AN 8.2
Paññā Sutta
— Le discernement —

Huit causes et conditions qui mènent à l'obtention du discernement pour un bhikkhou.




Pāḷi



“aṭṭhime, bhikkhave, hetū aṭṭha paccayā ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattanti. katame aṭṭha?

Français



Bhikkhous, ces huit causes, ces huit raisons mènent à l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et à son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu. Quelles sont ces huit?

idha, bhikkhave, bhikkhu satthāraṃ upanissāya viharati aññataraṃ vā garuṭṭhāniyaṃ sabrahmacāriṃ, yatthassa tibbaṃ hirottappaṃ paccupaṭṭhitaṃ hoti pemañca gāravo ca. ayaṃ, bhikkhave, paṭhamo hetu paṭhamo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

En cela, bhikkhous, un bhikkhou vit en dépendance vis-à-vis d'un enseignant ou d'un certain compagnon dans la vie brahmique faisant office d'enseignant, envers qui il a développé un sens aigu de la honte et de la crainte morales, ainsi que de l'affection et du respect. Voici, bhikkhous, quelle est la première cause, la première raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“so taṃ satthāraṃ upanissāya viharanto aññataraṃ vā garuṭṭhāniyaṃ sabrahmacāriṃ, yatthassa tibbaṃ hirottappaṃ paccupaṭṭhitaṃ hoti pemaṃ gāravo ca, te kālena kālaṃ upasaṅkamitvā paripucchati paripañhati — ‘idaṃ, bhante, kathaṃ; imassa ko attho’ti? tassa te āyasmanto avivaṭañceva vivaranti, anuttānīkatañca uttānī karonti, anekavihitesu ca kaṅkhāṭhāniyesu dhammesu kaṅkhaṃ paṭivinodenti. ayaṃ, bhikkhave, dutiyo hetu dutiyo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

Vivant en dépendance vis-à-vis d'un enseignant ou d'un certain compagnon dans la vie brahmique faisant office d'enseignant, envers qui il a développé un sens aigu de la honte et de la crainte morales, ainsi que de l'affection et du respect, il va de temps en temps le voir, le questionne et l'interroge: 'Bhanté, comment est ceci? Quelle est la signification de cela?', et alors ces vénérables révèlent ce qui était non-révélé, clarifient ce qui n'était pas clarifié, et dissipent ses doutes par rapport aux diverses choses qui engendrent le doute. Voici, bhikkhous, quelle est la deuxième cause, la deuxième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“so taṃ dhammaṃ sutvā dvayena vūpakāsena sampādeti: kāyavūpakāsena ca cittavūpakāsena ca. ayaṃ, bhikkhave, tatiyo hetu tatiyo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

Ayant entendu cet Enseignement, il entreprend deux isolements: l'isolement en corps et l'isolement en esprit. Voici, bhikkhous, quelle est la troisième cause, la troisième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“sīlavā hoti, pātimokkhasaṃvarasaṃvuto viharati ācāragocarasampanno aṇumattesu vajjesu bhayadassāvī, samādāya sikkhati sikkhāpadesu. ayaṃ, bhikkhave, catuttho hetu catuttho paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

Il est vertueux, il demeure restreint par la restreinte du Patimokkha, accompli en [bonne] conduite et dans son domaine [d'activité], voyant le danger dans la moindre des fautes, il entreprend les règles de l'entraînement et s'y entraîne. Voici, bhikkhous, quelle est la quatrième cause, la quatrième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“bahussuto hoti sutadharo sutasannicayo. ye te dhammā ādikalyāṇā majjhekalyāṇā pariyosānakalyāṇā sātthaṃ sabyañjanaṃ kevalaparipuṇṇaṃ parisuddhaṃ brahmacariyaṃ abhivadanti, tathārūpāssa dhammā bahussutā honti dhātā vacasā paricitā manasānupekkhitā diṭṭhiyā suppaṭividdhā. ayaṃ, bhikkhave, pañcamo hetu pañcamo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

Il est très instruit, il garde à l'esprit ce qu'il a entendu, il accumule ce qu'il a entendu, et en ce qui concerne les enseignements qui sont bénéfiques au début, bénéfiques au milieu et bénéfiques à la fin, avec la signification et le phrasé corrects, révélant la vie brahmique qui est entièrement complète et pure, il a appris beaucoup de ces enseignements, il les a retenus à l'esprit, récités oralement, examinés mentalement et bien intégrés dans ses vues. Voici, bhikkhous, quelle est la cinquième cause, la cinquième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“āraddhavīriyo viharati akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya, kusalānaṃ dhammānaṃ upasampadāya, thāmavā daḷhaparakkamo anikkhittadhuro kusalesu dhammesu. ayaṃ, bhikkhave, chaṭṭho hetu chaṭṭho paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

Il maintient son énergie activée pour l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, il est solide, ferme dans son effort, il ne manque pas à la responsabilité de cultiver les états mentaux avantageux. Voici, bhikkhous, quelle est la sixième cause, la sixième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“saṅghagato kho pana anānākathiko hoti atiracchānakathiko. sāmaṃ vā dhammaṃ bhāsati paraṃ vā ajjhesati ariyaṃ vā tuṇhībhāvaṃ nātimaññati. ayaṃ, bhikkhave, sattamo hetu sattamo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

De plus, lorsqu'il s'est rendu au sein de la Communauté, il ne s'engage pas dans diverses conversations, dans les 'conversations animales'. Il parle lui-même du Dhamma, ou bien il invite un autre à le faire, ou bien il observe le noble silence. Voici, bhikkhous, quelle est la septième cause, la septième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“pañcasu kho pana upādānakkhandhesu udayabbayānupassī viharati: ‘iti rūpaṃ, iti rūpassa samudayo, iti rūpassa atthaṅgamo; iti vedanā, iti vedanāya samudayo, iti vedanāya atthaṅgamo; iti saññā, iti saññāya samudayo, iti saññāya atthaṅgamo; iti saṅkhārā, iti saṅkhārānaṃ samudayo, iti saṅkhārānaṃ atthaṅgamo; iti viññāṇaṃ, iti viññāṇassa samudayo, iti viññāṇassa atthaṅgamo’ti. ayaṃ, bhikkhave, aṭṭhamo hetu aṭṭhamo paccayo ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattati.

De plus, il reste à observer l'apparition et l'extinction dans les cinq accumulations d'attachement: 'Voici la Forme, voici l'apparition de la Forme, voici l'extinction de la Forme; voici le Ressenti, voici l'apparition du Ressenti, voici l'extinction du Ressenti; voici la Perception, voici l'apparition de la Perception, voici l'extinction de la Perception; voici les Constructions, voici l'apparition des Constructions, voici l'extinction des Constructions; voici la Conscience, voici l'apparition de la Conscience, voici l'extinction de la Conscience.' Voici, bhikkhous, quelle est la huitième cause, la huitième raison pour l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et pour son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.

“tamenaṃ sabrahmacārī evaṃ sambhāventi: ‘ayaṃ kho āyasmā satthāraṃ upanissāya viharati aññataraṃ vā garuṭṭhāniyaṃ sabrahmacāriṃ, yatthassa tibbaṃ hirottappaṃ paccupaṭṭhitaṃ hoti pemañca gāravo ca. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

Ses compagnons dans la vie brahmique l'estiment ainsi: 'Ce vénérable vit en dépendance vis-à-vis d'un enseignant ou d'un certain compagnon dans la vie brahmique faisant office d'enseignant, envers qui il a développé un sens aigu de la honte et de la crainte morales, ainsi que de l'affection et du respect. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘taṃ kho panāyamāyasmā satthāraṃ upanissāya viharanto aññataraṃ vā garuṭṭhāniyaṃ sabrahmacāriṃ, yatthassa tibbaṃ hirottappaṃ paccupaṭṭhitaṃ hoti pemañca gāravo ca, te kālena kālaṃ upasaṅkamitvā paripucchati paripañhati: idaṃ, bhante, kathaṃ; imassa ko atthoti? tassa te āyasmanto avivaṭañceva vivaranti, anuttānīkatañca uttānī karonti, anekavihitesu ca kaṅkhāṭhāniyesu dhammesu kaṅkhaṃ paṭivinodenti. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable, vivant en dépendance vis-à-vis d'un enseignant ou d'un certain compagnon dans la vie brahmique faisant office d'enseignant, envers qui il a développé un sens aigu de la honte et de la crainte morales, ainsi que de l'affection et du respect, va de temps en temps le voir, le questionne et l'interroge: 'Bhanté, comment est ceci? Quelle est la signification de cela?', et alors ces vénérables révèlent ce qui était non-révélé, clarifient ce qui n'était pas clarifié, et dissipent ses doutes par rapport aux diverses choses qui engendrent le doute. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘taṃ kho panāyamāyasmā dhammaṃ sutvā dvayena vūpakāsena sampādeti: kāyavūpakāsena ca cittavūpakāsena ca. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable, ayant entendu cet Enseignement, entreprend deux isolements: l'isolement en corps et l'isolement en esprit. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘sīlavā kho panāyamāyasmā pātimokkhasaṃvarasaṃvuto viharati ācāragocarasampanno aṇumattesu vajjesu bhayadassāvī, samādāya sikkhati sikkhāpadesu. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable est vertueux, il demeure restreint par la restreinte du Patimokkha, accompli en [bonne] conduite et dans son domaine [d'activité], voyant le danger dans la moindre des fautes, il entreprend les règles de l'entraînement et s'y entraîne. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘bahussuto kho panāyamāyasmā sutadharo sutasannicayo. ye te dhammā ādikalyāṇā majjhekalyāṇā pariyosānakalyāṇā sātthaṃ sabyañjanaṃ kevalaparipuṇṇaṃ parisuddhaṃ brahmacariyaṃ abhivadanti, tathārūpāssa dhammā bahussutā honti dhātā vacasā paricitā manasānupekkhitā diṭṭhiyā suppaṭividdhā. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable est très instruit, il garde à l'esprit ce qu'il a entendu, il accumule ce qu'il a entendu, et en ce qui concerne les enseignements qui sont bénéfiques au début, bénéfiques au milieu et bénéfiques à la fin, avec la signification et le phrasé corrects, révélant la vie brahmique qui est entièrement complète et pure, il a appris beaucoup de ces enseignements, il les a retenus à l'esprit, récités oralement, examinés mentalement et bien intégrés dans ses vues. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘āraddhavīriyo kho panāyamāyasmā viharati akusalānaṃ dhammānaṃ pahānāya, kusalānaṃ dhammānaṃ upasampadāya, thāmavā daḷhaparakkamo anikkhittadhuro kusalesu dhammesu. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable maintient son énergie activée pour l'abandon des états mentaux désavantageux et l'acquisition des états mentaux avantageux, il est solide, ferme dans son effort, il ne manque pas à la responsabilité de cultiver les états mentaux avantageux. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘saṅghagato kho panāyamāyasmā anānākathiko hoti atiracchānakathiko. sāmaṃ vā dhammaṃ bhāsati paraṃ vā ajjhesati ariyaṃ vā tuṇhībhāvaṃ nātimaññati. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable, lorsqu'il s'est rendu au sein de la Communauté, ne s'engage pas dans diverses conversations, dans les 'conversations animales'. Il parle lui-même du Dhamma, ou bien il invite un autre à le faire, ou bien il observe le noble silence. Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“‘pañcasu kho panāyamāyasmā upādānakkhandhesu udayabbayānupassī viharati: ‘iti rūpaṃ, iti rūpassa samudayo, iti rūpassa atthaṅgamo; iti vedanā, iti vedanāya samudayo, iti vedanāya atthaṅgamo; iti saññā, iti saññāya samudayo, iti saññāya atthaṅgamo; iti saṅkhārā, iti saṅkhārānaṃ samudayo, iti saṅkhārānaṃ atthaṅgamo; iti viññāṇaṃ, iti viññāṇassa samudayo, iti viññāṇassa atthaṅgamo’ti. addhā ayamāyasmā jānaṃ jānāti passaṃ passatī’ti! ayampi dhammo piyattāya garuttāya bhāvanāya sāmaññāya ekībhāvāya saṃvattati.

'De plus, ce vénérable reste à observer l'apparition et l'extinction dans les cinq accumulations d'attachement: 'Voici la Forme, voici l'apparition de la Forme, voici l'extinction de la Forme; voici le Ressenti, voici l'apparition du Ressenti, voici l'extinction du Ressenti; voici la Perception, voici l'apparition de la Perception, voici l'extinction de la Perception; voici les Constructions, voici l'apparition des Constructions, voici l'extinction des Constructions; voici la Conscience, voici l'apparition de la Conscience, voici l'extinction de la Conscience.' Certainement, ce vénérable, en sachant, sait et en voyant, voit!' Voici une chose qui mène à la cordialité, au respect, au développement, à l'harmonie et à l'unité.

“ime kho, bhikkhave, aṭṭha hetū aṭṭha paccayā ādibrahmacariyikāya paññāya appaṭiladdhāya paṭilābhāya, paṭiladdhāya bhiyyobhāvāya vepullāya bhāvanāya pāripūriyā saṃvattantī”ti.

Bhikkhous, ces huit causes, ces huit raisons mènent à l'obtention du discernement lié aux principes de la vie brahmique lorsqu'il n'a pas été obtenu, et à son augmentation, son abondance, son développement et sa plénitude lorsqu'il a été obtenu.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.