Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Khuddaka Nikāya >> Dhammapada

Dhp XXV
Bhikkhu Vagga
— Le Bhikkhu —



360.
La restreinte de l'œil est bonne,
Bonne est la restreinte de l'oreille.
La restreinte du nez est bonne,
Bonne est la restreinte de la langue.



361.
La restreinte du corps est bonne,
Bonne est la restreinte de la parole.
La restreinte de l'esprit est bonne,
Bonne est toute restreinte des sens.
Un bhikkhou restreint dans tous ses sens
Est délivré de tout mal-être.



362.
Celui qui contrôle sa main, son pied, sa parole,
Qui se contrôle complètement, qui se plaît
A pratiquer la vue intérieure, qui est solitaire
Et qui est satisfait: on l'appelle un bhikkhou.



363.
Du bhikkhou qui contrôle sa bouche,
Qui parle sagement, avec un esprit calme,
Qui explique le Dhamma et sa signification,
Douce est la parole.



364.
S'il séjourne dans le Dhamma,
S'il se réjouit dans le Dhamma, un bhikkhou,
S'il médite sur le Dhamma et le garde à l'esprit
Ne perd pas de vue le Saddhamma.



365.
Ne méprise pas ce que tu as reçu
Et n'envie pas les autres pour leurs acquisitions.
Un bhikkhou qui est envieux vis-à-vis des autres
Ne peut parvenir à atteindre samādhi.



366.
Même s'il ne reçoit que peu de choses,
Si un bhikkhou ne méprise pas ce qu'il a reçu,
Menant une vie pure et n'étant pas paresseux,
Les dévas feront certainement son éloge.



367.
Celui qui ne considère pas nāma-rūpa
Comme étant 'Moi et mien'
Et qui n'est pas affligé par sa dissolution
Est, en vérité, considéré comme un bhikkhou.



368.
Un bhikkhou qui demeure avec mettā
Qui se confie à l'enseignement du Bouddha
Atteindra l'état de paix et de bonheur,
L'apaisement de tous les saṅkhāras.



369.
Bhikkhou, écope et vide ce bateau!
Vidé, il naviguera rapidement.
Ayant éradiqué appétence et aversion,
Tu parviendras à l'Extinction.



370.
Eradique les cinq, abandonne les cinq,
Et développe plus avant les cinq.{1}
Celui qui s'est délivré des cinq saṅgas{2}
Est appelé 'Celui qui a traversé le courant'.



371.
Médite, bhikkhou! Ne sois pas négligent!
Ne laisse pas ton esprit se complaire dans les plaisirs sensuels.
N'avale pas la boule de métal (brûlante) par négligence.
Lorsque tu brûles, ne te lamente pas: 'Ceci est mal-être!'



372.
Il n'y a pas jhāna pour celui qui est sans paññā,
Il n'y a pas paññā pour celui qui est sans jhāna.
Celui qui possède à la fois jhāna et paññā
Est assurément proche de Nibbāna.



373.
Un bhikkhou qui séjourne dans la solitude,
Dont l'esprit est tranquille,
Qui voit le Dhamma avec vipassanā
Eprouve une joie extra-ordinaire.



374.
Chaque fois qu'il discerne l'apparition
Et la disparition des khandhas
Il éprouve pīti et bonheur.
Pour celui qui comprend, c'est le Sans-mort.{3}



375.
Pour un bhikkhou sage,
Ceci est le commencement:
Surveillance des sens, satisfaction,
Et restreinte selon le Pātimokkha.



376.
Associe-toi avec des amis vertueux
Qui mènent une vie pure et énergique.
Sois amical et aie une conduite correcte.
Alors, rempli de joie, tu éradiqueras dukkha.



377.
Tout comme le jasmin
Se débarrasse de ses fleurs fanées,
Débarrassez-vous de l'appétence
Et de l'aversion, ô bhikkhous.



378.
Celui qui est calme dans son corps,
Calme dans ses paroles, calme dans son esprit,
Tranquille, ayant vomi les plaisirs mondains,
Est appelé: 'Un de ceux qui sont sereins'.



379.
Exhorte-toi et contrôle-toi toi-même.
Un bhikkhou qui se surveille lui-même
Et qui possède sati,
Vivra dans le bonheur.



380.
Tu es ton propre refuge.
Tu es ta propre direction.
Contrôle-toi donc toi-même
Comme un marchand son étalon.



381.
Un bhikkhou qui demeure dans la joie,
Qui se confie à l'enseignement du Bouddha
Atteindra l'état de paix et de bonheur,
L'apaisement de tous les saṅkhāras.



382.
Un bhikkhou qui, bien qu'étant jeune,
Pratique l'enseignement du Bouddha
Illumine le monde comme la lune
Lorsqu'elle brille sans nuages.



Bodhi leaf



Notes

1. les cinq: les cinq choses à éradiquer sont les cinq saṃyojanas inférieurs. Les cinq à abandonner sont les cinq saṃyojanas restants. Et les cinq à cultiver sont les cinq indriyas spirtituelles.

2. saṅgas: liens, chaînes, attachements. Il s'agit de l'appétence, l'aversion, l'ignorance, la prétention et les opinions erronées.

3. Sans-mort: Nibbāna.



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Daw Mya Tin
et les documents disponibles sur le site de la DLMB.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.