AN 5.156
Saddhammassasammosa Sutta
— La dissipation du Dhamma authentique —

Un troisième soutta sur l'attitude des bhikkhous face aux enseignements et l'influence très importante qu'elle a sur leur maintien ou leur disparition sur le long terme.




Pāḷi



“pañcime, bhikkhave, dhammā saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattanti. katame pañca? idha, bhikkhave, bhikkhū duggahitaṃ suttantaṃ pariyāpuṇanti dunnikkhittehi padabyañjanehi. dunnikkhittassa, bhikkhave, padabyañjanassa atthopi dunnayo hoti. ayaṃ, bhikkhave, paṭhamo dhammo saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattati.

Français



Bhikkhous, ces cinq attitudes mènent à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique. Quelles sont ces cinq? En cela, bhikkhous, les bhikkhous connaissent par cœur des discours appris de manière erronée avec des mots et des phrases mal posés. Lorsque les mots et les phrases sont mal posés, leur signification est mal interprétée. Voici, bhikkhous, quelle est la première attitude qui mène à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhū dubbacā honti, dovacassakaraṇehi dhammehi samannāgatā, akkhamā appadakkhiṇaggāhino anusāsaniṃ. ayaṃ, bhikkhave, dutiyo dhammo saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattati.

Ou bien, bhikkhous, les bhikkhous sont récalcitrants, ils sont pourvus de traits de caractère qui les rendent récalcitrants, ils sont impatients et ne prennent pas les conseils respectueusement. Voici, bhikkhous, quelle est la deuxième attitude qui mène à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, ye te bhikkhū bahussutā āgatāgamā dhammadharā vinayadharā mātikādharā, te na sakkaccaṃ suttantaṃ paraṃ vācenti; tesaṃ accayena chinnamūlako suttanto hoti appaṭisaraṇo. ayaṃ, bhikkhave, tatiyo dhammo saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattati.

Ou bien, bhikkhous, les bhikkhous qui sont très instruits, qui connaissent l'Enseignement par cœur, qui ont l'Enseignement, la Discipline et les résumés [d'enseignement]{n} à l'esprit ne récitent pas les discours aux autres de manière attentionnée. Lorsqu'ils décèdent, les discours sont coupés à la racine et ne sont pas préservés. Voici, bhikkhous, quelle est la troisième attitude qui mène à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, therā bhikkhū bāhulikā honti sāthalikā okkamane pubbaṅgamā paviveke nikkhittadhurā, na vīriyaṃ ārabhanti appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya. tesaṃ pacchimā janatā diṭṭhānugatiṃ āpajjati. sāpi hoti bāhulikā sāthalikā okkamane pubbaṅgamā paviveke nikkhittadhurā, na vīriyaṃ ārabhati appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya. ayaṃ, bhikkhave, catuttho dhammo saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattati.

Ou bien, bhikkhous, les bhikkhous aînés vivent dans le luxe, sont dissolus, les premiers à transgresser,{n} laissant de côté la solitude, ils ne font pas d'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé. Ils deviennent un exemple pour les générations suivantes, qui vivent aussi dans le luxe, sont dissolus, les premiers à transgresser, laissant de côté la solitude, qui ne font pas non plus d'effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé. Voici, bhikkhous, quelle est la quatrième attitude qui mène à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, saṅgho bhinno hoti. saṅghe kho pana, bhikkhave, bhinne aññamaññaṃ akkosā ca honti, aññamaññaṃ paribhāsā ca honti, aññamaññaṃ parikkhepā ca honti, aññamaññaṃ pariccajanā ca honti. tattha appasannā ceva nappasīdanti, pasannānañca ekaccānaṃ aññathattaṃ hoti. ayaṃ, bhikkhave, pañcamo dhammo saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattati.

Ou bien, bhikkhous, la Communauté est divisée. Bhikkhous, lorsque la Communauté est divisée, ils s'invectivent les uns les autres, ils s'accusent les uns les autres, ils s'affrontent les uns les autres, et ils se rejettent les uns les autres. Alors ceux qui n'avaient pas confiance ne sont pas mis en confiance, et parmi ceux qui avaient confiance, certains changent d'avis. Voici, bhikkhous, quelle est la cinquième attitude qui mène à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

ime kho, bhikkhave, pañca dhammā saddhammassa sammosāya antaradhānāya saṃvattanti.

Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq attitudes mènent à la dissipation et la disparition du Dhamma authentique.

“pañcime, bhikkhave, dhammā saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattanti. katame pañca? idha, bhikkhave, bhikkhū suggahitaṃ suttantaṃ pariyāpuṇanti sunikkhittehi padabyañjanehi. sunikkhittassa, bhikkhave, padabyañjanassa atthopi sunayo hoti. ayaṃ, bhikkhave, paṭhamo dhammo saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattati.

Bhikkhous, ces cinq attitudes mènent au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique. Quelles sont ces cinq? En cela, bhikkhous, les bhikkhous connaissent par cœur des discours appris de manière correcte avec des mots et des phrases bien posés. Lorsque les mots et les phrases sont bien posés, leur signification est bien interprétée. Voici, bhikkhous, quelle est la première attitude qui mène au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, bhikkhū suvacā honti sovacassakaraṇehi dhammehi samannāgatā, khamā padakkhiṇaggāhino anusāsaniṃ. ayaṃ, bhikkhave, dutiyo dhammo saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattati.

De plus, bhikkhous, les bhikkhous sont faciles à corriger, ils sont pourvus de traits de caractère qui les rendent faciles à corriger, ils sont patients et prennent les conseils respectueusement. Voici, bhikkhous, quelle est la deuxième attitude qui mène au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, ye te bhikkhū bahussutā āgatāgamā dhammadharā vinayadharā mātikādharā, te sakkaccaṃ suttantaṃ paraṃ vācenti; tesaṃ accayena na chinnamūlako suttanto hoti sappaṭisaraṇo. ayaṃ, bhikkhave, tatiyo dhammo saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattati.

De plus, bhikkhous, les bhikkhous qui sont très instruits, qui connaissent l'Enseignement par cœur, qui ont l'Enseignement, la Discipline et les résumés [d'enseignement]{n} à l'esprit récitent les discours aux autres de manière attentionnée. Lorsqu'ils décèdent, les discours ne sont pas coupés à la racine et sont préservés. Voici, bhikkhous, quelle est la troisième attitude qui mène au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, therā bhikkhū na bāhulikā honti na sāthalikā, okkamane nikkhittadhurā paviveke pubbaṅgamā; vīriyaṃ ārabhanti appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya. tesaṃ pacchimā janatā diṭṭhānugatiṃ āpajjati. sāpi hoti na bāhulikā na sāthalikā, okkamane nikkhittadhurā paviveke pubbaṅgamā, vīriyaṃ ārabhati appattassa pattiyā anadhigatassa adhigamāya asacchikatassa sacchikiriyāya. ayaṃ, bhikkhave, catuttho dhammo saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattati.

De plus, bhikkhous, les bhikkhous aînés ne vivent pas dans le luxe, ne sont pas dissolus, ils sont les derniers à transgresser, les premiers à recourir à la solitude, ils font un effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé. Ils deviennent un exemple pour les générations suivantes, qui ne vivent pas non plus dans le luxe, ne sont pas dissolus, qui sont aussi les derniers à transgresser, les premiers à recourir à la solitude, qui font aussi un effort pour l'obtention de ce qui n'a pas encore été obtenu, pour l'atteinte de ce qui n'a pas encore été atteint, pour la réalisation de ce qui n'a pas encore été réalisé. Voici, bhikkhous, quelle est la quatrième attitude qui mène au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.

“puna caparaṃ, bhikkhave, saṅgho samaggo sammodamāno avivadamāno ekuddeso phāsuṃ viharati. saṅghe kho pana, bhikkhave, samagge na ceva aññamaññaṃ akkosā honti, na ca aññamaññaṃ paribhāsā honti, na ca aññamaññaṃ parikkhepā honti, na ca aññamaññaṃ pariccajanā honti. tattha appasannā ceva pasīdanti, pasannānañca bhiyyobhāvo hoti. ayaṃ, bhikkhave, pañcamo dhammo saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattati.

De plus, bhikkhous, la Communauté vit en harmonie, en bons termes, sans querelles, avec une seule récitation,{n} confortablement. Bhikkhous, lorsque la Communauté vit en harmonie, ils ne s'invectivent pas les uns les autres, ils ne s'accusent pas les uns les autres, ils ne s'affrontent pas les uns les autres, et ils ne se rejettent pas les uns les autres. Alors ceux qui n'avaient pas confiance sont mis en confiance, et parmi ceux qui avaient confiance, elle augmente. Voici, bhikkhous, quelle est la cinquième attitude qui mène au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.

ime kho, bhikkhave, pañca dhammā saddhammassa ṭhitiyā asammosāya anantaradhānāya saṃvattantī”ti.

Voici, bhikkhous, quelles sont ces cinq attitudes qui mènent au maintien, à la non-dissipation et la non-disparition du Dhamma authentique.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.



Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.