Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Khuddaka Nikāya >> Dhammapada

Dhp I
Yamaka Vagga
— Les Paires —



1.
Tous les phénomènes mentaux sont précédés par l'esprit,
Gouvernés par l'esprit, créés par l'esprit.
Si quelqu'un parle ou agit sur la base d'un esprit impur,
Dukkha le suit comme la roue de la charrue la patte du bœuf.



2.
Tous les phénomènes mentaux sont précédés par l'esprit,
Gouvernés par l'esprit, créés par l'esprit.
Si quelqu'un parle ou agit sur la base d'un esprit pur,
Sukha le suit comme une ombre qui ne le quitte jamais.



3.
"Il m'a insulté, il m'a heurté,
Il a pris ce que j'avais de meilleur, il m'a volé".
Ceux qui nourrissent de telles pensées
Ne peuvent apaiser leur hostilité.



4.
"Il m'a insulté, il m'a heurté,
Il a pris ce que j'avais de meilleur, il m'a volé".
Ceux qui ne nourrissent pas de telles pensées
Peuvent apaiser leur hostilité.



5.
Dans ce monde, l'hostilité
N'est jamais apaisée par l'hostilité.
Elle n'est apaisée que par la non-hostilité.
Ceci est une loi éternelle.



6.
Les autres ne réalisent pas que
Dans ce monde, nous devons tous mourir.
Ceux qui réalisent cela
Apaisent leurs querelles.



7.
Celui qui n'applique son esprit
Qu'à des objets agréables,
Qui est incontrôlé dans ses sens,
Sans retenue avec la nourriture,
Paresseux et manquant d'énergie,
Succombera certainement à Māra,
Tout comme des vents violents
Déracinent un arbre faible.



8.
Celui qui applique son esprit
A des objets répugnants,
Qui contrôle bien ses sens,
Etant modéré avec la nourriture,
Plein de conviction et d'énergie,
Celui-là résistera certainement à Māra,
Tout comme des vents violents
Ne peuvent ébranler une montagne.



9.
Celui qui n'est pas délivré des impuretés
Et qui vêt pourtant la robe jaune,
Qui manque de retenue dans ses sens,
Et qui ne dit pas ce qui est vrai,
Celui-là n'est pas digne de sa robe.



10.
Celui qui s'est délivré des impuretés,
Qui s'est bien établi en vertu,
Qui est restreint dans ses sens,
Et qui dit ce qui est vrai,
Celui-là mérite vraiment sa robe.



11.
Ceux qui prennent ce qui est faux pour vrai,
Et qui prennent ce qui est vrai pour faux,
Ne pourront jamais parvenir à la vérité,
Car ils cultivent des opinions erronées.



12.
Ceux qui comprennent ce qui est vrai comme vrai,
Et qui comprennent ce qui est faux comme faux,
Ceux-là pourront parvenir à la vérité,
Car ils cultivent des opinions correctes.



13.
Tout comme la pluie pénètre
Dans une maison au toit mal construit,
Un esprit qui n'est pas développé
Est pénétré par l'avidité.



14.
Tout comme la pluie ne peut pénétrer
Dans une maison au toit bien construit,
Un esprit qui est bien développé
N'est pas pénétré par l'avidité.



15.
Celui qui agit mal est en proie au chagrin
Aussi bien maintenant que dans l'au-delà.
Dans les deux existences, il est chagriné.
Il est malheureux et souffre l'agonie
En voyant la dépravation de ses actions.



16.
Celui qui agit bien se réjouit
Aussi bien maintenant que dans l'au-delà.
Dans les deux existences, il se réjouit.
Il se félicite et jubile
En voyant la pureté de ses actions.



17.
Celui agit mal souffre
Aussi bien maintenant que dans l'au-delà.
Dans les deux mondes, il souffre.
La pensée 'J'ai mal agit' le tourmente,
Et il souffre plus encore
Une fois dans un monde malheureux.



18.
Celui qui agit bien est heureux
Aussi bien maintenant que dans l'au-delà.
Dans les deux mondes, il est heureux.
La pensée 'J'ai bien agit' le ravit,
Et il est encore plus heureux
Une fois dans un monde de félicité.



19.
Même s'il récite abondamment les textes,
Celui qui est insouciant et qui ne pratique pas le Dhamma,
Comme un bouvier qui se contente de compter le bétail des autres,
Celui-là ne partage pas la félicité des bhikkhous.



20.
Même s'il ne récite que très peu les textes,
Celui qui pratique le Dhamma, éradiquant l'appétence,
L'aversion et l'ignorance, qui comprend correctement,
Ayant un esprit bien émancipé, ne s'attachant plus à rien
Que ce soit dans ce monde ou dans un quelconque autre,
Celui-là partage la félicité des bhikkhous.




Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Daw Mya Tin
et les documents disponibles sur le site de la DLMB.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.