Photo d'arbre >> Sutta Piṭaka >> Aṅguttara Nikāya >> Navaka Nipāta

AN 9.63
Sikkhādubbalya Sutta
— Affaiblissant l'entraînement —
[ sikkhā: entraînement, étude | dubbalaya: faiblesse ]

Les satipaṭṭhānas comme moyen d'abandonner la transgression des cinq préceptes.




Bhikkhous, il y a cinq actions qui affaiblissent l'entraînement. Quelles sont ces cinq? Prendre la vie d'autrui, prendre ce qui n'a pas été donné, la méconduite sexuelle, les fausses paroles et la prise d'intoxicants, lesquels entraînent la négligence. Voici quelles sont les cinq actions qui affaiblissent l'entraînement.

Pour abandonner ces cinq actions qui affaiblissent l'entraînement, il faut pratiquer les quatre satipaṭṭhānas. Quels sont ces quatre? En cela, un bhikkhou demeure ardent, sato et sampajāno, observant le corps dans le corps, ayant éliminé appétence et aversion vis-à-vis du monde; il demeure ardent, attentif et sampajāno, observant les sensations dans les sensations, ayant éliminé appétence et aversion vis-à-vis du monde; il demeure ardent, attentif et sampajāno, observant l’esprit dans l’esprit, ayant éliminé appétence et aversion vis-à-vis du monde; il demeure ardent, attentif et sampajāno, observant les phénomènes mentaux dans les phénomènes mentaux, ayant éliminé appétence et aversion vis-à-vis du monde.

Pour abandonner les cinq actions qui affaiblissent l'entraînement, il faut développer ces quatre satipaṭṭhānas.





Bodhi leaf



Traduction proposée par Rémy,
sur la base du travail effectué par Thanissaro Bhikkhu.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
Toute réutilisation de ce contenu doit citer ses sources originales.