Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Khuddaka Nikāya >> Sutta Nipāta

Snp 4.1
Kāma Sutta
— Les plaisirs sensuels —
[kāma: plaisir sensuel]

Quelques strophes sur les affres du désir sensuel.




Si quelqu'un qui se languit du plaisir sensuel
Y accède, alors oui,
Son cœur est plein d'exaltation.
Le mortel obtient ce qu'il veut.
Mais si pour cette personne
— languissante, désirante —
Les plaisirs diminuent, elle est abattue,
Comme percée par une flèche.

Quiconque évite les désirs des sens
Comme il éviterait, du pied, la tête d'un serpent,
Avec diligence, celui-là va au delà
De son attachement pour le monde.

Un homme avide
De champs, de terre, d'or,
De bétail, de chevaux,
De serviteurs, d'employés,
De femmes, de parents,
De nombreux plaisirs des sens,
Est contrôlé par sa faiblesse
Et piétiné par les ennuis,
Car la douleur l'envahit
Comme l'eau une barque percée.

Ainsi, toujours attentif, il faut éviter les désirs sensuels.
En les abandonnant, on traverse l'inondation
Comme celui qui, ayant écopé la barque,
A atteint le rivage lointain.{1}





Bodhi leaf



Note


1. rivage lointain: Nibbāna. Voir l'Anusota Sutta.




Traduction proposée par Michel Proulx et édité par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.