AN 5.133
Dhammarājā Sutta
— Sous l'autorité du Dhamma —

Le Tathagata, tout comme un monarque qui fait tourner la roue, ne fait pas tourner la roue sans une autorité supérieure.




Pāḷi



“yopi so, bhikkhave, rājā cakkavattī dhammiko dhammarājā, sopi na arājakaṃ cakkaṃ vattetī”ti.

Français



Bhikkhous, même un monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, ne fait pas tourner la roue sans une autorité [supérieure].

evaṃ vutte aññataro bhikkhu bhagavantaṃ etadavoca:

Lorsque cela fut dit, un certain bhikkhou dit au Fortuné:

— “ko pana, bhante, rañño cakkavattissa dhammikassa dhammarañño rājā”ti?

— Mais, Bhanté, quelle est donc l'autorité [supérieure] d'un monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma?

— “dhammo, bhikkhū”ti bhagavā avoca.

— C'est le Dhamma [lui-même], bhikkhou, répondit le Fortuné.

“idha, bhikkhu, rājā cakkavattī dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati antojanasmiṃ.

En cela, bhikkhou, un monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux membres de sa cour.

“puna caparaṃ, bhikkhu, rājā cakkavattī dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati khattiyesu anuyantesu.

De plus, bhikkhou, un monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux aristocrates qui dépendent de lui.

“puna caparaṃ, bhikkhu, rājā cakkavattī dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati balakāyasmiṃ brāhmaṇagahapatikesu negamajānapadesu samaṇabrāhmaṇesu migapakkhīsu.

De plus, bhikkhou, un monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense à son armée, aux brahmanes & maîtres de maison, aux habitants des villes & campagnes, aux renonçants & brahmanes, aux animaux terrestres & oiseaux.

sa kho so, bhikkhu, rājā cakkavattī dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā antojanasmiṃ dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā khattiyesu anuyantesu balakāyasmiṃ brāhmaṇagahapatikesu negamajānapadesu samaṇabrāhmaṇesu migapakkhīsu dhammeneva cakkaṃ pavatteti; taṃ hoti cakkaṃ appaṭivattiyaṃ kenaci manussabhūtena paccatthikena pāṇinā.

Bhikkhou, ce monarque qui fait tourner la roue, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, et qui fournit en accord avec le Dhamma protection aux membres de sa cour, qui fournit en accord avec le Dhamma protection aux aristocrates qui dépendent de lui, à son armée, aux brahmanes & maîtres de maison, aux habitants des villes & campagnes, aux renonçants & brahmanes, aux animaux terrestres & oiseaux, fait par là-même tourner la roue du Dhamma, et cette roue ne peut être arrêtée par la main d'aucun ennemi sous forme humaine.

“evamevaṃ kho, bhikkhu, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati bhikkhūsu: ‘evarūpaṃ kāyakammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ kāyakammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ vacīkammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ vacīkammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ manokammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ manokammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpo ājīvo sevitabbo, evarūpo ājīvo na sevitabbo; evarūpo gāmanigamo sevitabbo, evarūpo gāmanigamo na sevitabbo’ti.

De la même manière, bhikkhou, le Thatagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux bhikkhous [en leur disant:] 'Telle action corporelle est à poursuivre, telle action corporelle est à ne pas poursuivre; telle action verbale est à poursuivre, telle action verbale est à ne pas poursuivre; telle action mentale est à poursuivre, telle action mentale est à ne pas poursuivre; tel moyen de subsistance est à poursuivre, tel moyen de subsistance est à ne pas poursuivre; tel village ou ville est à fréquenter, tel village ou ville est à ne pas fréquenter.'

“puna caparaṃ, bhikkhu, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati bhikkhunīsu: ‘evarūpaṃ kāyakammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ kāyakammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ vacīkammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ vacīkammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ manokammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ manokammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpo ājīvo sevitabbo, evarūpo ājīvo na sevitabbo; evarūpo gāmanigamo sevitabbo, evarūpo gāmanigamo na sevitabbo’ti.

De plus, bhikkhou, le Thatagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux bhikkhounis [en leur disant:] 'Telle action corporelle est à poursuivre, telle action corporelle est à ne pas poursuivre; telle action verbale est à poursuivre, telle action verbale est à ne pas poursuivre; telle action mentale est à poursuivre, telle action mentale est à ne pas poursuivre; tel moyen de subsistance est à poursuivre, tel moyen de subsistance est à ne pas poursuivre; tel village ou ville est à fréquenter, tel village ou ville est à ne pas fréquenter.'

“puna caparaṃ, bhikkhu, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati upāsakesu: ‘evarūpaṃ kāyakammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ kāyakammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ vacīkammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ vacīkammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ manokammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ manokammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpo ājīvo sevitabbo, evarūpo ājīvo na sevitabbo; evarūpo gāmanigamo sevitabbo, evarūpo gāmanigamo na sevitabbo’ti.

De plus, bhikkhou, le Thatagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux disciples laïcs [en leur disant:] 'Telle action corporelle est à poursuivre, telle action corporelle est à ne pas poursuivre; telle action verbale est à poursuivre, telle action verbale est à ne pas poursuivre; telle action mentale est à poursuivre, telle action mentale est à ne pas poursuivre; tel moyen de subsistance est à poursuivre, tel moyen de subsistance est à ne pas poursuivre; tel village ou ville est à fréquenter, tel village ou ville est à ne pas fréquenter.'

“puna caparaṃ, bhikkhu, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahati upāsikāsu: ‘evarūpaṃ kāyakammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ kāyakammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ vacīkammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ vacīkammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpaṃ manokammaṃ sevitabbaṃ, evarūpaṃ manokammaṃ na sevitabbaṃ; evarūpo ājīvo sevitabbo, evarūpo ājīvo na sevitabbo; evarūpo gāmanigamo sevitabbo, evarūpo gāmanigamo na sevitabbo’ti.

De plus, bhikkhou, le Thatagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux disciples laïques [en leur disant:] 'Telle action corporelle est à poursuivre, telle action corporelle est à ne pas poursuivre; telle action verbale est à poursuivre, telle action verbale est à ne pas poursuivre; telle action mentale est à poursuivre, telle action mentale est à ne pas poursuivre; tel moyen de subsistance est à poursuivre, tel moyen de subsistance est à ne pas poursuivre; tel village ou ville est à fréquenter, tel village ou ville est à ne pas fréquenter.'

“sa kho so, bhikkhu, tathāgato arahaṃ sammāsambuddho dhammiko dhammarājā dhammaññeva nissāya dhammaṃ sakkaronto dhammaṃ garuṃ karonto dhammaṃ apacāyamāno dhammaddhajo dhammaketu dhammādhipateyyo dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā bhikkhūsu, dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā bhikkhunīsu, dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā upāsakesu, dhammikaṃ rakkhāvaraṇaguttiṃ saṃvidahitvā upāsikāsu dhammeneva anuttaraṃ dhammacakkaṃ pavatteti; taṃ hoti cakkaṃ appaṭivattiyaṃ samaṇena vā brāhmaṇena vā devena vā mārena vā brahmunā vā kenaci vā lokasmin”ti.

Bhikkhou, ce Thatagata, l'arahant correctement et pleinement éveillé, qui suit le Dhamma, l'autorité du Dhamma, s'appuyant sur le Dhamma, respectant le Dhamma, honorant le Dhamma, révérant le Dhamma, prenant le Dhamma comme étendard, prenant le Dhamma comme bannière, prenant le Dhamma comme autorité, qui fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux bhikkhous, qui fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux bhikkhounis, qui fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux disciples laïcs, qui fournit en accord avec le Dhamma protection, refuge et défense aux disciples laïques, fait par là-même tourner la suprême roue du Dhamma, et cette roue ne peut être arrêtée par aucun renonçant ni brahmane ni déva ni Mara ni Brahma, ni qui que ce soit dans le monde.





Bodhi leaf


Traduction proposée par Rémy.

———oOo———
Publié comme un don du Dhamma,
pour être distribué librement, à des fins non lucratives.
---

Le traducteur n'est pas un expert en Pali, et afin d'éviter toute erreur se réfère à des traductions déjà existantes; il espère néanmoins que les erreurs qui peuvent se glisser dans la traduction ne sont que minimes.


Creative Commons License
Ce travail est sous une License Internationale Creative Commons 4.0
avec Attribution, Usage non-commercial et Partage sous mêmes conditions
.