AN 9.18
Navaṅguposatha Sutta
— L'Ouposatha à neuf composantes —

Voici comment le Bouddha préconise que les disciples laïcs pratiquent l'Ouposatha (jour de pratique bimensuel).




Pāḷi



“navahi, bhikkhave, aṅgehi samannāgato uposatho upavuttho mahapphalo hoti mahānisaṃso mahājutiko mahāvipphāro. kathaṃ upavuttho ca, bhikkhave, navahaṅgehi samannāgato uposatho mahapphalo hoti mahānisaṃso mahājutiko mahāvipphāro?

Français



Mendiants, l'Ouposatha observé avec neuf composantes porte d'excellents fruits, apporte de grands bienfaits, il a une grande splendeur et une grande diffusion. Et comment l'Ouposatha est-il observé avec neuf composantes afin de porter d'excellents fruits, d'apporter de grands bienfaits, d'avoir une grande splendeur et une grande diffusion?

idha, bhikkhave, ariyasāvako iti paṭisañcikkhati: ‘yāvajīvaṃ arahanto pāṇātipātaṃ pahāya pāṇātipātā paṭiviratā nihitadaṇḍā nihitasatthā lajjī dayāpannā sabbapāṇabhūtahitānukampino viharanti; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ pāṇātipātaṃ pahāya pāṇātipātā paṭivirato nihitadaṇḍo nihitasattho lajjī dayāpanno sabbapāṇabhūtahitānukampī viharāmi. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi; uposatho ca me upavuttho bhavissatī’ti. iminā paṭhamena aṅgena samannāgato hoti.

En cela, mendiants, un noble disciple considère ceci: «Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné la destruction de la vie, s'abstiennent de détruire la vie, et ayant déposé le bâton, déposé les armes, ils demeurent consciencieux, aimables, ayant de la sollicitude pour le bonheur de tous les êtres vivants. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné la destruction de la vie, je m'abstiens de détruire la vie, et ayant déposé le bâton, déposé les armes, je demeure consciencieux, aimable, ayant de la sollicitude pour le bonheur de tous les êtres vivants. J'imite en cela{n} les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette première composante.

“yāvajīvaṃ arahanto adinnādānaṃ pahāya adinnādānā paṭiviratā dinnādāyī dinnapāṭikaṅkhī, athenena sucibhūtena attanā viharanti; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ adinnādānaṃ pahāya adinnādānā paṭivirato dinnādāyī dinnapāṭikaṅkhī, athenena sucibhūtena attanā viharāmi. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā dutiyena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné l'appropriation de ce qui n'a pas été donné, ne prenant que ce qui est donné, ne souhaitant que ce qui est donné, et ne volant pas, demeurent en étant eux-mêmes purifiés. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné l'appropriation de ce qui n'a pas été donné, ne prenant que ce qui est donné, ne souhaitant que ce qui est donné, et ne volant pas, je demeure en étant moi-même purifié. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette deuxième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto abrahmacariyaṃ pahāya brahmacārī ārācārī viratā methunā gāmadhammā; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ abrahmacariyaṃ pahāya brahmacārī ārācārī virato methunā gāmadhammā. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā tatiyena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné ce qui est contraire à la vie brahmique, vivent la vie brahmique, distants, s'abstenant de tout acte sexuel, qui est une chose du village. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné ce qui est contraire à la vie brahmique, je vis la vie brahmique, distant, m'abstenant de tout acte sexuel, qui est une chose du village. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette troisième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto musāvādaṃ pahāya musāvādā paṭiviratā saccavādī saccasandhā thetā paccayikā avisaṃvādakā lokassa; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ musāvādaṃ pahāya musāvādā paṭivirato saccavādī saccasandho theto paccayiko avisaṃvādako lokassa. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā catutthena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné les paroles mensongères, s'abstiennent des paroles mensongères, disant la vérité, honnêtes, dignes de confiance, sincères, sans tromper leur monde. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné les paroles mensongères, je m'abstiens des paroles mensongères, disant la vérité, honnête, digne de confiance, sincère, sans tromper mon monde. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette quatrième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto surāmerayamajjapamādaṭṭhānaṃ pahāya surāmerayamajjapamādaṭṭhānā paṭiviratā; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ surāmerayamajjapamādaṭṭhānaṃ pahāya surāmerayamajjapamādaṭṭhānā paṭivirato. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā pañcamena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné les liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence, s'abstiennent des liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné les liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence, je m'abstiens des liqueurs, boissons fermentées et intoxicants qui engendrent la négligence. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette cinquième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto ekabhattikā rattūparatā viratā vikālabhojanā; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ ekabhattiko rattūparato virato vikālabhojanā. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā chaṭṭhena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants ne mangent qu'un repas dans la journée, s'abstenant de manger le soir, s'abstenant de manger dans l'après-midi. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi je ne mange qu'un repas dans la journée, m'abstenant de manger le soir, m'abstenant de manger dans l'après-midi. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette sixième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto nacca-gīta-vādita-visūka-dassana-mālā-gandha-vilepana-dhāraṇa-maṇḍana-vibhūsanaṭṭhānā paṭiviratā; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ nacca-gīta-vādita-visūka-dassana-mālā-gandha-vilepana-dhāraṇa-maṇḍana-vibhūsanaṭṭhānā paṭivirato. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissati. iminā sattamena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants s'abstiennent de chanter, danser, [d'écouter] de la musique, des divertissements, de porter des guirlandes, parfums, cosmétiques, parures & moyens de s'embellir. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi je m'abstiens de chanter, danser, [d'écouter] de la musique, des divertissements, de porter des guirlandes, parfums, cosmétiques, parures & moyens de m'embellir. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette septième composante.

“yāvajīvaṃ arahanto uccāsayanamahāsayanaṃ pahāya uccāsayanamahāsayanā paṭiviratā nīcaseyyaṃ kappenti mañcake vā tiṇasanthārake vā; ahampajja imañca rattiṃ imañca divasaṃ uccāsayanamahāsayanaṃ pahāya uccāsayanamahāsayanā paṭivirato nīcaseyyaṃ kappemi mañcake vā tiṇasanthārake vā. imināpi aṅgena arahataṃ anukaromi, uposatho ca me upavuttho bhavissatī”ti. iminā aṭṭhamena aṅgena samannāgato hoti.

«Tant qu'ils sont en vie, les arahants, ayant abandonné les sièges et les lits élevés ou luxueux, s'abstiennent [de s'asseoir dans] des sièges ou [de se coucher dans] des lits élevés ou luxueux. Aujourd'hui, durant ce jour et cette nuit, moi aussi, ayant abandonné les sièges et les lits élevés ou luxueux, je m'abstiens [de m'asseoir dans] des sièges ou [de me coucher dans] des lits élevés ou luxueux. J'imite en cela les arahants, et j'aurai observé l'Ouposatha Il est doué de cette huitième composante.

“mettāsahagatena cetasā ekaṃ disaṃ pharitvā viharati, tathā dutiyaṃ tathā tatiyaṃ tathā catutthaṃ. iti uddhamadho tiriyaṃ sabbadhi sabbattatāya sabbāvantaṃ lokaṃ mettāsahagatena cetasā vipulena mahaggatena appamāṇena averena abyāpajjena pharitvā viharati. iminā navamena aṅgena samannāgato hoti.

Il reste à imprégner une direction d'un esprit rempli de bienveillance, de même la deuxième, la troisième et la quatrième. Vers le haut et le bas, transversalement, dans toutes les directions, envers tous comme envers lui-même, il reste ainsi à imprégner le monde entier d'un esprit rempli de bienveillance, étendu, transcendant, sans limite, sans hostilité, sans malveillance. Il est doué de cette neuvième composante.

evaṃ upavuttho kho, bhikkhave, navahaṅgehi samannāgato uposatho mahapphalo hoti mahānisaṃso mahājutiko mahāvipphāro”ti.

Mendiants, lorsque l'Ouposatha est observé ainsi, doué de neuf composantes, il porte d'excellents fruits, apporte de grands bienfaits, il a une grande splendeur et une grande diffusion.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Bhikkhu Sekha.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.