Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Khuddaka Nikāya >> Dhammapada

Dhp V
Bāla Vagga
— L'ignare —



60.
Longue est la nuit pour celui qui veille,
Long est un yojana1 pour celui qui est fatigué.
Long est le samsara pour les ignares,
Qui ne connaissent pas le vrai Dhamma.



61.
Si, étant à la recherche d'un compagnon,
On ne trouve personne d'égal ou de supérieur,
Alors il faut résolument avancer seul.
Il ne peut y avoir de camaraderie avec un ignare.



62.
'J'ai des fils, j'ai de la richesse!'
L'ignare est affligé [par cet attachement].
Il ne s'appartient même pas à lui-même.
Comment donc pourrait-il posséder
Des fils et de la richesse?



63.
L'ignare qui sait qu'il est un ignare peut,
Pour cette même raison, devenir un sage.
Mais l'ignare qui croit qu'il est sage,
Est en effet appelé un ignare.



64.
Un ignare, bien qu'il soit associé à un sage
Fût-ce même pendant sa vie toute entière,
Ne parvient pas à comprendre le Dhamma,
Pas plus qu'une cuillère ne connaît le goût de la soupe.



65.
Un homme intelligent, même s'il n'est associé à un sage
Que pendant un court instant,
Comprend rapidement le Dhamma,
Tout comme la langue connaît le goût de la soupe.



66.
Les ignares manquant d'intelligence se comportent
Comme s'ils étaient eux-mêmes leur propre ennemi,
Réalisant de mauvaises actions
Qui portent des fruits amers.



67.
Une telle action n'a pas été bien réalisée,
Celle qu'on regrette après l'avoir accomplie,
Et dont on subit les conséquences
Le visage en larmes, en pleurant.



68.
Une telle action a été bien réalisée,
Celle qu'on ne regrette pas après l'avoir accomplie,
Et dont on récolte les conséquences
Avec joie et bonheur.



69.
Tant que la mauvaise action ne porte pas ses fruits,
L'ignare croit qu'elle est [douce] comme le miel.
Mais lorsque la mauvaise action porte ses fruits,
Il subit le mal-être.



70.
Mois après mois, l'ignare peut bien manger
[Frugalement] avec la pointe d'une herbe kusa,2
Il ne vaut pas un seizième de ceux
Qui ont réalisé le Dhamma.



71.
Une mauvaise action ne porte pas ses fruits instantanément,
Pas plus que le lait ne caille instantanément,
Mais elle suit l'ignare,
Comme des charbons couverts de cendres.



72.
La connaissance acquise par un ignare
Ne le mène qu'à son dommage.
Elle dilapide sa fortune (son mérite)
Et lui coupe la tête (sa sagesse).



73.
Il désire un respect indu,
Une déférence indue de la part des bhikkhous,
Autorité dans les ermitages,
Et vénération de la part de ceux
Qui ne font pas partie de sa famille.



74.
'Que les gens de foyer et les bhikkhous
Pensent que [les choses] se produisent à cause de moi
Qu'ils m'obéissent en toutes choses, petites ou grandes.'
Telles étant les pensées de l'ignare,
Ses désirs et son orgueil s'amplifient.



75.
Assurément la voie menant au gain mondain est une chose,
Et la voie menant à l'Extinction en est une autre.
Comprenant cela complètement, le bhikkhou disciple du Bouddha
Ne se complaît pas dans les honneurs mondains
Et il se voue plutôt à la solitude.




Bodhi leaf



Notes

1. yojana: mesure de distance védique utilisée dans l'Inde ancienne. Les experts considèrent que cela représente une longueur aujourdhui difficile à définir, entre 6 et 15 kilomètres.


2. herbe kusa: herbe considérée comme sacrée.



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Daw Mya Tin
et les documents disponibles sur le site de la DLMB.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originelles.