AN 7.29
Parihāni Sutta
— Détérioration —
[ parihāni: déclin, détérioration ]

Sept points sur lesquels un disciple laïc peut se détériorer ou non.




Pāḷi



evaṃ me sutaṃ:

Français



Ainsi ai-je entendu:

ekaṃ samayaṃ bhagavā sāvatthiyaṃ viharati jetavane anāthapiṇḍikassa ārāme. tatra kho bhagavā bhikkhū āmantesi:

En une occasion, le Fortuné séjournait près de Sāvatthī, dans le bois de Jéta, le parc d'Anāthapiṇḍika. En cette occasion-là, il s'adressa aux bhikkhous:

“sattime, bhikkhave, dhammā upāsakassa parihānāya saṃvattanti. katame satta? bhikkhudassanaṃ hāpeti, saddhammassavanaṃ pamajjati, adhisīle na sikkhati, appasādabahulo hoti bhikkhūsu theresu ceva navesu ca majjhimesu ca, upārambhacitto dhammaṃ suṇāti randhagavesī, ito bahiddhā dakkhiṇeyyaṃ gavesati, tattha ca pubbakāraṃ karoti. ime kho, bhikkhave, satta dhammā upāsakassa parihānāya saṃvattanti.

Ces sept choses, bhikkhous, mènent à la détérioration d'un disciple laïc. Quelles sont ces sept? Il néglige d'aller voir les bhikkhous, il néglige d'écouter le Dhamma correct, il ne s'entraîne pas à la vertu supérieure, il est très insatisfait avec les bhikkhous, qu'ils soient des aînés, ou bien nouvellement ordonnés, ou de rang moyen, il écoute le Dhamma avec un esprit adverse, cherchant des prétextes de critique, il cherche un individu digne d'offrandes ailleurs, et il donne là d'abord. Voici, bhikkhous, quelles sont les sept choses qui mènent à la détérioration d'un disciple laïc.

“sattime, bhikkhave, dhammā upāsakassa aparihānāya saṃvattanti. katame satta? bhikkhudassanaṃ na hāpeti, saddhammassavanaṃ nappamajjati, adhisīle sikkhati, pasādabahulo hoti, bhikkhūsu theresu ceva navesu ca majjhimesu ca anupārambhacitto dhammaṃ suṇāti na randhagavesī, na ito bahiddhā dakkhiṇeyyaṃ gavesati, idha ca pubbakāraṃ karoti. ime kho, bhikkhave, satta dhammā upāsakassa aparihānāya saṃvattantī”ti.

Ces sept choses, bhikkhous, mènent à la non-détérioration d'un disciple laïc. Quelles sont ces sept? Il ne néglige pas d'aller voir les bhikkhous, il ne néglige pas d'écouter le Dhamma correct, il s'entraîne à la vertu supérieure, il est très satisfait avec les bhikkhous, qu'ils soient des aînés, ou bien nouvellement ordonnés, ou de rang moyen, il écoute le Dhamma sans avoir un esprit adverse, sans chercher des prétextes de critique, il ne cherche pas un individu digne d'offrandes ailleurs, et il donne ici d'abord. Voici, bhikkhous, quelles sont les sept choses qui mènent à la non-détérioration d'un disciple laïc.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.