AN 5.215 & 216
Akkhanti Suttāni
— Le manque de tolérance —

Deux versions des dangers du manque de tolérance et des bienfaits de la tolérance.




Pāḷi



215. “pañcime, bhikkhave, ādīnavā akkhantiyā. katame pañca? bahuno janassa appiyo hoti amanāpo, verabahulo ca hoti, vajjabahulo ca, sammūḷho kālaṃ karoti, kāyassa bhedā paraṃ maraṇā apāyaṃ duggatiṃ vinipātaṃ nirayaṃ upapajjati. ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā akkhantiyā.

Français



215. Bhikkhous, il y a ces cinq désavantages du manque de tolérance. Quels sont ces cinq? On est désagréable et déplaisant vis-à-vis de beaucoup de gens, on est fréquemment antipathique, on est fréquemment fautif, on meurt dans la confusion, et lors de la dissolution du corps, après la mort, on réapparaît dans une existence infortunée, une mauvaise destination, un monde inférieur, ou en enfer. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désavantages du manque de tolérance.

“pañcime, bhikkhave, ānisaṃsā khantiyā. katame pañca? bahuno janassa piyo hoti manāpo, na verabahulo hoti, na vajjabahulo, asammūḷho kālaṃ karoti, kāyassa bhedā paraṃ maraṇā sugatiṃ saggaṃ lokaṃ upapajjati. ime kho, bhikkhave, pañca ānisaṃsā khantiyā”ti.

Bhikkhous, il y a ces cinq bienfaits de la tolérance. Quels sont ces cinq? On est agréable et plaisant vis-à-vis de beaucoup de gens, on n'est pas fréquemment antipathique, on n'est pas fréquemment fautif, on meurt sans confusion, et lors de la dissolution du corps, après la mort, on réapparaît dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq avantages de la tolérance.

216. “pañcime, bhikkhave, ādīnavā akkhantiyā. katame pañca? bahuno janassa appiyo hoti amanāpo, luddo ca hoti, vippaṭisārī ca, sammūḷho kālaṃ karoti, kāyassa bhedā paraṃ maraṇā apāyaṃ duggatiṃ vinipātaṃ nirayaṃ upapajjati. ime kho, bhikkhave, pañca ādīnavā akkhantiyā.

216. Bhikkhous, il y a ces cinq désavantages du manque de tolérance. Quels sont ces cinq? On est désagréable et déplaisant vis-à-vis de beaucoup de gens, on est rude, on est plein de remords, on meurt dans la confusion, et lors de la dissolution du corps, après la mort, on réapparaît dans une existence infortunée, une mauvaise destination, un monde inférieur, ou en enfer. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq désavantages du manque de tolérance.

“pañcime, bhikkhave, ānisaṃsā khantiyā. katame pañca? bahuno janassa piyo hoti manāpo, aluddo ca hoti, avippaṭisārī ca, asammūḷho kālaṃ karoti, kāyassa bhedā paraṃ maraṇā sugatiṃ saggaṃ lokaṃ upapajjati. ime kho, bhikkhave, pañca ānisaṃsā khantiyā”ti.

Bhikkhous, il y a ces cinq bienfaits de la tolérance. Quels sont ces cinq? On est agréable et plaisant vis-à-vis de beaucoup de gens, on n'est pas rude, on n'est pas plein de remords, on meurt sans confusion, et lors de la dissolution du corps, après la mort, on réapparaît dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque. Voici, bhikkhous, quels sont ces cinq avantages de la tolérance.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.