Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Khuddaka Nikāya >> Sutta Nipāta

Snp 3.3
Subhāsita Sutta
— Une parole bien prononcée —
[ subhāsita: bien prononcé ]

Vaṅgīsa explique en détail la description d'une parole bien prononcée donnée par le Bouddha.




À Savatthi. En cet endroit, le Fortuné s'adressa ainsi aux bhikkhous:

Bhikkhous.

— Oui, Bhanté, répondirent-ils. Alors le Fortuné dit:

Bhikkhous, une parole pourvue de quatre caractéristiques est une parole bien prononcée, et non pas mal prononcée, elle est irréprochable et n'est pas condamnée par les sages. Quelles sont ce quatre?

Ici, bhikkhous, un bhikkhou ne dit que ce qui est bien dit, et pas ce qui est mal dit. Il ne parle que du Dhamma, et pas du non-Dhamma. Il ne dit que ce qui est agréable, et pas ce qui est déplaisant. Il ne dit que ce qui est vrai, et pas ce qui est faux. Lorsqu'une parole est pourvue de ces quatre caractéristiques, c'est une parole bien prononcée, et non pas mal prononcée, elle est irréprochable et n'est pas condamnée par les sages.

Voici ce que dit le Fortuné. Après avoir dit cela, le Sublime, l'Instructeur continua:

Les calmes disent: ce qui est bien dit est suprême.
Deuxièmement, parle du Dhamma, pas du non-Dhamma.
Troisièmement, dis ce qui est agréable, pas désagréable.
Quatrièmement, dis ce qui est vrai, pas ce qui est faux.

A ces mots, le vénérable Vaṅgīsa se leva de son siège, arrangea sa robe sur une épaule, et en levant les mains jointes vers le Fortuné, il dit:

— Une inspiration m'est venue, Fortuné! Une inspiration m'est venue, ô Sublime!

— Alors exprime ton inspiration, Vaṅgīsa.

Āyasmā Vaṅgīsa prononça donc ces strophes appropriées:

Ne prononce que des paroles
Qui ne t'affligent pas
Et qui ne nuisent à personne:
De telles paroles sont bien dites.

Ne prononce que des paroles agréables,
Des paroles qui sont volontiers acceptées.
Lorsque cela ne leur porte aucun mal,
Ce que tu dis est agréable aux autres.

La vérité est vraiment la parole sans-mort:
Ceci est un principe ancien.
Les calmes disent: l'objectif et le Dhamma
Sont solidement fondés sur la vérité.

La parole prononcée par les Bouddhas
Pour la réalisation de Nibbāna
Pour mettre fin au mal-être
Est vraiment la parole suprême.




Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu
et Connected Discourses of the Buddha de Bhikkhu Bodhi.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.