AN 5.221 & 222
Dīghacārika Suttāni
— Les longs voyages —

Deux souttas qui conseillent aux bhikkhous de faire des voyages ayant une destination précise, par opposition au vagabondage sans destination particulière.




Pāḷi



221. “pañcime, bhikkhave, ādīnavā dīghacārikaṃ anavatthacārikaṃ anuyuttassa viharato. katame pañca? assutaṃ na suṇāti, sutaṃ na pariyodāpeti, sutenekaccena avisārado hoti, gāḷhaṃ rogātaṅkaṃ phusati, na ca mittavā hoti. ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā dīghacārikaṃ anavatthacārikaṃ anuyuttassa viharato.

Français



221. Bhikkhous, il y a ces cinq désavantages au fait de se vouer aux longs voyages, aux voyages sans destination particulière. Quels sont ces cinq? On n'entend pas ce qu'on n'a jamais entendu auparavant, on ne clarifie pas ce qu'on a entendu, on n'est pas certain en ce qui concerne les parties qu'on a entendues, on tombe gravement malade, et on n'a pas d'amis. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désavantages au fait de se vouer aux longs voyages, aux voyages sans destination particulière.

“pañcime, bhikkhave, ānisaṃsā samavatthacāre. katame pañca? assutaṃ suṇāti, sutaṃ pariyodāpeti, sutenekaccena visārado hoti, na gāḷhaṃ rogātaṅkaṃ phusati, mittavā ca hoti. ime kho, bhikkhave, pañca ānisaṃsā samavatthacāre”ti.

Bhikkhous, il y a ces cinq bienfaits de voyager [de manière modérée,] avec une destination particulière. Quels sont ces cinq? On entend ce qu'on n'a jamais entendu auparavant, on clarifie ce qu'on a entendu, on est certain en ce qui concerne les parties qu'on a entendues, on ne tombe pas gravement malade, et on a des amis. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq bienfaits de voyager [de manière modérée,] avec une destination particulière.

222. “pañcime, bhikkhave, ādīnavā dīghacārikaṃ anavatthacārikaṃ anuyuttassa viharato. katame pañca? anadhigataṃ nādhigacchati, adhigatā parihāyati, adhigatenekaccena avisārado hoti, gāḷhaṃ rogātaṅkaṃ phusati, na ca mittavā hoti. ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā dīghacārikaṃ anavatthacārikaṃ anuyuttassa viharato.

222. Bhikkhous, il y a ces cinq désavantages au fait de se vouer aux longs voyages, aux voyages sans destination particulière. Quels sont ces cinq? On n'atteint pas ce qu'on n'a jamais atteint auparavant, on décline en ce qu'on a atteint, on n'est pas certain en ce qui concerne les parties qu'on a atteintes, on tombe gravement malade, et on n'a pas d'amis. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désavantages au fait de se vouer aux longs voyages, aux voyages sans destination particulière.

“pañcime, bhikkhave, ānisaṃsā samavatthacāre. katame pañca? anadhigataṃ adhigacchati, adhigatā na parihāyati, adhigatenekaccena visārado hoti, na gāḷhaṃ rogātaṅkaṃ phusati, mittavā ca hoti. ime kho, bhikkhave, pañca ānisaṃsā samavatthacāre”ti.

Bhikkhous, il y a ces cinq bienfaits de voyager [de manière modérée,] avec une destination particulière. Quels sont ces cinq? On atteint ce qu'on n'a jamais atteint auparavant, on clarifie ce qu'on a atteint, on est certain en ce qui concerne les parties qu'on a atteintes, on ne tombe pas gravement malade, et on a des amis. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq bienfaits de voyager [de manière modérée,] avec une destination particulière.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.