AN 6.115
Dovacassatā Sutta
— L'indocilité —

Trois choses devant être cultivées pour abandonner trois mauvais états, parmi lesquelles un remède à l'agitation mentale.




Pāḷi



“tayome, bhikkhave, dhammā. katame tayo? dovacassatā, pāpamittatā, cetaso vikkhepo. ime kho, bhikkhave, tayo dhammā. imesaṃ kho, bhikkhave, tiṇṇaṃ dhammānaṃ pahānāya tayo dhammā bhāvetabbā. katame tayo? dovacassatāya pahānāya sovacassatā bhāvetabbā, pāpamittatāya pahānāya kalyāṇamittatā bhāvetabbā, cetaso vikkhepassa pahānāya ānāpānassati bhāvetabbā. imesaṃ kho, bhikkhave, tiṇṇaṃ dhammānaṃ pahānāya ime tayo dhammā bhāvetabbā”ti.

Français



Il y a, mendiants, ces trois états. Quels sont ces trois? L'indocilité,{1} la mauvaise amitié, et l'agitation mentale. Voici, mendiants, quels sont ces trois états. Afin d'abandonner ces trois états, trois [autres] états devraient être développés. Quels sont ces trois? Pour abandonner l'indocilité, la docilité devrait être développée, pour abandonner la mauvaise amitié, l'amitié bénéfique devrait être développée, et pour abandonner l'agitation mentale, la présence de l'esprit sur la respiration devrait être développée. Afin d'abandonner ces trois états, mendiants, ces trois [autres] états devraient être développés.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Bhikkhu Sekha.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.