AN 8.66
Vimokkha Sutta
— Les délivrances —

Un exposé des huit délivrances (vimokkha).




Pāḷi



Aṭṭhime, bhikkhave, vimokkhā. Katame aṭṭha?

Français



Bhikkhous, il y a ces huit délivrances. Quelles sont ces huit?

Rūpī rūpāni passati. Ayaṃ paṭhamo vimokkho.

Étant doué de forme, on voit les formes. Voici quelle est la première délivrance.

Ajjhattaṃ arūpasaññī, bahiddhā rūpāni passati. Ayaṃ dutiyo vimokkho.

Ne percevant pas les formes intérieurement, on voit les formes extérieurement. Voici quelle est la deuxième délivrance.

Subhanteva adhimutto hoti. Ayaṃ tatiyo vimokkho.

On est incliné à ne voir que la beauté. Voici quelle est la troisième délivrance.

Sabbaso rūpasaññānaṃ samatikkamā paṭighasaññānaṃ atthaṅgamā nānattasaññānaṃ amanasikārā ‘ananto ākāso’ti ākāsānañcāyatanaṃ upasampajja viharati. Ayaṃ catuttho vimokkho.

Ayant complètement transcendé la perception de la matérialité, la perception de la répulsion ayant disparu, ne portant pas son attention à la perception de la diversité, [percevant:] 'l'espace [est] infini', on entre et demeure dans la sphère de l'infinité de l'espace. Voici quelle est la quatrième délivrance.

Sabbaso ākāsānañcāyatanaṃ samatikkamma ‘anantaṃ viññāṇa’nti viññāṇañcāyatanaṃ upasampajja viharati. Ayaṃ pañcamo vimokkho.

Ayant complètement transcendé la sphère de l'infinité de l'espace, [percevant:] 'la Conscience [est] infinie', on entre et demeure dans la sphère de l'infinité de la Conscience. Voici quelle est la cinquième délivrance.

Sabbaso viññāṇañcāyatanaṃ samatikkamma ‘natthi kiñcī’ti ākiñcaññāyatanaṃ upasampajja viharati. Ayaṃ chaṭṭho vimokkho.

Ayant complètement transcendé la sphère de l'infinité de la Conscience, [percevant:] 'il n'y a rien', on entre et demeure dans la sphère du rien. Voici quelle est la sixième délivrance.

Sabbaso ākiñcaññāyatanaṃ samatikkamma nevasaññānāsaññāyatanaṃ upasampajja viharati. Ayaṃ sattamo vimokkho.

Ayant complètement transcendé la sphère du rien, on entre et demeure dans la sphère de ni-perception-ni-non-perception. Voici quelle est la septième délivrance.

Sabbaso nevasaññānāsaññāyatanaṃ samatikkamma saññāvedayitanirodhaṃ upasampajja viharati. Ayaṃ aṭṭhamo vimokkho.

Ayant transcendé la sphère de ni-perception-ni-non-perception, on entre et demeure dans la cessation de la perception et du ressenti. Voici quelle est la huitième délivrance.

Ime kho, bhikkhave, aṭṭha vimokkhā ti.

Voici, bhikkhous, quelles sont ces huit délivrances.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.