AN 5.249
Sivathika Sutta
— Un charnier —
[ sivathika: charnier ]

Cinq caractéristiques qu'un individu se comportant mal peut partager avec un charnier où les gens jettent des cadavres.




Pāḷi



“pañcime, bhikkhave, ādīnavā sivathikāya. katame pañca? asuci, duggandhā, sappaṭibhayā, vāḷānaṃ amanussānaṃ āvāso, bahuno janassa ārodanā. ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā sivathikāya.

Français



Bhikkhous, il y a ces cinq désagréments d'un charnier. Quels sont ces cinq? C'est malpropre, ça a une mauvaise odeur, c'est effrayant, c'est un lieu de séjour pour les prédateurs non-humains, et c'est un lieu de lamentation pour beaucoup de gens. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désagréments d'un charnier.

“evamevaṃ kho, bhikkhave, pañcime ādīnavā sivathikūpame puggale. katame pañca? idha, bhikkhave, ekacco puggalo asucinā kāyakammena samannāgato hoti; asucinā vacīkammena samannāgato hoti; asucinā manokammena samannāgato hoti. idamassa asucitāya vadāmi. seyyathāpi sā, bhikkhave, sivathikā asuci; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

De la même manière, bhikkhous, il y a ces cinq désagréments d'un individu qui est comparable à un charnier. Quels sont ces cinq? En cela, bhikkhous, un certain individu réalise des actions corporelles malpropres, il réalise des actions verbales malpropres, il réalise des actions mentales malpropres. Je dis que c'est sa malpropreté. Bhikkhous, je dis que cet individu est comparable à un charnier malpropre.

“tassa asucinā kāyakammena samannāgatassa, asucinā vacīkammena samannāgatassa, asucinā manokammena samannāgatassa pāpako kittisaddo abbhuggacchati. idamassa duggandhatāya vadāmi. seyyathāpi sā, bhikkhave, sivathikā duggandhā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Puisqu'il réalise des actions corporelles malpropres, qu'il réalise des actions verbales malpropres et qu'il réalise des actions mentales malpropres, une mauvaise réputation se répand. Je dis que c'est sa mauvaise odeur. Bhikkhous, je dis que cet individu est comparable à un charnier qui a une mauvaise odeur.

“tamenaṃ asucinā kāyakammena samannāgataṃ, asucinā vacīkammena samannāgataṃ, asucinā manokammena samannāgataṃ pesalā sabrahmacārī ārakā parivajjanti. idamassa sappaṭibhayasmiṃ vadāmi. seyyathāpi sā, bhikkhave, sivathikā sappaṭibhayā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Puisqu'il réalise des actions corporelles malpropres, qu'il réalise des actions verbales malpropres et qu'il réalise des actions mentales malpropres, ses compagnons dans la vie brahmique ayant bon caractère l'évitent de loin. Je dis que c'est son aspect effrayant. Bhikkhous, je dis que cet individu est comparable à un charnier qui est effrayant.

“so asucinā kāyakammena samannāgato, asucinā vacīkammena samannāgato, asucinā manokammena samannāgato sabhāgehi puggalehi saddhiṃ saṃvasati. idamassa vāḷāvāsasmiṃ vadāmi. seyyathāpi sā, bhikkhave, sivathikā vāḷānaṃ amanussānaṃ āvāso; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Puisqu'il réalise des actions corporelles malpropres, qu'il réalise des actions verbales malpropres et qu'il réalise des actions mentales malpropres, il s'associe à des individus semblables. Je dis que ce sont des prédateurs. Bhikkhous, je dis que cet individu est comparable à un charnier qui est un lieu de séjour pour les prédateurs non-humains.

“tamenaṃ asucinā kāyakammena samannāgataṃ, asucinā vacīkammena samannāgataṃ, asucinā manokammena samannāgataṃ pesalā sabrahmacārī disvā khīyadhammaṃ āpajjanti: ‘aho vata no dukkhaṃ ye mayaṃ evarūpehi puggalehi saddhiṃ saṃvasāmā’ti! idamassa ārodanāya vadāmi. seyyathāpi sā, bhikkhave, sivathikā bahuno janassa ārodanā; tathūpamāhaṃ, bhikkhave, imaṃ puggalaṃ vadāmi.

Puisqu'il réalise des actions corporelles malpropres, qu'il réalise des actions verbales malpropres et qu'il réalise des actions mentales malpropres, lorsque ses compagnons dans la vie brahmique ayant bon caractère le voient, ils se plaignent: 'Quel malheur pour nous d'être associés à de tels individus!' Je dis que c'est une source de lamentation. Bhikkhous, je dis que cet individu est comparable à un charnier qui est un lieu de lamentation pour beaucoup de gens.

ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā sivathikūpame puggale”ti.

Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désagréments d'un individu qui est comparable à un charnier.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.