AN 5.250
Puggalappasāda Sutta
— Dévotion envers une personne —
[ puggala: personne | pasāda: joie, inspiration, dévotion ]

Cinq désavantages qu'il y a pour un bhikkhou à la dévotion envers une personne particulière.




Pāḷi



Pañcime, bhikkhave, ādīnavā puggalappasāde. Katame pañca?

Français



Bhikkhous, il y a ces cinq désavantages à la dévotion envers une personne [particulière]. Quels sont ces cinq?

Yasmiṃ, bhikkhave, puggale puggalo abhippasanno hoti, so tathārūpaṃ āpattiṃ āpanno hoti yathārūpāya āpattiyā saṅgho ukkhipati. Tassa evaṃ hoti ‘yo kho myāyaṃ puggalo piyo manāpo so saṅghena ukkhitto’ti. Bhikkhūsu appasādabahulo hoti. Bhikkhūsu appasādabahulo samāno aññe bhikkhū na bhajati. Aññe bhikkhū abhajanto saddhammaṃ na suṇāti. Saddhammaṃ asuṇanto saddhammā parihāyati. Ayaṃ, bhikkhave, paṭhamo ādīnavo puggalappasāde.

La personne envers qui un individu a de la dévotion commet le genre de transgression en raison de laquelle la Communauté le suspend. Il se dit: 'Cette personne qui m'est plaisante et agréable a été suspendue par la Communauté'. Il est rempli de défiance envers les bhikkhous. Étant rempli de défiance envers les bhikkhous, il ne fréquente plus les autres bhikkhous. Puisqu'il ne fréquente plus les autres bhikkhous, il n'entend pas le Dhamma authentique. Puisqu'il n'entend pas le Dhamma authentique, il décline dans le Dhamma authentique. Voici, bhikkhous, quel est le premier désavantage qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].

Puna caparaṃ, bhikkhave, yasmiṃ puggale puggalo abhippasanno hoti, so tathārūpaṃ āpattiṃ āpanno hoti yathārūpāya āpattiyā saṅgho ante nisīdāpeti. Tassa evaṃ hoti ‘yo kho myāyaṃ puggalo piyo manāpo so saṅghena ante nisīdāpito’ti. Bhikkhūsu appasādabahulo hoti. Bhikkhūsu appasādabahulo samāno aññe bhikkhū na bhajati. Aññe bhikkhū abhajanto saddhammaṃ na suṇāti. Saddhammaṃ asuṇanto saddhammā parihāyati. Ayaṃ, bhikkhave, dutiyo ādīnavo puggalappasāde.

Ou bien, bhikkhous, la personne envers qui un individu a de la dévotion commet le genre de transgression en raison de laquelle la Communauté le fait asseoir à la dernière place.{n} Il se dit: 'Cette personne qui m'est plaisante et agréable est [condamnée] par la Communauté à s'asseoir à la dernière place'. Il est rempli de défiance envers les bhikkhous. Étant rempli de défiance envers les bhikkhous, il ne fréquente plus les autres bhikkhous. Puisqu'il ne fréquente plus les autres bhikkhous, il n'entend pas le Dhamma authentique. Puisqu'il n'entend pas le Dhamma authentique, il décline dans le Dhamma authentique. Voici, bhikkhous, quel est le deuxième désavantage qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].

Puna caparaṃ, bhikkhave, yasmiṃ puggale puggalo abhippasanno hoti, so disāpakkanto hoti. Tassa evaṃ hoti ‘yo kho myāyaṃ puggalo piyo manāpo so disāpakkanto’ti. Aññe bhikkhū na bhajati. Aññe bhikkhū abhajanto saddhammaṃ na suṇāti. Saddhammaṃ asuṇanto saddhammā parihāyati. Ayaṃ, bhikkhave, tatiyo ādīnavo puggalappasāde.

Ou bien, bhikkhous, la personne envers qui un individu a de la dévotion quitte la région. Il se dit: 'Cette personne qui m'est plaisante et agréable a quitté la région'. Il ne fréquente pas les autres bhikkhous. Puisqu'il ne fréquente pas les autres bhikkhous, il n'entend pas le Dhamma authentique. Puisqu'il n'entend pas le Dhamma authentique, il décline dans le Dhamma authentique. Voici, bhikkhous, quel est le troisième désavantage qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].

Puna caparaṃ, bhikkhave, yasmiṃ puggale puggalo abhippasanno hoti, so vibbhanto hoti. Tassa evaṃ hoti ‘yo kho myāyaṃ puggalo piyo manāpo so vibbhanto’ti. Aññe bhikkhū na bhajati. Aññe bhikkhū abhajanto saddhammaṃ na suṇāti. Saddhammaṃ asuṇanto saddhammā parihāyati. Ayaṃ, bhikkhave, catuto ādīnavo puggalappasāde.

Ou bien, bhikkhous, la personne envers qui un individu a de la dévotion défroque. Il se dit: 'Cette personne qui m'est plaisante et agréable a défroqué'. Il ne fréquente pas les autres bhikkhous. Puisqu'il ne fréquente pas les autres bhikkhous, il n'entend pas le Dhamma authentique. Puisqu'il n'entend pas le Dhamma authentique, il décline dans le Dhamma authentique. Voici, bhikkhous, quel est le troisième désavantage qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].

Puna caparaṃ, bhikkhave, yasmiṃ puggale puggalo abhippasanno hoti, so kālaṅkato hoti. Tassa evaṃ hoti ‘yo kho myāyaṃ puggalo piyo manāpo so kālaṅkato’ti. Aññe bhikkhū na bhajati. Aññe bhikkhū abhajanto saddhammaṃ na suṇāti. Saddhammaṃ asuṇanto saddhammā parihāyati. Ayaṃ, bhikkhave, pañcamo ādīnavo puggalappasāde.

Ou bien, bhikkhous, la personne envers qui un individu a de la dévotion décède. Il se dit: 'Cette personne qui m'est plaisante et agréable est décédée'. Il ne fréquente pas les autres bhikkhous. Puisqu'il ne fréquente pas les autres bhikkhous, il n'entend pas le Dhamma authentique. Puisqu'il n'entend pas le Dhamma authentique, il décline dans le Dhamma authentique. Voici, bhikkhous, quel est le troisième désavantage qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].

Ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā puggalappasāde ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désavantages qu'il y a à la dévotion envers une personne [particulière].





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.