AN 5.196
Mahāsupina Sutta
— Cinq grands rêves —

Cinq rêves faits par le bodhisatta avant son éveil préfigurant cinq aspects de son futur enseignement.




Pāḷi



“tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato pañca mahāsupinā pāturahesuṃ. katame pañca?

Français



Bhikkhous, il y a cinq grands rêves qui sont apparus au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta. Quels sont ces cinq?

tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ mahāpathavī mahāsayanaṃ ahosi, himavā pabbatarājā bibbohanaṃ ahosi, puratthime samudde vāmo hattho ohito ahosi, pacchime samudde dakkhiṇo hattho ohito ahosi, dakkhiṇe samudde ubho pādā ohitā ahesuṃ. tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ paṭhamo mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, cette grande terre constituait un grand lit, les montagnes de l'Himalaya constituaient un oreiller, sa main gauche reposait sur l'océan de l'est, sa main droite reposait sur l'océan de l'ouest, et ses deux pieds reposaient sur l'océan du sud. Voici, bhikkhous, quel est le premier grand rêve qui est apparu au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.

“puna caparaṃ, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato tiriyā nāma tiṇajāti nābhiyā uggantvā nabhaṃ āhacca ṭhitā ahosi. tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ dutiyo mahāsupino pāturahosi.

De plus, bhikkhous, pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, une herbe tiriya s'élevait de son nombril et montait jusqu'à toucher les nuages. Voici, bhikkhous, quel est le deuxième grand rêve qui est apparu au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.

“puna caparaṃ, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato setā kimī kaṇhasīsā pādehi ussakkitvā yāva jāṇumaṇḍalā paṭicchādesuṃ. tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ tatiyo mahāsupino pāturahosi.

De plus, bhikkhous, pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, des vers blancs à tête noire remontant depuis ses pieds couvraient ses genoux. Voici, bhikkhous, quel est le troisième grand rêve qui est apparu au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.

“puna caparaṃ, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato cattāro sakuṇā nānāvaṇṇā catūhi disāhi āgantvā pādamūle nipatitvā sabbasetā sampajjiṃsu. tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ catuttho mahāsupino pāturahosi.

De plus, bhikkhous, pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, quatre oiseaux de couleurs différentes venant des quatre points cardinaux, étant tombés à ses pieds, devenaient tout blancs. Voici, bhikkhous, quel est le quatrième grand rêve qui est apparu au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.

“puna caparaṃ, bhikkhave, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho pubbeva sambodhā anabhisambuddho bodhisattova samāno mahato mīḷhapabbatassa uparūpari caṅkamati alippamāno mīḷhena. tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ pañcamo mahāsupino pāturahosi.

De plus, bhikkhous, pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, il marchait au sommet d'un grand amoncellement d'excréments, sans être souillé par les excréments. Voici, bhikkhous, quel est le cinquième grand rêve qui est apparu au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.

“yampi, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ayaṃ mahāpathavī mahāsayanaṃ ahosi, himavā pabbatarājā bibbohanaṃ ahosi, puratthime samudde vāmo hattho ohito ahosi, pacchime samudde dakkhiṇo hattho ohito ahosi, dakkhiṇe samudde ubho pādā ohitā ahesuṃ; tathāgatena, bhikkhave, arahatā sammāsambuddhena anuttarā sammāsambodhi abhisambuddhā. tassā abhisambodhāya ayaṃ paṭhamo mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, lorsque pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, cette grande terre constituait un grand lit, les montagnes de l'Himalaya constituaient un oreiller, sa main gauche reposait sur l'océan de l'est, sa main droite reposait sur l'océan de l'ouest, et ses deux pieds reposaient sur l'océan du sud, c'était parce que le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé s'éveillerait au suprême éveil correct et complet. Voici le premier grand rêve relatif à son éveil qui lui apparut.

“yampi, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato tiriyā nāma tiṇajāti nābhiyā uggantvā nabhaṃ āhacca ṭhitā ahosi; tathāgatena, bhikkhave, arahatā sammāsambuddhena ariyo aṭṭhaṅgiko maggo abhisambujjhitvā yāva devamanussehi suppakāsito. tassa abhisambodhāya ayaṃ dutiyo mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, lorsque pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, une herbe tiriya s'élevait de son nombril et montait jusqu'à toucher les nuages, c'était parce que le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé ferait bien connaître aux dévas & humains la noble voie à huit composantes à laquelle il se serait éveillée. Voici le deuxième grand rêve relatif à son éveil qui lui apparut.

“yampi, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato setā kimī kaṇhasīsā pādehi ussakkitvā yāva jāṇumaṇḍalā paṭicchādesuṃ; bahū, bhikkhave, gihī odātavasanā tathāgataṃ pāṇupetā saraṇaṃ gatā. tassa abhisambodhāya ayaṃ tatiyo mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, lorsque pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, des vers blancs à tête noire remontant depuis ses pieds couvraient ses genoux, c'était parce que beaucoup de gens de maison vêtus de blanc iraient en refuge au Tathagata pour la vie. Voici le troisième grand rêve relatif à son éveil qui lui apparut.

“yampi, bhikkhave, tathāgatassa arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato cattāro sakuṇā nānāvaṇṇā catūhi disāhi āgantvā pādamūle nipatitvā sabbasetā sampajjiṃsu; cattārome, bhikkhave, vaṇṇā khattiyā brāhmaṇā vessā suddā te tathāgatappavedite dhammavinaye agārasmā anagāriyaṃ pabbajitvā anuttaraṃ vimuttiṃ sacchikaronti. tassa abhisambodhāya ayaṃ catuttho mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, lorsque pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, quatre oiseaux de couleurs différentes venant des quatre points cardinaux, étant tombés à ses pieds, devenaient tout blancs, c'était parce que les membres des quatre castes — aristocrates, brahmanes, vessas et souddas — ayant quitté la vie de foyer pour le sans-foyer dans l'enseignement & discipline professés par le Tathagata atteindraient la libération suprême. Voici le quatrième grand rêve relatif à son éveil qui lui apparut.

“yampi, bhikkhave, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho pubbeva sambodhā anabhisambuddho bodhisattova samāno mahato mīḷhapabbatassa uparūpari caṅkamati alippamāno mīḷhena; lābhī, bhikkhave, tathāgato cīvara-piṇḍapāta-senāsana-gilāna-paccaya-bhesajja-parikkhārānaṃ, taṃ tathāgato agathito amucchito anajjhosanno ādīnavadassāvī nissaraṇapañño paribhuñjati. tassa abhisambodhāya ayaṃ pañcamo mahāsupino pāturahosi.

Bhikkhous, lorsque pour le Tathagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta, il marchait au sommet d'un grand amoncellement d'excréments, sans être souillé par les excréments, c'était parce que lorsque le Tathagata recevrait des robes, de la nourriture, des abris, des remèdes & provisions pour les malades, il les utiliserait sans y être attaché, sans s'en enthousiasmer, sans s'y accrocher, en en voyant les désavantages, et en discernant l'émancipation à leur égard. Voici le cinquième grand rêve relatif à son éveil qui lui apparut.

“tathāgatassa, bhikkhave, arahato sammāsambuddhassa pubbeva sambodhā anabhisambuddhassa bodhisattasseva sato ime pañca mahāsupinā pāturahesun”ti.

Bhikkhous, ces cinq grands rêves sont apparus au Tathagata, à l'arahant correctement et pleinement éveillé avant son éveil complet, lorsqu'il n'était pas encore pleinement éveillé, qu'il n'était encore qu'un bodhisatta.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.