lampe à huile allumée, l'huile est impermanente et sujette au changement, la mèche est impermanente et sujette au changement, la flamme est impermanente et sujette au changement, mais sa lueur est constante, permanente, éternelle, elle n'est pas sujette au changement', parlerait-il correctement?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “taṃ kissa hetu”?

— Et quelle en est la raison?

— “amussa hi, bhante telappadīpassa jhāyato telampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, vaṭṭipi aniccā vipariṇāmadhammā, accipi aniccā vipariṇāmadhammā; pagevassa ābhā aniccā vipariṇāmadhammā”ti.

Bhanté, dans cette lampe à huile allumée, l'huile est impermanente et sujette au changement, la mèche est impermanente et sujette au changement, la flamme est impermanente et sujette au changement, donc a fortiori sa lueur est aussi impermanente et sujette au changement.

— “evameva kho, bhaginiyo, yo nu kho evaṃ vadeyya: ‘cha khome ajjhattikā āyatanā aniccā; yañca kho cha ajjhattike āyatane paṭicca paṭisaṃvedeti sukhaṃ vā dukkhaṃ vā adukkhamasukhaṃ vā taṃ niccaṃ dhuvaṃ sassataṃ avipariṇāmadhamman’ti; sammā nu kho so, bhaginiyo, vadamāno vadeyyā”ti?

— De la même manière, sœurs, celui qui dirait: 'Ces six médias internes{1} sont impermanents, mais ce qui est ressenti à cause des six médias internes comme agréable, désagréable ou neutre est constant, permanent, éternel, et n'est pas sujet au changement', parlerait-il correctement?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “taṃ kissa hetu”?

— Et quelle en est la raison?

— “tajjaṃ tajjaṃ, bhante paccayaṃ paṭicca tajjā tajjā vedanā uppajjanti. tajjassa tajjassa paccayassa nirodhā tajjā tajjā vedanā nirujjhantī”ti.

Bhanté, les ressentis apparaissent en étant conditionnés par la cause correspondante. Les ressentis cessent avec la cessation de la cause correspondante.

— “sādhu, sādhu, bhaginiyo! evañhetaṃ, bhaginiyo, hoti ariyasāvakassa yathābhūtaṃ sammappaññāya passato”.

— Excellent, excellent, sœurs! Il en va ainsi lorsqu'un noble disciple voit cela tel que c'est dans les faits avec un discernement correct.

— “seyyathāpi, bhaginiyo, mahato rukkhassa tiṭṭhato sāravato mūlampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, khandhopi anicco vipariṇāmadhammo, sākhāpalāsampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, chāyāpi aniccā vipariṇāmadhammā. yo nu kho, bhaginiyo, evaṃ vadeyya: ‘amussa mahato rukkhassa tiṭṭhato sāravato mūlampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, khandhopi anicco vipariṇāmadhammo, sākhāpalāsampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, yā ca khvāssa chāyā sā niccā dhuvā sassatā avipariṇāmadhammā’ti; sammā nu kho so, bhaginiyo, vadamāno vadeyyā”ti?

— Imaginez, sœurs, qu'il y ait un grand arbre possédant du bois de cœur: les racines sont impermanentes et sujettes au changement, le tronc est impermanent et sujet au changement, les branches et les feuilles sont impermanentes et sujettes au changement, et son ombre est impermanente et sujette au changement. Celui qui dirait: 'Dans ce grand arbre possédant du bois de cœur, les racines sont impermanentes et sujettes au changement, le tronc est impermanent et sujet au changement, les branches et les feuilles sont impermanentes et sujettes au changement, mais son ombre est permanente, elle n'est pas sujette au changement', parlerait-il correctement?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “taṃ kissa hetu”?

— Et quelle en est la raison?

— “amussa hi, bhante mahato rukkhassa tiṭṭhato sāravato mūlampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ, khandhopi anicco vipariṇāmadhammo, sākhāpalāsampi aniccaṃ vipariṇāmadhammaṃ; pagevassa chāyā aniccā vipariṇāmadhammā”ti.

Bhanté, dans ce grand arbre possédant du bois de cœur, les racines sont impermanentes et sujettes au changement, le tronc est impermanent et sujet au changement, les branches et les feuilles sont impermanentes et sujettes au changement, donc a fortiori son ombre est aussi impermanente et sujette au changement.

— “evameva kho, bhaginiyo, yo nu kho evaṃ vadeyya: ‘cha khome bāhirā āyatanā aniccā, yañca kho cha bāhire āyatane paṭicca paṭisaṃvedeti sukhaṃ vā dukkhaṃ vā adukkhamasukhaṃ vā taṃ niccaṃ dhuvaṃ sassataṃ avipariṇāmadhamman’ti; sammā nu kho so, bhaginiyo, vadamāno vadeyyā”ti?

— De la même manière, sœurs, celui qui dirait: 'Ces six médias externes{2} sont impermanents, mais ce qui est ressenti à cause des six médias externes comme agréable, désagréable ou neutre est constant, permanent, éternel, et n'est pas sujet au changement', parlerait-il correctement?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “taṃ kissa hetu”?

— Et quelle en est la raison?

— “tajjaṃ tajjaṃ, bhante paccayaṃ paṭicca tajjā tajjā vedanā uppajjanti. tajjassa tajjassa paccayassa nirodhā tajjā tajjā vedanā nirujjhantī”ti.

Bhanté, les ressentis apparaissent en étant conditionnés par la cause correspondante. Les ressentis cessent avec la cessation de la cause correspondante.

— “sādhu, sādhu, bhaginiyo! evañhetaṃ, bhaginiyo, hoti ariyasāvakassa yathābhūtaṃ sammappaññāya passato”.

— Excellent, excellent, sœurs! Il en va ainsi lorsqu'un noble disciple voit cela tel que c'est dans les faits avec un discernement correct.

— “seyyathāpi, bhaginiyo, dakkho goghātako vā goghātakantevāsī vā gāviṃ vadhitvā tiṇhena govikantanena gāviṃ saṅkanteyya anupahacca antaraṃ maṃsakāyaṃ anupahacca bāhiraṃ cammakāyaṃ. yaṃ yadeva tattha antarā vilimaṃsaṃ antarā nhāru antarā bandhanaṃ taṃ tadeva tiṇhena govikantanena sañchindeyya saṅkanteyya sampakanteyya samparikanteyya. sañchinditvā saṅkantitvā sampakantitvā samparikantitvā vidhunitvā bāhiraṃ cammakāyaṃ teneva cammena taṃ gāviṃ paṭicchādetvā evaṃ vadeyya: ‘tathevāyaṃ gāvī saṃyuttā imināva cammenā’ti. sammā nu kho so, bhaginiyo, vadamāno vadeyyā”ti?

— Imaginez, sœurs, qu'un boucher expérimenté ou l'apprenti d'un boucher tue une vache et avec un couteau de boucher bien aiguisé la coupe sans endommager l'ensemble de chair à l'intérieur ni endommager l'ensemble du cuir à l'extérieur. Avec son couteau de boucher bien aiguisé, il trancherait, couperait, sectionnerait et découperait entre les chairs affleurantes, entre les tendons et entre les ligaments. Ayant tranché, coupé, sectionné, découpé et retiré l'ensemble du cuir à l'extérieur, il recouvrirait la vache avec ce cuir et dirait: 'De cette manière, la vache est attachée au cuir'. Parlerait-il correctement?

— “no hetaṃ, bhante”.

— Non, Bhanté.

— “taṃ kissa hetu”?

— Et quelle en est la raison?

— “amu hi, bhante dakkho goghātako vā goghātakantevāsī vā gāviṃ vadhitvā tiṇhena govikantanena gāviṃ saṅkanteyya anupahacca antaraṃ maṃsakāyaṃ anupahacca bāhiraṃ cammakāyaṃ. yaṃ yadeva tattha antarā vilimaṃsaṃ antarā nhāru antarā bandhanaṃ taṃ tadeva tiṇhena govikantanena sañchindeyya saṅkanteyya sampakanteyya samparikanteyya. sañchinditvā saṅkantitvā sampakantitvā samparikantitvā vidhunitvā bāhiraṃ cammakāyaṃ teneva cammena taṃ gāviṃ paṭicchādetvā kiñcāpi so evaṃ vadeyya: ‘tathevāyaṃ gāvī saṃyuttā imināva cammenā’ti. atha kho sā gāvī visaṃyuttā teneva cammenā”ti.

— Dans le cas, Bhanté, où un boucher expérimenté ou l'apprenti d'un boucher tuerait une vache et avec un couteau de boucher bien aiguisé la coupe sans endommager l'ensemble de chair à l'intérieur ni endommager l'ensemble du cuir à l'extérieur; avec son couteau de boucher bien aiguisé, il trancherait, couperait, sectionnerait et découperait l'épiderme interne interposé, les tendons interposés et les ligaments interposés; même si, ayant tranché, coupé, sectionné, découpé et retiré l'ensemble du cuir à l'extérieur, il recouvrait la vache avec ce cuir et disait: 'De cette manière, la vache est attachée au cuir', la vache serait tout de même séparée du cuir.

— “upamā kho me ayaṃ, bhaginiyo, katā atthassa viññāpanāya. ayamevettha attho: ‘antarā maṃsakāyo’ti kho, bhaginiyo, channetaṃ ajjhattikānaṃ āyatanānaṃ adhivacanaṃ; ‘bāhiro cammakāyo’ti kho bhaginiyo, channetaṃ bāhirānaṃ āyatanānaṃ adhivacanaṃ; ‘antarā vilimaṃsaṃ, antarā nhāru, antarā bandhanan’ti kho, bhaginiyo, nandīrāgassetaṃ adhivacanaṃ; ‘tiṇhaṃ govikantanan’ti kho, bhaginiyo, ariyāyetaṃ paññāya adhivacanaṃ, yāyaṃ ariyā paññā antarā kilesaṃ antarā saṃyojanaṃ antarā bandhanaṃ sañchindati saṅkantati sampakantati samparikantati.

— J'ai fait une métaphore, sœurs, pour faire passer un message. Voici quel est son sens: 'l'ensemble de chair à l'intérieur' est une métaphore pour les six médias internes; 'l'ensemble du cuir à l'extérieur' est une métaphore pour les six médias externes; 'l'épiderme interne interposé, les tendons interposés, les ligaments interposés' constituent une métaphore pour la complaisance et l'avidité; 'un couteau de boucher bien aiguisé' est une métaphore pour le noble discernement, le noble discernement qui tranche, coupe, sectionne et découpe les souillures de l'esprit interposées, les entraves spirituelles interposées, les chaînes [emprisonnantes] interposées.

...

...





Bodhi leaf


Notes


1. médias internes: organes des sens.


2. médias externes: objets des sens



Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.